racine uZine

Imprimer
imprimer toute la rubrique
 
Penser le Réseau
18 mars 2003
Essai de mythologie historique comparée
La Déconnexion
vers un Moyen-Âge informatique
 
par Piotrr
 

 
Lamento ma non troppo
Nous nous sommes trompés d’époque. Pour beaucoup d’entre nous, la révolution de l’informatique personnelle puis d’Internet posait les fondements d’une renaissance intellectuelle et politique dont les caractéristiques n’étaient pas si éloignées de cette période historique qu’en Europe nous appelons la Renaissance : vertige des bibliothèques numériques accumulant un savoir universel librement accessible à tous, prolifération de l’hyperlien comme moyen d’en revenir toujours à la source, au-delà de (...)
 
(34 messages)
lire la suite
6 articles
12 articles
6 articles
25 octobre 2002
Internet et vie sociale
par Robin
 
Internet n’est plus remis question. Le Réseau mondial est même considéré comme un acquis. Loin des hauts débats de tout genre, internet a perdu tout simplement sa majuscule et est devenu un outil voué aux contingences humaines. A la fin de la modernité, où l’individu vit dans une société fragmentée, il s’agit ici de mettre à plat quelques réflexions sur internet et la vie sociale. Bref, vivre internet au quotidien.
L’Internet a perdu sa majuscule et est devenu internet. Le Réseau est désormais pris pour acquis, tel (...)
 
(2 messages)
lire la suite
6 mars 2002
Note de lecture
par Pascal Fortin
 
Consacrer un ouvrage entier à « l’imaginaire de l’internet » peut à première vue paraître dérisoire. Dans l’état actuel de notre relative méconnaissance des enjeux sociaux liés à son développement, n’est-il pas plus urgent d’enquêter sur la « réalité des pratiques » de l’internet plutôt que sur les rêves, fantasmes, utopies, idéologies et autres mythes qui accompagnent son développement ?
En fait, explique Flichy, trois attitudes sont possibles par rapport aux discours des cassandres et thuriféraires de tout poil :
la première est (...)
 
(27 messages)
lire la suite
19 février 2002
par Grosse Fatigue
 
Ça fait un moment que je me pose la question. J’ai un mal fou à y répondre. Et pire, j’ai du mal à poser la question. Cette question de la singularité d’internet, et plus particulièrement de celle du web. Sur le web me disait-on, on trouve tout. Ou bien "on trouve de tout". "A boire et à manger". Finkielkraut le décrit comme le "vide-ordures planétaire". C’est joli tout plein. C’est aussi ça, puisque justement, on y trouve de tout.
A boire et à manger
Les chroniqueurs autorisés, les mondains, les "chercheurs", (...)
 
(10 messages)
lire la suite
11 février 2001
Introduction à la notion de communication
par Pascal Fortin
 
La notion de communication est aujourd’hui l’une des plus en vogues. L’imprécision de ce concept explique en grande partie son succès.
De la sphère entrepreneuriale aux hommes politiques en passant par les administrations et les organisations non gouvernementales, tout le monde communique, ou plus exactement tout le monde se doit de communiquer « pour répondre, nous dit Erik Neveu, à l’impératif catégorique de modernité ».
Afin de distinguer les activités humaines qui relèvent de la communication, Daniel (...)
 
(13 messages)
lire la suite
25 décembre 2000
par Cathexie
 
Continuation du débat sur la notion de « web indépendant ».
 
(9 messages)
lire la suite
19 décembre 2000
...des vieilles problématiques
par Lirresponsable
 
Que peut bien signifier le terme Web indépendant ? Quelle extension donner au concept ? Doit-on lui préférer le terme alternatif, non-commercial, autonome ? Ebauches de réflexions.
 
(3 messages)
lire la suite
14 décembre 2000
Plus qu’une sympathique idée, mais restons vigilants
par Mikeul
 
Le web indépendant joue dans la cours des grands, il a une vie bien remplie. Il se développe, loin de l’idée d’une élite ? Oui, mais (pas tout à fait).
Le web indépendant c’est un joli concept. Un peu le village gaulois qui résiste à l’envahisseur romain mercantile (qui veut lui vendre des menhirs à ne plus savoir qu’en faire), les lucides guerriers armées d’une seule plume (voire un clavier et un écran) et qui titillent, agacent les géants du commerce.
C’est effectivement un beau concept, un combat qui attire la (...)
 
(13 messages)
lire la suite
Je ne signerai pas le manifeste du Web Indépendant du MiniRezo. Ai-je pour autant vendu mon âme à la World company, qui m’habille, paye mon loyer, et me permet de me faire des petits restos sympas ? N’y a-t-il pas une erreur dans la cible désignée par la Pétition ? J’ai l’intime conviction que oui...
Retour en arrière : à 24 ans, en 1997, cela fait 5 ans que je suis prisonnier du pionnicat scolaire,et aussi de la fac qui m’offre la sinistre vision professionnelle de finir prof, ou chercheur. Lettres, (...)
 
(17 messages)
lire la suite
4 décembre 2000
(et c’est donc insupportable)
par Lefayot
 
L’Internet, c’est intolérable. Voilà un médium trublion par lequel le roi apparaît tel qu’il n’aurait jamais dû cesser d’être. C’est-à-dire nu, comme de bien entendu. Eh oui, le roi est nu, à poil en chaussettes, ridicule, avec son gros ventre flasque, alors qu’il essaie de nous faire croire à son excellence et à sa beauté depuis trop longtemps. On comprend que les médiateurs de tout poil hurlent au loup avec un bel entrain, eux dont la seule fonction est de servir de vêtements au roi, quand ils ne s’imaginent pas être (...)
 
(3 messages)
lire la suite
17 octobre 2000
par Rezk
 
Internet est-il une nouvelle Agora où chacun peut pratiquer des échanges mutuellement enrichissants ? Ou plutôt un vaste formulaire prêt-à-l’emploi où l’on est prié de mettre une croix dans la bonne case s’il-vous-plaît, la prison dorée de nos rêves ?
S’il y a une chose qui me fascine sur Internet, c’est bien les annuaires. Basés sur le principe de classement arborescent des documentalistes, ils permettent de trouver en quelques instants des informations sur tous types de sujets.
Supposons par exemple que (...)
 
(6 messages)
lire la suite
SPIP
Web indépendant