racine uZine

Imprimer
imprimer toute la rubrique
 
Les médiateurs, nécessaires garants de la médiation
19 janvier 2001
Val tragique à Charlie : un mort
 
par Marc Laimé, Pascale Louédec, Philippe Moreau et ARNO*
 

 
Philippe Val vient de faire une découverte : sur cet internet qu’il croit entièrement livré aux mains des Viventruc et autres Lagarmachin, il y a des lecteurs de Charlie Hebdo ! Il a fait cette autre découverte épatante : quand on donne son adresse email, les lecteurs vous écrivent et ne se contentent pas de dire « Val, t’es génial, continue », mais n’hésitent pas à témoigner de leur désapprobation. Il y a même des sources d’information uniquement présentes sur le réseau, et elles sont lues ; pas seulement par des (...)
 
(85 messages)
lire la suite
3 articles
8 août 2002
Une lecture plus ou moins hérétique
par Lirresponsable
 
L’année dernière, dans un opuscule à deux voix intitulé Internet l’inquiétante extase (Mille et une nuit, 2001), Alain Finkielkraut introduisait la notion de « fatale liberté » et se livrait à une condamnation sans appel d’Internet. Il est bon de s’y arrêter un instant afin d’étudier, en plein mois d’août alors que les cigales chantent, une figure du médiateur garant d’un certain discours politique sur la fatalité.
Les seniors de la Terre
Le début de cette conférence, (...)
 
(35 messages)
lire la suite
21 octobre 2001
par Hamoud El Zeloukh
 
L’éditorial est l’article de presse auquel il est communément conféré le rôle d’exprimer l’orientation générale du journal dans lequel il apparait. La première fonction qui lui serait reconnue et au premier chef par son instance énonciatrice déclarée (le journal en tant qu’institution) est donc de manifester les principes qui fondent l’activité déployée par la publication.
L’ensemble de ces principes constituent la « ligne éditoriale », cadre général censé determiner le rapport du journal au monde, à la réalité dont celui-ci (...)
 
(14 messages)
lire la suite
1er juin 2001
Mort aux cons !
par Lirresponsable
 
Un proverbe Egyptien dit : « Que Dieu me préserve des jeunes commerçants et des vieilles catins ». Voilà qui sonne curieusement à nos oreilles de post-modernes décadents, parfois égyptomanes, d’autant que le rapport avec ce qui va suivre est assez éloigné, pour ne pas dire inexistant. Mais c’est aussi le rôle de l’écrit que de tisser, y compris sur le web, des liens aléatoires et tenter des passerelles, jetant d’improbables ponts suspendus devant le gouffre sans fin du bruit. D’aucuns y verront d’immondes (...)
 
(4 messages)
lire la suite
12 février 2001
par hcow
 
La grandeur d’Internet, c’est sa capacité de permettre à n’importe qui d’écrire n’importe quoi ((c) F. Giroud). C’est la possibilité unique qu’il nous offre de devenir maitres de nos visions du monde et de pouvoir les communiquer sans intermédiaires. C’est l’utopie du « je » qui parle à d’autres « je » sans la présence des parasites (journalistes, médiateurs de tous poils, ...) dissimulant leur hallucinante médiocrité derrière l’auto-proclamation réitérée de leur talent et de leur indispensabilité.
Bien sur, il y a le (...)
 
(7 messages)
lire la suite
29 janvier 2001
Oubliez les « dérives », c’est la liberté qu’il faut dénoncer !
par ARNO*
 
Le 24 janvier dernier, une semaine après avoir réussi l’exploit d’insulter plus d’un million de français (tarés, nazis, paranoïaques...) au seul motif qu’ils avaient un « petit site Web personnel », Philippe Val était interviewé au téléphone par Pierre Assouline en direct sur France Culture (un Philippe Val qui eut droit à une introduction à peine enthousiaste : « On peut dire qu’il est passé maître en matière de contestation, Philippe Val, râleur professionnel, opposant quasi maladif à tout esprit grégaire... »). Après avoir (...)
 
(25 messages)
lire la suite
28 janvier 2001
Gag-bande party, épisode 2
Des vrais amis dans l’adversité
par Lirresponsable
 
« Quand un rebond est favorable, autant en profiter », disaient les maîtres du Ping-Pong qui avaient bien raison. Et P. Marcelle est notre ami.
 
(4 messages)
lire la suite
28 janvier 2001
par Marc Laimé
 
M. Pierre Marcelle est journaliste à Libération. M. Pierre Marcelle est « chroniqueur » à Libération. Nuance. M. Pierre Marcelle traque joyeusement les travers du temps. Le Portail des Copains et le Minirezo aiment beaucoup Pierre Marcelle. Enfin, l’aimaient. Pierre Marcelle vient de faire une grosse bêtise. Ce qui, tristement, nous éclaire sur un autre travers du temps. Sous couvert de voler au secours de son compère en méchancetés Philippe Val, imprécateur multicartes dont le fonds de commerce prend l’eau, M. (...)
 
(14 messages)
lire la suite
23 janvier 2001
Charlie Hebdo
par Harelde miquelon
 
Réaction à l’edito de P. Val dans Charlie Hebdo
 
(13 messages)
lire la suite
18 novembre 2000
La déontologie est-elle soluble dans la publicité ?
par Marc Laimé
 
Quotidien français de référence, Le Monde s’est doté d’un médiateur. M. Robert Solé est le « garant du pacte de lecture » conclu avec les - fidèles - lecteurs du Monde. M. Robert Solé dispense ainsi régulièrement bonnes et mauvaises notes à son journal. Et se fait donc l’écho des récriminations de ses lecteurs. Fait notable, il arrive même que M. Robert Solé s’indigne lui-même des pratiques, en l’espèce coupables à ses yeux, du journal qui l’emploie. C’est ainsi que M. Robert Solé s’est élevé à trois reprises depuis un an, sans (...)
 
(3 messages)
lire la suite
SPIP
Web indépendant