racine uZine

Dans la même rubrique
Julien Nickname, sa vie, son oeuvre
10 décembre 2001
22 septembre 2001
3 février 2001
 
mercredi 13 juin 2001
Modes de vie...

Julien contribue au Forum

...ah les mauvais blagueurs
par Julien Bignaux

De ses années de pensionnat, et de ses études en école, Julien Nickname a gardé un goût immodéré des blagues diverses. Elles ne sont en général pas drôles à mon idée, aussi vous les épargnerai-je. Mais il arrive parfois que germent dans des cervelles de potaches des idées qui ont la taille au dessus... C’est précisément au moment où il retourne le clavier pour en faire tomber tout ce qu’il contient de petites choses qui témoignent des mœurs de l’utilisateur, que le projet naît, s’insinue, et se construit comme à son insu. Une évidence....

Une bonne blague, c’est celle que les victimes n’identifient pas, qui préserve ainsi leur bonne image d’elles mêmes, ce qui est gentil, tout en plongeant dans l’hilarité l’auteur et ses complices éventuels. Il faut se trouver un ennemi à blaguer, et Julien, brave gars, n’en a guère, à part un collègue pourri qui ne mérite pas que l’on se préoccupe de lui, et un sot qui a traité sa petite sœur de pute, alors qu’elle est désintéressée comme tout. Il faut trouver une victime sérieuse, compassée si possible, pas un rigolo. Il faut que personne ne voit rien venir, arriver par surprise, déposer le paquet et disparaître furtivement. Difficile tout ça, mais Julien, qui lit les wzines et adhère sans réserve aux antipathies de ses auteurs préférés, a trouvé sa cible idéale...Une perfection, même. Devinez...

Muni de son new nick, Jack, prononcer Djak, l’individu va déposer sur le Forum des Droits sur l’Internet une petite invention finement ciselée. Un connerie, quoi, grosse, même. Tatatan ! Mais avec la manière, car il faut passer le terrible barrage de la modération, et les modérateurs, c’est que des durs.

Là, le modérateur sait très bien que faire quand il lit des propos injurieux, par exemple « con, cul, bite, dard, queue, miches, prose, pine, joufflu, trou de balle, couille, pute, nœuds, mes deux, glands, bordel, merde, salauds, pourris, incompétents, connasses, fesse mathieu, sournois, réacs, carriéristes, merdeux, valets, crétins, énarques, porcs, larves, stipendiés, nervis, subventionnés, ta mère, vas chier, imbéciles, salopards, chiens galeux, analphabètes, ignares, affreux, mauvais, trous du cul, sous bites, lopette, vendus, idiots, capitalistes, abruti, néo néo, crypto, archéo, connard, crapules, fourbes, bécasses, nique ta sœur, pauvre mec, la gerbe, pouffiasses, brise burnes, peine à jouir, serviles, pétasses, enflures, suffisants, grues, staliniens, cruches, gourdes, enculé (encore qu’il ne s’agisse pas là d’une injure), sodomite (idem), puants, sent de la verge, bourges, juppiste, opusdeistes, sécuritaires, flics, oisifs, moralistes, casses couilles, pue du bec, magouilleurs, morbaques, déchets, dégénérés, enfoiré, saligauds, bitch, suck my dick, slut, whore, naendinemouk...j’arrête là pour ne pas lasser (si vous avez un mail à envoyer à des cons, hop, un copier coller et c’est bon). Et bien entendu tous les synonymes des précédents dans les langues en usage.

Mais il ne sait que faire, le modérateur, devant des propos pétris de civilité, fussent ils stupides. Vu le petit nombre de candidats à la contribution, on ne va pas en plus leur dire "euh, Gaetan, je te modère, c’est pas sûr que les octets, c’est des bits mélangistes, comme tu dis », ça vexe et c’est pas bon pour l’image. Sur Uzine, ou autre wzine rigolo, on peut, mais là, avec une mission de service public, faut pas déconner avec le rare usager gentil. Jack dépose donc sa petite offrande aux discussions, en réponse à une contribution sur les liens, ainsi rédigée :

Ceci est d’autant plus important que les liens pointent en général sur une url. Or celle ci est la propriété de marque d’une entreprise, le plus souvent, ce qui rend indispensable un éclaircissement sur la nature juridique du lien. Est-ce qu’on a le droit de faire un lien vers une url, ou seulement d’autres liens ? Sur le web, on voit de tout, et il serait bon que votre commission dise ce qu’il doit être.

Ah, c’est beau, ce mélange de candeur et de connerie, et cette petite flatterie, in fine, que ces gens disent « ce qu’il doit être ». La faute de français est elle intentionnelle (ce « qui » doit être), ou bien le « il » vise-t-il le web tout entier... ? Ah ils sont contents les régulateurs, de cette délégation de pouvoir...Pas de problème, le texte de Julien est en ligne le 11 juin à 21 :24, comme quoi sur le web, on voit de tout. Coca pizza pour tout le monde, il passe une bonne soirée à raconter l’aventure sur #blaguandco, et sa fiancée virtuelle l’admire beaucoup, et conséquemment lui ...(censuré).

Première victime, le modérateur...mais c’est facile, essayez, quand ces gens là trouvent un message très con, il pensent que l’auteur est très con, pas qu’il se gausse. De toute manière, c’est humain, tu es forcément plus con que le modérateur. Seconde victime, un certain Monsieur Arnolphe (est ce assez civil ?), outré de la connerie, qui proteste et dit des choses complémentaires sur les entreprises, genre Danone. Puis, quelques personnes qui votent pour Arnolphe, oui on a le droit de voter, c’est plus démocratique. Julien est aux anges, il voterait bien pour Arnolphe, vu qu’il est d’accord, mais on ne comprendrait pas...

On sait quand une blague commence, on ne sait pas quand elle s’arrête...Lili, la petite sœur de Julien dont je vous ai peut être déjà parlé, je ne sais plus, s’y met. Elle est moins technique que son frère, mais elle comprend vite. Elle poste donc, comme "Lucia" (en hommage à Lucia Mihailescu dont elle a adoré « Epilogies », une variation superbe sur l’épilogance et ses effets ), un joli petit soutien, publié sans histoire le 12 à 20 :01, et vite agrémenté, magie des nicks féminins, de votes "pour") :

Je ne vais pas rentrer dans votre débat d’expert de savoir combien il y a de sortes de liens, mais je dois dire qu’il serait inquiétant de ne pas pouvoir faire les liens sur des URL aussi. Le web sans ça serait un peu amoindri, il faudrait donc que ce soit légalisé, sans dépendre des entreprises propriétaires des marques, qui ne défendent que leur interêt. Je soutiens votre proposition pour que le Forum ait une position sur ces divers liens, d’autant que tous les sites portails ne serviraient plus à rien, et que la recherche d’information des consommateurs serait diminuée. J’espère que les représentants des consommateurs seront attentifs, et j’ai confiance. Je dis bravo à cette initiative de Forum.

Ah que c’est beau. A ce niveau de connerie, on peut penser que le modérateur a la puce à l’oreille. Pas du tout, le texte finit lèche cul, et bien fait comme toujours, bravo Lili, c’est utile de flatter pour être publié. Elle a introduit le mot « consommateur » et ainsi de dérive en dérive, il apparaît sans étonner les modérateurs que ces internautes, respectueux des droits des marques et de la compétence du forum, ignares en web, se voient de plus comme des consommateurs, certes très cons, mais agréables.

C’est exactement ce que ces gens pensent de nous. Ou ce qu’ils veulent, de la consommance de commerce électronique, sous le contrôle des autorités divserses et la mainmise des groupes à stratégie boursière et communication citoyenne.

L’affaire fait une autre victime, qui vient mettre son grain de sel contre le juge Mezgo, puis encore une autre, bref ça prend des proportions, et ce fil de la consistance. On peut lire de l’indignation, Je suis sidéré de lire un tel message. Premièrement vous montrez une étonnante incompréhension du fonctionnement du Web, puisqu’il y a évidemment une seule sorte de lien (vers une URL), et non deux comme vous le semblez le croire ; Votre confusion est grande ? Est ce cette propension du droit à croire qu’il doive tout régenter qui vous aveugle ?  ; Ce qui se dit sur ce forum devient de plus en plus surréaliste : s’il n’y a pas de liens, il n’y a pas de web, et aussi de la civilité, pour morigéner les mauvais indignés Vous êtes sur un lieu de civilité. Civilité, cela veut dire, selon moi, "s’entraider".

Julien est étonné d’avoir généré plus de la moitié des contributions de ces deux jours, et 100% des votes ( !), et ne sait que faire. Ce pourquoi il m’appelle pour tout me raconter, il me dit que je peux publier dans les wzines vu que ma marraîne, elle est admin et mon parrain honorablement connu et vachement vindicatif, ça chierait des bulles si on publiait pas des choses même aussi bêtes. Il exagère, bien sûr, c’est pas du tout comme ça que ça se passe.

Il me dit de publier, pour que ce soit connu. Oui, quand on fait des blagues, si on ne peut pas partager, c’est trop triste. Mais est ce une blague, Julien , vous autres les Nickname, vous avez de drôles de manières...Regardez le désastre...IRIS les torpille en refusant d’y aller, Uzine tire dessus que c’est pas possible de rester debout sous le feu, maintenant, un pti internaute de rien du tout les ridiculise...Doivent se dire qu’ils ont bien fait d’arrêter le 20 juillet. Tu devrais te méfier, Julien, les RG sont sur ta piste, t’es un quasi gauchiste, là, tu vas te faire lister.

Et c’est bien fait pour toi, car tu es méchant, regarde le modérateur, il va faire quoi maintenant ? Supprimer les contributions et se faire hurler à la censure par un Jack qui dira que tout cet article c’est inventé et rien que du pipeau manipulateur, ou les laisser avec tous les facétieux qui vont venir poster leurs petits cadeaux. Non, je ne plaisante pas, t’es pas sympa, ça ne se fait pas de semer la merde en forum, c’est pas de la civilité, ça...

 
 
Julien Bignaux
Imprimer
format impression
statisticien
22 septembre 2001
 
SPIP
Web indépendant


> Julien contribue au Forum
17 juin 2001
 

En tant que citoyen et surtout consommateur d’Internet, je suis effaré par le vide juridique entourant les deep links et les dead links.

Mais le pire réside dans l’abus des trash-links, qui reste trop souvent impuni.

Ne serait-il pas possible de commissionner une commission citoyenne et indépendante, composée de personnalités issues de la société civile, et dont le rôle serait de coréguler le tissage de liens ?

On pourrait par exemple imposer une taxe de 1 centime d’euro sur chaque utilisation d’un lien. Les fonds récoltés seraient reversés à des organisations caritatives et citoyennes. Merci encore de donner la parole aux simples citoyens sur ce forum.

Ma parole tu t’es déchaîné... C’est toi, hein, c’est toi ?

Répondre
> Julien contribue au Forum , R. de F., 17 juin 2001
Je ne suis pas partisan de légiférer sur le deadlinking, pratique innocente et dont la dangerosité est très faible. Sans doute est-il plus utile que les juristes se préoccupent d’autres fléaux, tels le scripting ou, pire, le backdooring, dont on sait les ravages qu’il peut causer, du fait notamment d’insuffisantes préoccupations de sécurité . Pour le projet de paiement au clic sur lien, il faut y réfléchir, car les besoins financiers sont immenses, mais je crains quelque conservatisme en la matière, sans compter que ceci donnerait une prime à la fréquentation des sites sans liens, causant ainsi de l’inégalité au sein du web indépendant. Encore faut-il savoir de quel type de liens l’on parle, ce qui complique la tâche...
Répondre


> Julien contribue au Forum
16 juin 2001
 

Hello,

Avant de choisir l’option blague, Jack a déposé des messages plutôt critiques... qui furent refusés. La liste des messages modérés est en effet disponible sur le site.

Un des messages de Jack répondait en susbtance au post de Laurent Martinez sur IRIS :

4 personnes ont approuvé, et on en voit disparaitre un, qui avait signé "Canevet"... C’est n’importe quoi. Merci de répondre a la question posée, au lieu de jouer la montre et de modifier les noms des gens au gré des tactiques

a+

Répondre
> Julien contribue au Forum , la multitude des pris pour des imbéciles, 16 juin 2001
Ouaip, c’est un pur, il n’aime pas les contorsions...à part ça il aime bien tout le monde a priori, faut juste pas lui donner le sentiment d’être pris pour un demeuré. Un internaute normal, ni compliqué, ni sournois, juste...attentif. Et quand les réponses n’arrivent pas, ou arrivent à côté, ou pas de qui on l’attend, il est déçu, et intrigué. Et à force, on se forge une opinion, is not it ? Alors il vaut mieux que Jack fasse quelques facéties, plutôt que dire ce qu’il pense vraiment, ce ne serait pas bon pour l’agrément de la vie microcosmique (néanmoins fondamentale)...
Répondre


> Julien contribue au Forum
14 juin 2001
 
Sur un point tu n’as pas raison pour l’heure...Les petits facétieux ne se sont pas rués sur le FDI, ou alors ils ont été séverement modérés pour usage de mots interdits. De vraies couilles molles, ces internautes... :)
Répondre
> bis, Julien Bignaux, 15 juin 2001

Lucia a bissé, mot du 14 au soir :

Je vous remercie de confirmer qu’il existe bien plusieurs types de liens, contrairement à ce qu’on peut lire parfois, de personnes bien intentionnées sans doute, mais qui ne prennent pas en compte la complexité des problèmes. Les "deeplinks" posent des questions spéciales, c’est certain et aussi les "deadlinks" qui existent, même inefficacement, mais qui existent quand même, disant bien l’intention de l’auteur du site. Je crois que ces divers liens vers des url ou des adresses spécifiques devraient faire l’objet de traitements particuliers. Surtout qu’il y a beaucoup de sites web qui ne contiennent pas de liens vers des url, notamment de sites personnels.

Répondre
Solidarité, Cracounette, 15 juin 2001

Bonjour Julien et Lucia,

Moi aussi, je suis allée sur ce Forum pour venger mon Arnolphe usurpé.

Bises

Cracounette.

 
Répondre