racine uZine

Dans la même rubrique
Élections américaines : les chroniques de Michael Moore
14 novembre 2000
6 novembre 2000
31 octobre 2000
4 octobre 2000
8 août 2000
 
mercredi 8 novembre 2000

Soit Bush soit Gore est absolument sûr de gagner

par Michael Moore

Chers amis,

Le suspense est à son comble ! De mon point de vue privilégié - et, hé, pourquoi pas  ? - je vais prendre des risques et prédire que...

SOIT BUSH SOIT GORE EST ABSOLUMENT SÛR DE GAGNER

Et quand il gagnera, dès que ces votes en Floride auront été recomptés et/ou contestés - et quel que soit le résultat final - voici le pays que nous aurons avec Bush-ou-Gore (je me suis basé sur les programme électoraux des deux candidats et sur les points sur lesquels ils sont d’accord) :

-  Bush-ou-Gore dépensera encore des milliards de dollars pour le Pentagone - et Dieu sait que nous avons besoin d’encore plus de missiles pour nous défendre de... de... vous savez... de tous ces ennemis !

-  Bush-ou-Gore continuera à appliquer la peine de mort avec enthousiasme ! La vengeance, ça marche !

-  Bush-ou-Gore s’opposera à la couverture maladie universelle ! Vous êtes malade ? Allez vous faire f... !

-  Bush-ou-Gore se battra pour l’ALENA (Accord de Libre Echange Nord Américain) et l’OMC et la délocalisation d’encore PLUS d’emplois vers les pays du Tiers-Monde ! Super ! Des chaussures moins chères !

-  Bush-ou-Gore maintiendra l’embargo contre ce pays très, très effrayant - Cuba !

-  Bush-ou-Gore continuera à bombarder l’Irak et à appliquer l’embargo de nourriture et de médicaments qui tue 5000 nouveaux-nés et enfants chaque mois ! Génial ! Encore moins d’Irakiens !

-  Bush-ou-Gore a promis d’étendre la Guerre contre la drogue qui a déjà conduit un million de nos concitoyens en prison, alors qu’ils ont besoin d’aide pour lutter contre leur dépendance ! Et, en prime, on gagnera une jolie expédition militaire... en Amérique du Sud, le pays du soleil !

-  Bush-ou-Gore augmentera le salaire minimum de 50 cents de l’heure l’année prochaine ! Encore une aide à l’achat de hamburgers !

-  Bush-ou-Gore a dit que les unions civiles entre gays et entre lesbiennes devaient demeurer illégales (des unions entre homosexuels/les ? quelle horreur !)

-  Bush-ou-Gore nous donnera une présidence et une maison blanche achetée par les 540 millions de dollars de « contributions » données par les 10% de personnes les plus riches de la population. Les riches verront leurs problèmes traités avec zèle. Et nous ? Nous, on a qu’à s’arranger pour entrer dans le club des 10% !

Il n’est pas étonnant que l’élection soit teeeeellement serrée. Les deux types qui ont promis la même chose finissent avec le même nombre de voix ! Ce système est génial !

Pour être tout à fait complet, veuillez noter que Gore (qui a soutenu la candidature du militant anti-avortement Scalia à la Cour Suprême) a dit qu’il croyait dans le droit à l’avortement. Donc ça fait au moins une « différence » avec Bush. Et s’il continue dans cette voie, ça pourrait être important.

Et, si Bush est président... Et bien, euh, il faut voir le bon côté des choses : tous les Américains auront quelque chose en commun. Chacun pourra dire : « Je suis plus intelligent que le Président des Etats-Unis ! » Pas mal, non ?

Donc, réjouissez-vous ! Quoiqu’il arrive, quelqu’un sera président.

Bien à vous,

Michael Moore (mmflint@aol.com)

 
 
Michael Moore
 

Traduit de l’américain par Philippe Moreau (pmoreau@ras.eu.org).

Reproduit avec l’aimable autorisation de Michael Moore (texte original).

Imprimer
format impression
Cinéaste et journaliste américain, réalisateur de « Roger et moi » et de « The big one », auteur de « Downsize this ! »
4 octobre 2000
31 octobre 2000
 
SPIP
Web indépendant


> Soit Bush soit Gore est absolument sûr de gagner
10 novembre 2000, message de maedrox
 

Ca c’est une bonne nouvelle comme diraient les décérébrés de la pub, enfin une traduction des excellents article de Michael Moore. En effet, faut bien admettre que son style très contemporain n’est pas toujours très évident pour l’anglophone moyen ou plus particulièrement pour l’américanophobe moyen.

La plus grande qualité de Mr Big One, c’est cette faculté de communiquer avec humour son désir de "faire quelque chose", n’importe quoi du moment qu’il s’agisse d’une bonne cause (peine de mort, droit à l’avortement...) et de redonner un peu peps à notre fibre citoyenne, conduite à l’agonie par la cacophonie stérile des média de masse.

Son engagement dans la campagne de Nader, candidat marginal du fait de son refus de la bipolarisation, lui a attiré pas mal de critiques de la part des démocrates l’accusant de favoriser indirectement Mr Gump (alias Georges W. Bush). Il y a là un dilemme : soit encourager un candidat prometteur, soit éliminer le candidat détesté. Tout dépend si on résonne à long terme ou pas, et c’est apparemment le choix de Moore. Quoiqu’il en soit, pour l’instant, la seule chose de sûre, c’est que le prochain président des US ne sera pas Nader...

Répondre