racine uZine

Imprimer
imprimer toute la rubrique
 
Élections américaines : les chroniques de Michael Moore
4 octobre 2000
La Maison noire
 
par Michael Moore
 

 
Chers amis,
Une révolution tranquille est sur le point de survenir le 7 novembre. Peu de médias ou d’électeurs y ont prêté attention. J’aimerais tellement que cela arrive que j’hésite à vous en parler, de peur de foutre les jetons à certains au point de compromettre son avènement.
Non, je ne vous parle pas de mon rêve de voir les 100 millions d’abstentionnistes finalement voter pour Ralph Nader, ni de cette rumeur épatante qui circule sur le Web au sujet de Dick Cheney (celle où il se retire une semaine avant (...)
lire la suite
17 novembre 2000
par Michael Moore
 
Chers amis,
Pendant toute la semaine, j’ai vécu avec le remords insupportable d’avoir peut-être fait élire George W.Bush à la Maison Blanche. Je me suis souvenu du jour où j’avais rencontré Ralph Nader pour la première fois et où, dans le plus grand secret, nous avions ourdi notre complot.
Notre but ? Faire que ce pays souffre, souffre, souffre sous George W.Bush ! Pour cela, nous n’avions qu’à convaincre 300 personnes, de préférence dans un « Etat-clé », de voter Nader au lieu de Gore. Simple ! Génial ! On mettrait (...)
 
(2 messages)
lire la suite
14 novembre 2000
Mais kess-kil vient foutre là ?
par Greg.fr
 
Bon, d’accord, c’est vrai que d’habitude, je ne suis pas tendre avec les Zétazuniens (merci Max Pétrois). Mais j’arrive d’ordinaire à me tenir. Considérer les OGM comme un mal nécessaire, leur production cinématographique parfois intéressante, et la démarche d’Eric Buell (le fabricant de motos) courageuse. Mais là... c’est la consternation.
Je pensais poster des commentaires à la fin de presque tous les papiers de M. Moore, mais j’ai finalement renoncé. C’était par trop atterrant.
Kess kil vient foutre ici, (...)
 
(10 messages)
lire la suite
14 novembre 2000
par Michael Moore
 
Cher Gouverneur et Président-en-attente Bush,
C’est sans doute la première fois dans notre histoire qu’un candidat qui est en train de perdre à la fois le vote populaire et le vote électoral [[Une petite précision utile : le système de vote américain est complexe ! Chaque état élit "son" président de la confédération, selon la logique "the winner takes all" (le vainqueur ramasse tout). Ainsi, chaque état dispose de "points", matérialisés physiquement par des grands électeurs en proportion avec la population de l’Etat. (...)
lire la suite
11 novembre 2000
par Michael Moore
 
À : Secrétaire Général des Nations Unies, Kofi Annan
De : Michael Moore, citoyen
Cher Monsieur le Secrétaire Général,
Aidez-nous ! Une fraude électorale massive est en train de se produire dans une région qui a l’air d’une république bananière -mais qui fait en réalité partie des Etats Unis d’Amérique ! Nous assistons impuissants au vol de nos élections et nos dirigeants semblent incapables de faire quoi que ce soit pour l’empêcher.
Au nom de tous ceux qui aiment la liberté, partout dans le monde, j’appelle la (...)
 
(3 messages)
lire la suite
10 novembre 2000
et il y a 62 ans ce soir
par Michael Moore
 
Chers amis,
Il y a quelque chose dans la manifestation d’hier devant le palais de justice du comté de Palm Beach qui m’a profondément ému : des centaines de citoyens juifs âgés, certains en larmes, suppliant pour que quelqu’un les écoute. Ils essayaient d’expliquer que le bulletin sur lequel ils avaient voté était si peu clair qu’ils craignaient d’avoir en fait voté pour Pat Buchanan (un homme qui a dit un jour que « Hitler était un homme de grand courage ») au lieu de l’homme qu’ils voulaient pour président, (...)
 
(3 messages)
lire la suite
8 novembre 2000
par Michael Moore
 
Une tribune de Michael Moore, réalisateur de « Roger et moi » et de « The big one », auteur de « Downsize this ! »
 
(2 messages)
lire la suite
8 novembre 2000
par Michael Moore
 
Chers amis,
Le suspense est à son comble ! De mon point de vue privilégié - et, hé, pourquoi pas ? - je vais prendre des risques et prédire que...
SOIT BUSH SOIT GORE EST ABSOLUMENT SÛR DE GAGNER
Et quand il gagnera, dès que ces votes en Floride auront été recomptés et/ou contestés - et quel que soit le résultat final - voici le pays que nous aurons avec Bush-ou-Gore (je me suis basé sur les programme électoraux des deux candidats et sur les points sur lesquels ils sont d’accord) :
Bush-ou-Gore dépensera encore des (...)
 
(1 message)
lire la suite
6 novembre 2000
par Michael Moore
 
Chers amis,
La présente lettre s’adresse aux New-yorkais. Si vous vivez dans une autre région de ce beau et grand pays, j’espère quand même que vous en poursuivrez la lecture et, qu’après, vous en ferez parvenir une copie à vos proches et parents qui vivent dans l’État de New York.
Elle concerne Hillary ; elle concerne également Ralph Nader. Deux personnes qui ne s’apprécient guère par les temps qui courent, mais deux personnes que j’admire.
Si vous avez lu mon livre « Downsize This », vous savez que je (...)
lire la suite
2 novembre 2000
par Michael Moore
 
Cher gouverneur Bush,
Ça fait un certain temps que nous n’avons pas parlé tous les deux. Si je me souviens bien, les derniers mots que vous m’avez adressés étaient : « Allez trouver un vrai travail ! » Sacré rigolo ! Cette même nuit, c’est vous qui avez trouvé un vrai travail en exécutant votre 117-ième humain au Texas. Comment y parvenez-vous ?
En fait, le « vrai travail » que je fais à présent, mon emploi, je le dois en grande partie à votre famille. Peu de gens savent ce que nous savons tous les deux : que c’est (...)
 
(46 messages)
lire la suite
31 octobre 2000
par Michael Moore
 
Cher Vice-Président,
Salut Al, comment va ? Ca faisait longtemps ! Ca roule ? Mais assez plaisanté. J’ai reçu plein d’appels de tes potes et de tes supporters. Hé ben, ils en mènent pas large, dis-moi ! Ils pensent vraiment que tu vas perdre au Michigan. Tu parles d’un esprit d’équipe... Personne ne leur a dit que Bush n’a même pas gagné sa propre primaire dans le Michigan ? Un « état clé » pour l’élection ? Ah ! D’après tes troupes, il suffirait qu’on agite notre baguette magique, Ralph Nader ou moi, pour que les (...)
 
(6 messages)
lire la suite
12 octobre 2000
par Michael Moore
 
Pour moi, le débat était déjà terminé avec la présentation de l’animateur Jim Lehrer :
« Bienvenue au Gouverneur Bush et au Vice-Président Bush... euh, je veux dire Gore. »
Ca résumait bien les choses. Même la Voix de la Raison ne pouvait s’empêcher d’exprimer haut et clair ce que son cerveau savait pertinemment - à savoir que ces deux candidats ne forment qu’une seule et même personne !
Vous êtes fatigués de m’entendre ressasser cette ritournelle ? Mais étiez-vous aussi fatigués hier soir quand « Bush » et « Gore » (ne (...)
 
(1 message)
lire la suite
13 août 2000
par Michael Moore
 
Si je jette un regard rétrospectif sur les huit dernières années, j’en viens à penser que Bill Clinton est peut-être notre meilleur président républicain depuis Abraham Lincoln.
Abandonnant la mission traditionnelle des Démocrates, qui est d’améliorer le sort de ceux qui travaillent dur, Clinton a réalisé des choses dont Reagan ou Bush Senior ne pouvaient que rêver. Douze années de règne républicain à la Maison blanche ne pouvaient accoucher de l’Accord de Libre Échange Nord-Américain (Alena). Il aura fallu rien moins que (...)
lire la suite
8 août 2000
par Michael Moore
 
Chers amis,
Les femmes ont l’habitude d’avaler pas mal de couleuvres, mais la comédie présidentielle de cette année décroche vraiment le pompon.
Nous avons à présent quatre hommes en tête des listes des « deux » principaux partis dans la course à la Maison-Blanche. Et pas un seul candidat, démocrate ou républicain, n’a seulement fait mine d’envisager qu’une femme puisse être vice-présidente. Quant à en désigner une comme candidate, n’en parlons même pas.
Les femmes : 53 % de la population. Le sexe majoritaire en (...)
lire la suite
19 juillet 2000
Une lettre de Michael Moore aux non-votants d’Amérique
par Michael Moore
 
Chers amis,
AVERTISSEMENT : si vous avez l’intention de voter pour Al Gore en Novembre, grand bien vous fasse. Ne laissez pas ce que je vais vous dire vous faire changer d’avis car tous les experts m’ont assuré que si vous changez d’avis sur la base de ce que je vais vous dire, George W. Bush serait susceptible de gagner l’élection et je ne pourrais certainement plus me regarder dans la glace si cet expert ès substances pharmaceutiques (de celles que vous aspirez par la narine ou qu’on vous (...)
 
(3 messages)
lire la suite
5 septembre 2015


SPIP
Web indépendant