racine uZine

Dans la même rubrique
UEJF / LICRA / J’accuse
9 septembre 2001
3 décembre 2000
29 novembre 2000
26 novembre 2000
24 novembre 2000
14 août 2000
 
mardi 5 septembre 2000

L’UEJF censure son forum

Ou l’art de la modération selon l’UEJF
par DarkShun
 
Censure ? Modération ? Incident technique ? Le forum de l’UEJF a réservé de nombreuses surprises à ses participants depuis quelques mois.

Le titre de cet article est volontairement un peu provocateur. L’UEJF ne censure pas, elle modère son forum. Exagérement comme on va le voir, et avec l’aide d’incidents techniques. Certaines mises au point s’imposent auparavant : qu’est-ce qu’un forum ? Qu’est-ce que la modération ?

Un forum est un espace public de discussion. Il s’agit donc d’une page (http://www.uejf.org/site/forum_index.tpl) qui permet aux gens de publier des messages, et de répondre aux messages déjà publiés. La plupart des forums sont modérés. C’est à dire que certains messages peuvent être effacés par les propriétaires du forums. Généralement sont effacés les messages injurieux ou illégaux. Le principe de modération semble être justifié : toute personne mettant à disposition un moyen d’expression peut, légitimement, vouloir contrôler ce qui y est diffusé. Cela suppose néanmoins de prévenir auparavant les utilisateurs de ce service de l’existence de ces limites.

Il est alors intéressant d’analyser quels sont les messages que l’UEJF ne souhaite pas voir apparaître dans son forum. Laissons de côté les messages antisémites ou injurieux, et regardons les autres types de messages qui ont disparu. Curieusement, on peut retrouver des traces de ces messages indésirables :

-  Un premier message du 24 avril, (« Où Sont passés TOUS nos messages ? ! ! ») se plaint de la disparition de certains messages. La réponse de l’UEJF : Les messages ont disparu suite à une manipulation sans doute fâcheuse de notre hébergeur. Il n’y aurait donc ni censure, ni modération, mais seulement des erreurs de manipulation techniques. À ce moment-là, il est possible d’accorder à l’UEJF le bénéfice du doute. Le premier message et la réponse de l’UEJF sont accessibles à la page suivante.

-  Un message « CENSURE sur l’affaire Yahoo ! » du 24/05/2000 crie à la censure, mais le message suivant, écrit par la même personne, indique que les messages qui avaient disparu sont revenus. La liste des réponses.

-  Un message du 26/05/2000 (« UEJF les derniers censeurs ») comporte une nouvelle accusation de censure, qui ne sera pas démentie cette fois-ci. Mais ni l’UEJF, ni le webmaster, ne répondront.

-  Un message (« Information à tous ! » 29/05/2000) du webmaster du forum rappelle que « sont interdits tous les messages dont le contenu serait illégal ». Son message fait référence à une « récente dérive du forum ». Il explique donc que l’UEJF se réserve « le droit d’effacer tout message qui contreviendrait » au droit. Ce message rappelle donc que le forum est modéré à posteriori (après que les messages soient publiés, ils peuvent être effacés). Une réponse à ce message rappelle ironiquement que des messages non injurieux et tout à fait légaux ont été effacés. Mais le webmaster n’y répondra pas.

-  Un autre message du 29 mai se plaindra de censure (« Arretez de censurer mes messages sur la spoliation ! »). Le webmaster daignera répondre cette fois-ci. D’après ce qu’il l’écrit il serait impossible de supprimer un message, sans effacer toute la file des messages à laquelle il appartient. Ceci pourrait expliquer la disparition de nombreux messages du forum de l’UEJF. En voulant modérer un seul message, toute la file des messages disparaitrait. Cette explication paraît extravagante, et sera contredite par la suite. La file du message est visible ici.

-  « l’UEJF censure la lutte contre le racisme sur Internet ! » (30/05/2000). Ce message se plaint de la disparition des messages de Gilles Karmasyn. Ce dernier est l’auteur d’un site antirévisionniste, et participe à un autre site sur le même sujet. Dans ses interventions sur le forum de l’UEJF il critiquait la façon de procéder de cette association contre le racisme et l’anti-sémitisme sur Internet. Il lui reprochait notamment son absence de participation dans la lutte contre le négationnisme et le révisionnisme, en dehors des procès. Le message apparaît ici. Le même jour où est posté ce message, un autre message anonyme accuse l’UEJF de censurer ses forums.

-  Deux messages du 30 mai (« EX-CENSURE  : l’UEJF ou la MRAP ? » et « EX-CENSURE  : Benjamin donne la position de l’UEJF ! ») sont la reprise de deux messages ayant préalablement disparu. Ce qui est curieux, c’est que les deuxièmes publications sont encore visibles aujourd’hui. Mais ceci est une caractéristique du forum : la deuxième publication d’un message déjà censuré n’est pas toujours censurée la deuxième fois. Sans doute que le webmaster comprends assez vite qu’il n’a pas intérêt à persévérer dans sa « modération » abusive. Les message sont visibles ici.

Au mois de Juillet à nouveau on voit réapparaître des messages (« Quelques verites », par Laurent du 26/07/2000, « Mathieu, je t’avais prévenu de TA censure ! ((c : » par Laurent Martinez du 31/07/2000, « Appel à l’aide ! » par bridelice du 28/07/2000) de personnes qui disent avoir été censurées. Le bureau de l’UEJF s’est officiellement expliqué à ce sujet dans un message du 28 juillet. Selon ce message, ont été et seront censurés les messages qui « porte[nt] atteinte à la Mémoire collective ». A ce message ont répondu plusieurs messages, déjà postés mais censurés une première fois, que leur auteur, Laurent Martinez, avait gardés par précaution. Aucun de ces messages effacés ne contient de propos qui rentrent dans le cadre des messages « censurables » selon la définition du bureau de l’UEJF (qui emploie le terme de modération) : « atteinte à la Mémoire collective ». La page pour accéder à cette file de messages. Parmis les messages censurés on note qu’il y a des messages qui répondent à un premier message intitulé « Apres Yahoo, la SNCF, Air France... ». Or ce message est encore présent sur le site. Dès lors on conclut que contrairement à ce qu’a affirmé le webmaster du site de l’UEJF en mai, il est possible d’effacer un message, sans effacer toute la file qui le contient (à moins que le fonctionnement du forum ait été amélioré, ou que le webmaster ait appris à s’en servir correctement depuis.)

Au mois d’août, la censure a pris une autre dimension : TOUS LES MESSAGES du 30 juillet au 12 août inclus ont disparu. La plupart ont été repostés par Laurent Martinez. Depuis, suite aussi à un article dans lequel il accusait l’UEJF de censurer des articles du Monde et de Libération, et qui a été publié en dehors du forum de l’UEJF, les cas de disparition de messages semblent s’être faits plus rares sur le forum de l’UEJF. Evidemment, officiellement la disparition des messages du mois d’août est totalement involontaire. Mais la crédibilité de l’UEJF est tellement entamée, qu’aucun des messages postés après le 12 août n’évoque un incident technique pour parler de la disparition des messages, mais tous les utilisateurs du forum emploient le terme de censure.

Depuis le début des disparitions, Laurent Martinez reposte régulièrement des messages censurés (modérés ?) par le webmaster de l’UEJF. Initialement, il ne repostait que ses propres messages censurés. Mais depuis la généralisation de cette modération excessive, il a reposté des messages d’autres personnes qu’il avait pris la précaution de sauvegarder. La plupart des messages disparus du début du mois d’août sont à nouveau visibles. Faciles à repérer, ils contiennent tous le mot « censure » dans le titre. Il suffit de les lire pour constater qu’aucun de ces messages ne sont de nature à être modéré, selon la définition que nous avons donnée de la modération au début de ce texte.

D’après le contenu des messages censurés et repostés, il semble que tout questionnement sur « la ligne du parti » (au sujet du procès contre Multimania, et du procès contre Yahoo !) est évacué hors du champs de la discussion. C’est fort dommage, car pour reprendre l’auteur qu’un intervenant de l’UEJF déjà a cité, l’espace public est par définition ouvert et hostile à la dissimulation (Habermas, dans L’espace public).

 
 
DarkShun
Imprimer
format impression
 
SPIP
Web indépendant


Kosmanek
13 janvier 2002, message de Thierry Gozlan
 

Est-il vrai que l’UEJF de Paris I a soupçonné (j’ai bien dit "soupçonner", je n’ai pas dit "accuser") Madame Edith Edwige Kosmanek d’un possible antisémitisme ? Si oui, pourquoi donc ? Je vous serais reconnaisant de bien vouloir m’éclairer là-dessus.

En attendant de votre réponse, je vous présente tous mes meiileure voeux pour l’année civile.

Cordialement

Thierry

Répondre


> L’UEJF censure son forum
14 septembre 2000, message de Doc Martine alias grossepOOf
 

Un grand silence toujours pour répondre aux questions.

Michael ne répond pas, il se contente de disséquer le forum mais là, alors que le sujet semble assez le passionner pour qu’il lance une polémique, il n’a plus rien à dire.

C’est étonnant.

et du reste, c’est étonnant de lancer des sujets polémiques et de ne pas réagir aux réactions.

Je trouve.

bref, le grand ramdam sur les censures sur le forum de l’UDEJ : so what ?

Pourquoi dénoncer avec la précision d’un médecin-légiste ...

Polémiste c’est un métier ou une vocation ?

Ce qui est sympa ici, c’est que tant que je suis respectueuse dans la forme et respecte un tant soit peu les règles de bienséances je peux tout dire, on ne me censurera jamais. Ce qui est sympathique. Enfin, on verra à l’usage...

hé hé hé

Doc Martine

polémiste amateur et administratrice de forums, et à ce titre munie de gros cyber-ciseaux dont elle a parfois fait un usage *abusif*. En toute bonne foi.

 
Répondre
> L’UEJF censure son forum, ARNO*, 17 septembre 2000

Plusieurs choses :

-  Est-ce qu’on doit répondre à un message qui commence par « mouarfff, mouarffff.... » ? Ce donne déjà une idée du niveau.

-  Tu as posté ton message une semaine avant l’ouverture officielle du site ; d’abord on avait énormément de boulot pour finaliser et préparer le lancement ; ensuite on n’allait pas alimenter nous-même nos propres forums sur le site fermé. Ambiance à l’ouverture : « oh, regardez, ils ont écrit tous les articles, et en plus ils ont rédigé tous les messages des forums »...

-  Plus généralement, nous évitons de trop intervenir dans les forums, car cela déséquilibrerait le rapport entre les articles (que nous écrivons) et les contributions dans les forums. Nous choississons déjà les sujets, organisons la structure du site ; si en plus on répond systématiquement dans les forums, on serait omniprésents, et on tuerait tout débat. Mais puisque tu exiges à tout prix une intervention, la voici.

-  Pas de réponse, ensuite, parce que ton message constitue un « point Godwin » ; je te laisse chercher dans ta grande culture d’administrateur de forum la signification de ce terme (explication dans uZine, t’as qu’à chercher aussi). Personne ne répond jamais à un point Godwin, c’est une vieille tradition des forums.

-  C’est quoi la question ? « vouloir démontrer que l’UDEJ est facho et plus peut-être que les néo-nazis qu’ils dénoncent, c’est le but de ces articles ? ». Apprends à lire, ou explique-moi à quel moment nous traitons l’UEJF de facho (plus facho que les néonazis, en plus !). Si vraiment tu veux une réponse : c’est « non, nous ne voulons pas démontrer que l’UEJF serait plus facho que les néo-nazis ».

-  L’UEJF fait ce qu’elle veut chez elle ? C’est vrai. M’enfin dans ces proportions là, on se contente de faire un site Web qui expose sa propre version des choses, et on ne propose pas de forum aux utilisateurs. Le problème n’est pas seulement la censure (que l’UEJF sucre les messages antisémites, c’est normal, nous le ferons également si cela se produit ici), mais les sujets coupés : systématiquement les vrais débats, les implications démocratiques en particulier, sont éludés. L’UEJF fait ce qu’elle veut dans son forum, mais en même temps multiplie les déclarations à la presse et mène des procès spectaculaires ; procès qui impliquent l’exercice de la démocratie en ligne de tous les citoyens. Alors qu’on en discute... et le forum de l’UEJF semblait tout de même un lieu pratique pour cela.

Si ton problème est de savoir qui est le plus facho des deux, je te laisse faire la course en tête.

Répondre
> L’UEJF censure son forum, 18 septembre 2000

1.—Pointer du doigt en titrant "CENSURE ?" est un acte qui peut être interprété abusivement (par des esprits aussi tordus et paranos que le mien) comme une sorte de jugement larvé. Mais les non-dits des uns ne faisant pas les non-dits des autres, tu as raison, en réfléchissant bien, rien de polémique dans cet article ni dans le choix de son sujet. Je suis une tordue qui yoyotte de la touffe.

2.—Tu as raison de souligner que ma culture générale n’est pas celle d’un énarque, ni d’une haute autorité morale du Web et te remercie de me conseiller d’aller voir ailleur sur le site si je ne pourrais pas combler mes évidentes lacunes. Je devrais avoir honte. Quel manque évident de respect des règles de vie sur les forums ! Et pan pour moi, bien envoyé. Je le méritais.

3.—Mais oui, pourquoi ai-je mis ces : "mouarf...mouarf.." en début de réaction tout en osant espérer une réponse. Suis-je sotte !!!! Alors que j’oubliais que jamais on n’a vu se mélanger les torchons et les serviettes et que c’est pas sur internet que ça va changer. Je me suis ridiculisée. J’ai fait comme Laurent Martinez finalement. Je suis génée.

3.—Tu as aussi raison sur le fait que ,les gens auraient pu se dire que le forum était truqué si tu avais répondu avant, j’aurai du y penser.

Bref, j’ai mal compris, ce n’est pas du tout un article destiné à créer une polémique, non, c’est seulement un article peut-être un peu ironique tout au plus, m’a t’on expliqué par e-mail. (on = l’auteur de l’article)

J’ai du manquer d’humour en le lisant.

Doc Martine qui va vite aller se cacher pour ruminer sa honte.

Répondre
> L’UEJF censure son forum, ARNO*, 18 septembre 2000


-  Sur ton point 1 : bien évidemment qu’il y a un jugement de valeur dans ce dossier, je n’ai pas prétendu le contraire ! Mais entre l’absence de jugement de valeur et « faire passer l’UEJF pour plus facho que les néo-nazis », il y a tout de même une marge énorme.

-  Sur ton point 2 : inutile d’être énarque ou d’une haute autorité. Mon message te répond sèchement, parce que c’est toi qui te présente comme administratrice de liste. N’importe qui d’autre aurait posé ta question, je n’aurais pas pris ce ton. Ici, comme sur la liste de l’UEJF, tu portes la question de l’administration de liste (effectivement, un travail difficile) en indiquant clairement que tu en as l’expérience. Alors, sans aller jusqu’à l’énarque, il me semble que lorsqu’on prétend administrer les débats (c’est-à-dire gérer la liberté d’expression d’autres citoyens, tâche ardue et ingrate), un minimum de culture générale du fonctionnement des forums s’impose.

-  Sur tout point 3 : « comme Laurent Martinez », non. Je l’ai vu répéter inlassablement les mêmes questions, mais jamais à base d’aboiements. Exprimer ses idées avec des mots et des phrases ne signifie pas trier les torchons et les serviettes.

Répondre
> L’UEJF censure son forum, Doc Martine, 19 septembre 2000

—>"Sur ton point 1 : bien évidemment qu’il y a un jugement de valeur dans ce dossier, je n’ai pas prétendu le contraire ! Mais entre l’absence de jugement de valeur et « faire passer l’UEJF pour plus facho que les néo-nazis », il y a tout de même une marge énorme".

...suis je dinde !!! Tu as encore raison. Je devrais réflechir avant d’utiliser de l’espace de liberté d’expression pour exprimer une opinion qui n’est que celle d’une administratrice de forums inculte, incapable de gérer son ortograve et sa saintaxe, ce qui est trés grave pour qui veut prétendre à être administratrice de forum ...(je suis autodidacte en administration de forums)

...soupir...

Groumpfrountudieu. J’ai pourtant lu et relu ma nétiquette, qui dit entre autre qu’on devrait éviter d’interpeler un administrateur de forum pour lui demander des comptes, qu’on ne devrait jamais faire de remarques aux gens sur leur orthographe. Mais je me suis dit que tout cela était ringard et que Laurent Martinez avait apparement redéfini les règles de vie sur forums. Mais comme je disais sans élégance et peut-être un peu de vulgarité : je yoyotte parfois sous la moumoute... Je prend mes interprétations pour des réalités et je formule mes questions comme des accusations.

Je me suis trompée là encore : Laurent Martinez n’est pas à imiter. Me voici bien ridiculisée et que cela me serve de leçon et un jour je te remercierai pour ce que tu m’as écris ici probablement.

>"Sur ton point 2 : inutile d’être énarque ou d’une haute autorité. Mon message te répond sèchement, parce que c’est toi qui te présente comme administratrice de liste."

oui ? Mais encore ? Je le suis effectivement.

— >N’importe qui d’autre aurait posé ta question, je n’aurais pas pris ce ton.

 :) hi hi hi Paternalisme quand tu nous tiens...

— >"Ici, comme sur la liste de l’UEJF, tu portes la question de l’administration de liste (effectivement, un travail difficile) en indiquant clairement que tu en as l’expérience." oui ?

— > "Alors, sans aller jusqu’à l’énarque, il me semble que lorsqu’on prétend administrer les débats (c’est-à-dire gérer la liberté d’expression d’autres citoyens, tâche ardue et ingrate), un minimum de culture générale du fonctionnement des forums s’impose."

Il "TE" semble, OK, cela signifie qu’ici c’est une règle ? Et que si je ne suis pas contente, plutôt que de critiquer, poser des questions et revendiquer des réponses je ferai mieux d’aller me cultiver ailleurs ?

Auquel cas tu aurais raison. Ici c’est chez toi, et c’est à moi de me plier à vos règles et non l’inverse. Il est donc normal qu’en réponse je me fasse séchement remettre en place par l’admninistrateur, tâche ardue et ingrate donc de gérer la liberté d’expression de Doc Martine ...ou de Laurent Martinez (demande à l’UEJF par exemple...). mais je note que toi tu gères la situation avec respect des intervenants, dignité et que tu ne fais pas de fautes d’ortographe ni de syntaxe.

— >"Sur tout point 3 : « comme Laurent Martinez », non. Je l’ai vu répéter inlassablement les mêmes questions, mais jamais à base d’aboiements."

Oui, certes, il n’aboit pas, lui. Il mord le mollet et ne lâche plus, tel un pitt-bull idéaliste. Comme on pourrait dire "il n’en démord pas". Une bien belle attitude comme on aimerait en voir plus souvent sur les forums de l’internet non commercial...

Je ne résiste pas au plaisir de te faire profiter de ma parodie...de tout ceci... et sur cette pirouette vais donc dégager d’un forum où manifestement je n’ai pas ma place, et à qui je présente encore toutes mes excuses pour mon attitude déplacée, vaniteuse, et ma mauvaise foi.

Doc Martine

PS : mes salutations à Laurent Martinez quand tu le verras.

PPS : tu as parfaitement répondu à mes attentes et tes réponses m’ont conforté dans des certitudes que je ne basais jusque là que sur des ressentis et des pressentiments. Merci de m’avoir otée d’un doute.

 
Répondre
>Doc Martine censure son forum, 28 octobre 2002

Elle vous accuse de tout ce qu’elle fait sur les forums qu’elle modère. Quand quelqu’un lui fait une remarque elle fait tout pour le transformer en Pit-bull, elle le prend de haut ou se moque de lui et elle fait monter la polémique en lui parlant de là même façon qu’elle vous parle ici. Ensuite elle le suprime pour le motif de perturber le forum.

Je l’ai bien reconnue. Elle dit les mêmes mots. Perturbateur, polémique, JE SUIS MOD2RATRICE, pit-bull etc... Certains utilisateurs la suivent aveuglement et disent les mêmes mots qu’elle, et tous ensemble disent qu’elle n’est pas un gourou qu’ils suivraient bêtement. Je suis son forum depuis un mois environ et je n’avais jamais vu ça de toute ma longue vie.

Allez juger par vous même sur le forum sexualité qu’elle modère dans le site de psycho-ressources.com

 
Répondre
> L’UEJF censure son forum, 20 septembre 2000

Point Godwin... qu’est-ce que c’est que cette connerie ? C’est enregistré au nom de Intel, Apple ou AMD, ce truc ?

Ca fait mal ? Etrange. Enfin bon. En fait, ça me rappelle une discussion avec une amie où on parlait de je ne sais plus quoi, rien de bien passionnant, la pluie et le beau temps, sûrement. A un moment, elle m’a balancé un truc que j’ai pas compris, avec une histoire de "G" (elle y’a mis un point d’honneur). Mais bon, je ne suis pas tellement calé en aviation.

"Personne ne répond jamais à un point Godwin, c’est une vieille tradition des forums"

Heureusement qu’il y’a les traditions, sinon le SAMU français serait au chômage si jamais les gens arrétaient de picoler au volant ! Vive les traditions (ça me rappelle un truc que j’ai lu où il était question de faire travailler sa famille pour la patrie, ou quelque chose de ce genre). Les traditions ? Bist du nocht ganz sauber ? Si elles étaient respectées, les vieilles traditions, tu irais brûler sur un bûcher pour avoir utilisé un instrument du démon (internet).

"Plus généralement, nous évitons de trop intervenir dans les forums"

C’est dommage, parce que du coup, ça fait un peu vide. Enfin, faut dire que je suis peut-être tombé sur un truc intimiste et privé comme www.hell.com... dans ce cas, je suis désolé, il doit y’avoir une faille quelque part chez vous, parce que je n’ai pas été mis au courant.

Bon, je vais acheter de la Suze(traditions traditions).

Starvey

Répondre
> L’UEJF censure son forum, Manu, 12 décembre 2000

Godwin’s Law prov.

[Usenet] "As a Usenet discussion grows longer, the probability of a comparison involving Nazis or Hitler approaches one." There is a tradition in many groups that, once this occurs, that thread is over, and whoever mentioned the Nazis has automatically lost whatever argument was in progress. Godwin’s Law thus practically guarantees the existence of an upper bound on thread length in those groups. However there is also a widely- recognized codicil that any intentional triggering of Godwin’s Law in order to invoke its thread-ending effects will be unsuccessful.

En français :

Loi de Godwin

"Au fur et à mesure qu’une discussion (un fil) dans un newsgroup se prolonge, la probabilité d’une comparaison invoquant les Nazis ou Hitler tend vers 1". Il existe une tradition dans de nombreux groupes selon laquelle, lorsque cela se produit, le fil est terminé, et celui qui a mentionné les Nazis a automatiquement perdu, quelqu’ait été la nature de la discussion en cours. La loi de Godwin garantit donc pratiquement l’existence d’une limite supérieure à la longueur des fils dans les newsgroups. Toutefois il existe également un codicile largement accepté, selon lequel la loi de Godwin sera inopérante lorsqu’elle aura été utilisée de manière intentionnelle aux seules fins de déclencher la fin d’un fil.

Répondre
> L’UEJF censure son forum, 20 septembre 2000

Mouarf !

Une des traditions de l’internet veut qu’on ne commence pas une réponse par une question.

Est-ce qu’on doit répondre à un message qui commence par « mouarfff, mouarffff.... » ? Ce donne déjà une idée du niveau.

Oublie ce mec, ils l’ont dit à Canal plus hier midi, ce sont sont des hystériques névrotiques.

Tu as posté ton message une semaine avant l’ouverture officielle du site ; d’abord on avait énormément de boulot pour finaliser et préparer le lancement ; ensuite on n’allait pas alimenter nous-même nos propres forums sur le site fermé. Ambiance à l’ouverture : « oh, regardez, ils ont écrit tous les articles, et en plus ils ont rédigé tous les messages des forums »...

C’est vrai que ça manque totalement de sérieux... Vas-y, nique lui les dents, il est à terre le Doc Martine, étrangle-la avec ses lacets, en plus il parait qu’il est lesbienne sur internet... Moi, ça m’a choqué.

Si ton problème est de savoir qui est le plus facho des deux, je te laisse faire la course en tête.

T’as raison, au moins, y’aura quelqu’un à l’arrivée.

Starvey

Répondre
> L’UEJF censure son forum, 20 septembre 2000

Tu rabaisses trop le niveau toi !...ET je me souviens que tu étais aussi sur le forum de la corégulation, non ?

Et tu envisages sérieusement de faire carrière dans le journalisme toi ?!

meuh ?

 :)

PS : j’amène des chips ou des cacahuètes pour l’apéro ?

PPS : je ne suis pas la Doc Martine Lesbienne.

PPPS : je ne suis pas non plus Un homme, Je suis une pOOfe, une conne, une emmerdeuse, une emmerderesse et même une satanée casse-c....es mais pas un mec. non non non.

Oi Oi !

Répondre
> L’UEJF censure son forum, 22 septembre 2000

Tu rabaisses trop le niveau toi !...ET je me souviens que tu étais aussi sur le forum de la corégulation, non ?

Peut-être, si tu me dis lequel c’est... Mais je crois que tu fais erreur.

Et tu envisages sérieusement de faire carrière dans le journalisme toi ? !

Ca marche même plutôt bien, je dois dire.

PPS : je ne suis pas la Doc Martine Lesbienne.

Mais hystérique quand même, non ? ;-)

PPPS : je ne suis pas non plus Un homme, Je suis une pOOfe, une conne, une emmerdeuse, une emmerderesse et même une satanée casse-c....es mais pas un mec. non non non.

Oi Oi !

Ca y’est ! Je sais qui tu es ;-)

Tu ne devines pas ? Je te donne un indice : tu n’as pas la téléphone :-)

Starvey

Répondre


L’UEJF ne censure pas tout son forum
5 septembre 2000, message de ARNO*
 

En revanche, un thread particulièrement douteux n’a pas été supprimé. Un message titré « Question à mille francs » (août 2000) pose la question : « Qui est Laurent Martinez ? ».

Une certaine Karine se fend alors d’un message qui ressemble à s’y méprendre à de la délation : « Laurent MARTINEZ est un informaticien qui travaille à XXX à sophia antipolis et qui apparement passe ses journées sur internet plutôt qu’à travailler. » J’ai remplacé ici par « XXX » le nom de son entreprise, qui apparaissait en clair et en majuscules. Faut-il prendre ce message pour un appel à faire pression sur l’employeur de Laurent ou une simple intimidation (vous savez, du genre : « On sait où tu vis... »).

Comme le fait remarquer Laurent : « Si j’étais l’UEJF je porterais plainte ! ». Et de se demander si la courageuse délatrice à touché sa prime de 1000 francs.

Répondre
non, mais s’ils le voulaient ils en auraient le droit... , Doc Martine, 6 septembre 2000

mouarrfff...Laurent Martinez...mouarffff....

Tiens, moi je viens de mettre ceci sur leur forum, me ferais-je censurer ou traiter de facho ?(par Laurent Martinez éventuellement ?)

http://www.uejf.org/site/forum_message.tpl ?faq_IDsuite=305108494971746

Il est bien assez grand pour se défendre seul sans que Uzine ne vienne le défendre :D

la question est : Existe t’il vraiment ce Laurent Martinez est-ce le nick commun d’une bande de copains, et si oui, faut-il le censurer systématiquement quand on est administrateur de forum :)))

Il faut reconnaitre que ce n’est pas un cadeau pour un administrateur de forum, (voir le forum de la co-régulation où il a montré comme il peut squatter inlassablement un lieu, au point d’en faire fuir tout le monde du reste :D) et rien que pour ça je suis solidaire des administrateurs du forum de l’UDEJ.

Après tout ils sont chez eux sur ce forum et y font ce qu’ils veulent, non ? On n’est pas OK avec eux => on va voir ailleurs sur un autre forum si on y sera plus à l’aise.

A part cela, ma vraie perplexité est ici : Vouloir démontrer que l’UDEJ est facho et plus peut-être que les néo-nazis qu’ils dénoncent, c’est le but de ces articles ?

mouais.... Pourquoi ?

 
Répondre
> L’UEJF ne censure pas tout son forum, 20 septembre 2000

Ah c’est vous la polémique pour cette entité d’individus qui se fait appeller Laurent Martinez ("l’homme aux milles visages et en tout cas aux mille styles" me disait encore hier une vieille ivrogne dans une nuée de postillons au PMU en bas de chez moi) !

C’est marrant, ça me rappelle un ancien leader du Front NAtional français, même si je sais que ça ne peut pas avoir de rapport. En tant qu’esprit simple, je m’amuse d’un rien.

C’est marrant.

Non, je dis ça parce que j’ai cherché "haute autorité internet" sur Google et j’ai trouvé ça http://sig.ws.oleane.net/francais/textesref/pagsi2/lsi/contribution_altern.htm (c’est moche en bleu, pire qu’en orange) mais rien sur uZine (au passage, le sig du lien HT, c’est un pur hasard ou alors les mecs ne savent pas écrire, pire que moi).

Alors je me suis permis d’écrire en votre nom (respect oblige, sans vouloir interpeller le modérateur comme cela ne se fait pas, ce sont vos idées, pas les miennes)à francais+webmaster@google.com et de traiter les mecs de chez Google de tous les noms allemands que j’ai pu trouver (du atsch, drecksau, drecksack, blöde sau, depp, dummkopf, macho, dumme gans, blöde kuh, fabrik, etc). Pas la peine de me remercier, c’est naturel, entre gens de l’élite, on se comprend.

Voilà.

Amicalement.

Starvey

Répondre
> L’UEJF ne censure pas tout son forum, 7 mars 2001
ya des messages bien bien bien pires qui ne sont pas censures, des messages qui appellent a la haine et au racisme (....) , pas juste la delation d’une personne d’ailleurs l’autre jour sur le portail des copains (euuuh l’autre portail) y avait uun lien sur un super article genre "qui va faire un proces a l’uejf" et catastrophe g perdu toutes les references .... si qqn a encore garde un lien sur cet article ca serait trop gentil de le reposter ici ?? merci :)))
Répondre
> L’UEJF ne censure pas tout son forum, 7 mars 2001
Oui, voici le lien, mais c’est juste une brève, pas un article :
 
Répondre
> L’UEJF ne censure pas tout son forum, 7 mars 2001
merci :) est ce que telephoner au 114 suffirait a demarrer une procedure contre eux ou pas ? en tout cas,bravo, et encore merci pour le (trop rare !!) espace de .. d’air frais ! d’intelligence ! de reflexion ! sur le web :)
Répondre