racine uZine

Dans la même rubrique
Le machin des droits sur l’Internet
 
vendredi 8 juin 2001
Vu l’affluence...

Le forum des civilités exquises

...on prolonge
par Julien Bignaux et Tiresias

J’aime bien les forums, et je ne suis pas le seul, alors si l’on monte une chose nommée « forum des droits sur l’internet », vous pensez bien que je vais y voir... Ce n’est pas le même genre que les forums que je fréquente d’ordinaire, pas étonnant. Même, disent ils d’entrée de jeu, on va développer la « civilité » sur le réseau. Tiens, on serait ordinairement incivils peut être...Ben merde alors, quand Cyberglan déclare sa flamme sur #onzemillezegs, c’est un peu euh...incivil, d’accord, même franchement grossier pour une âme sensible. C’est sûr.

Tout de même, c’est troublant cette affaire là. Dans l’internet indépendant non marchand solidaire libre anticons et tout, on comprend qu’on veuille la démocratisation, la gratuité, la liberté d’expression, le haut débit, la protection de l’intimité...mais la civilité. Comme dit l’internaute de base dans sa rudesse de sa psychologie rudimentaire, et nonobstant gentille, « ça me troue le cul ». Si l’on essaie de faire le tour des incivilités on line, sûr, on en trouve beaucoup. Tiens par exemple, voir le dossier « les ennemis de l’internet » sur reporter sans frontières, on s’aperçoit qu’il y a des salauds d’incivils dans tous les coins.

Des incivils du flicage au travail, de l’intrusion marketeuse, de la tentative de perquise électronique, de la vente de fichiers, des interconnexions, de la provocation, de la mise en cause des intermédiaires techniques, des logs à perpète... Le forum, ça doit être contre ça, probable, d’ailleurs c’est plein de juristes, c’est un signe, c’est pour défendre tous les gars et les filles contre les salauds d’incivils marchands capitalistes staliniens.

Non, pas exactement Armand, ce n’est pas de cela qu’il s’agit, mais de corégulation entre les acteurs économiques et les cons d’usagers qui sont vachement incivils. D’ailleurs, c’est écrit sur leur site, ils vont s’occuper des usagers de l’internet au travail d’abord, vu le nombre de mecs qui glandent dans les chats et sur les sites X au lieu de bosser, et des contentieux entre internautes ensuite, vu que c’est que des crétins qui se contentieusent les uns les autres comme des fous. Enfin, c’est ce qu’on comprend quand on lu vite et qu’on est mal disposé.

On a déjà dit, ici ou ailleurs, que tout ça posait le problème de savoir si c’était représentatif ou seulement de la représentation. Mais ça contient quoi aussi, cette chose ? Sur le forum des civilités, bien plus ennuyeux que d’autres, par exemple qu’ ici avec nos parano trolls snipers, et autres mythos pros, on ne trouve pas grand chose, et c’est plutôt bas de gamme. Des gars qui disent oui c’est super, d’autres qui disent bof, d’autres qui ramènent leur idée qu’ils placent partout, d’autres qui disent aux autres comment penser, comme sur un forum incivil, quoi, mais sans gros mots. Jusque là ça a l’air normal, pas de quoi en chier une pendule, comme disent les malpolis. Mais attention, l’incivilité, ce n’est pas que de la malpolitesse, du genre claquer la porte sur la vieille dame qui suit, ou dire « tu peux te la mettre ou je pense, ta promo ».

La civilité, c’est le respect des convenances sociales, c’est le comportement normal dans la société. Oui, c’est comme ça, par exemple, c’est quand on compose un conseil de forum des droits civils citoyens, on demande à ses camarades de l’ENA s’ils voient quelqu’un à mettre (non, rigole pas, espèce d’incivil, pas « à mettre » comme tu penses, à introduire dans le conseil, quoi). Ah ben oui, tiens, et ça te fait déjà un acteur économique, c’est toujours ça, ensuite pareil, plus les personnes qu’on ne peut pas éviter et qu’il faut bien joindre aussi, même si elles étaient moins pour Juppé (te soucie pas, c’est un mec d’à l’époque), que les potes de l’Ecole, enfin il faut faire des compromis, même avoir ses cybersocialistes de la section ad hoc. Civil, ça, le compromis... Et après tatonnements divers, on y arrive. Pas de lézard, il suffit que tu crées une structure pour qu’elle soit habitée, la politique a horreur du vide.

Le reste, ça peut être à peu près. Les représentants ne représentent rien ? Pas de problème. Le nom des responsables du forum n’est pas indiqué ? Pas de problème. Le site web est enregistré avec des coordonnées bidon qui n’existent pas, comme le site de fesse à Cyberglan ? Pas de problème. Les membres de cette association s’expriment comme s’ils représentaient le secteur public ? Ca manque de filles, ce truc, pas de parité c’est incivil comme tout ? On n’a pas le droit de causer de la future loi ? Pas de problèmes, je vous dis, mauvais coucheurs incivils.

Ca sert juste pour causer entre soi, prélever des idées gratuitement, et modérer comme des bêtes les incivils qui voudront dire à leur manière des saletés sur le forum des civils. D’ailleurs, ça a déjà commencé, la chef a été obligée, dès la première semaine, de rectifier des incivilités sur son forum, comme quoi c’est pas pour les bruits de chiottes qu’on vous permet de causer, et ça lui a coûté de passer pour une rectifieuse de bruit de chiottes. Mais, dame, ça change du Conseil d’Etat, il faut savoir ce qu’on veut, si on laisse causer les internautes fous, faut assurer, et si on les laisse pas, ben c’est vachement incivil, à leur point de vue... C’est qu’on ne cause pas toujours comme chez les civileurs, eux ils disent juste, quand un message les ennuie :

Ce forum a été ouvert initialement pour que les internautes puissent nous confier les questions juridiques qui les intéressent le plus afin d’aider les membres du Forum à élaborer son programme de travail et de réflexion zzzzz....Nous avons néanmoins décidé d’ouvrir le présent fil de discussion pour recueillir l’afflux des commentaires portant sur l’ouverture du Forum. Il n’est guère souhaitable que ces commentaires se concentrent zzzz....Concernant les relations actuelles entre le Forum et l’association blababla ...Il serait bien difficile de vous donner de plus amples précisions en cette phase de démarrage zzzz....Ceci étant, la contribution de Monsieur Blablabla n’a pas été ignorée et le Conseil d’orientation pourra clarifier prochainement sa position zzzz.... Les membres du Conseil d’orientation veilleront à asseoir la crédibilité de l’association au fil de leurs actions. Pour cela, ils vous invitent avant tout à leur faire part publiquement des sujets concernant la régulation et la civilité sur Internet qui vous intéressent le plus...zzzz....

Ouf, ça rassure, la langue de bois, en même temps que ça endort...Ca fait un peu Balla au peep show...Et un moment on avait failli croire que le forum était destiné à ce qui "intéresse le plus" les internautes. Pas du tout, il est destiné à ce qui intéresse le plus les promoteurs de la chose, et l’on croit sentir comme un bâton derrière la carotte et les cordialités de façade, à considérer le ton des responsables intervenants... Il est vrai qu’ils ne sont pas des habitués du forum à Cyberglan, où l’on dirait volontiers qu’on n’aime pas les faux nez au milieu des figures de faux derches, mais il manque de subventions, le pauvre.

 
 
Julien Bignaux et Tiresias
Imprimer
format impression
statisticien
10 décembre 2001
22 septembre 2001
27 février 2002
24 juin 2002
 
SPIP
Web indépendant


liberté d’expression ?
11 juin 2001, message de Geoffroy
 

Bonjour,

effectivement, comme dit Tirésias, ce forum a l’air nettement plus calme que le précédent. Mais à ce propos, je me permets une remarque : j’avais posté un message dans ledit forum précédent, et à quelques heures de là il avait été effacé.

Sur d’autres forums d’ailleurs, on remarquait que certains messages semblaient des réponses à d’autres qui n’étaient plus lisibles.

Donc je souhaiterais connaître les "critères" de sélection des contributions sur uZine, surtout quand les messages effacés ne sont ni injurieux, ni hors-sujet.

Et lorsqu’un message est effacé, je pense qu’il serait intéressant (et tout simplement poli !!!) d’en informer l’auteur et de lui en expliquer les raisons.

Si l’on me dit : "on a viré ton message car le serveur d’uZine est trop plein et ce que tu disais n’apportait rien au débat", je serai vexé, bien sûr ;) mais au moins je saurai à quoi m’en tenir !

Donc est-ce que quelqu’un (Arno* ? Tirésias ?) pourrait nous expliquer ?

J’avoue que cela m’a pas mal déçu de la part d’uZine !

Cordialement quand même

Geoffroy

Répondre
> ah mon pauvre, auteur anonyme très relatif, 11 juin 2001
Je ne peux rien "t’expliquer", n’étant pas administrateur, mais je peux te dire ce que je comprends. C’est modéré a posteriori, car les admins sont des fainéants qui ne veulent pas tout lire avant, et aussi parceque l’expression est "libre sous réserve". Ces réserves (injures, propos diffamatoires, conneries diverses, surcharges inutiles, risque de mise en difficulté de tel ou tel, etc.) sont appréciées au coup par coup et selon le jugement de l’admin qui s’y colle. C’est donc par définition subjectif. De plus, le contributeur effacé n’a pas notification du pourquoi et du par qui, comme, par exemple, sur le FDI (qui a un webmestre plein temps pour ça). Bien sûr, c’est irritant et peut être la modération a priori avec explication est elle plus satisfaisante. Faut faire une pétition, mais de toute manière la modération ne peut être agréable, quelle qu’en soit la modalité. Les admins qui sont toujours des paranoiaques graves, ici et ailleurs, s’affrontent donc forcément aux contributeurs, qui sont des narcissiques fondamentalistes, et parfois des trolls mal embouchés. Que faire, comme a dit Lenine le jour où il a fait tomber la glace à la vanille par terre.
Répondre
> ah mon pauvre, Geoffroy, 11 juin 2001

Bon, effectivement, les contributeurs sont des "narcissiques fondamentalistes mal embouchés" ! L’expression est jolie et je m’en reservirai ! Sans rire, si je comprend que les mails d’insulte ou creux (du style "je suis d’accord - moi aussi")soient effacés, je ne saisis pas trop l’opportunité d’enlever les autres car cela rend parfois l’ensemble du forum simplement difficilement compréhensible. D’autant que si l’on adopte une attitude large où seuls les messages clairement inutiles comme cité plus haut s’en vont, l’admin a moins de travail !

Tout ça pour dire que cela n’enlèverait rien au débat, me semble-t’il. Et puis, n’est-ce pas l’un des buts d’uZine ?

Cordialement,

Geoffroy

Répondre
> ah mon pauvre, Tiresias, 11 juin 2001

C’est que c’est bien compliqué ce travail..Suppose qu’un gars poste un truc pour dire "eh les gars, vous disputez pas", l’interêt se discute vu que si les autres se disputent, doit y avoir une raison, de leur point de vue.

Après ça dépend aussi des pseudos. Tiens, suppose que je dise "eh le minirezo, c’est que de la groupusculance, pas beau caca", on va me le laisser. mais si c’est le prétendu nouveau nick pamela95D qui le dit, on va le virer. Normal, les newnick c’est que des anonymes anonymés pour dire leurs saletés. tiens je te la refais : "les admins sont des pourris qui prennent des poses pour juste poser", tu vois, on me le laisse, pourtant j’ai pas d’actions. Encore un coup juste pour le fun, "le minirezo il est complice de complicité, ce qui est grave, pour motifs purement népotico sexuels", tu vois, là c’est dur dur, mais on me le laisse, si c’était anonyme, on l’enleverait. Bon, je ne dis rien des moeurs des admins, sinon, ils vont finir par enlever (mais jte dis pas :)

Enfin ça dépend aussi de l’humeur, et les humeurs, ça va ça vient, parfois ça tient qu’à la digestion, parfois au fait que Germaine, la salope, elle préfère cyberbaiser avec un rédacteur, tchac, finie la sérénité. Humain, quoi...

Répondre


Extension du domaine de la lutte
10 juin 2001, message de PRIVATE JOKER
 

Un ch’tit bonjour en passant,

Bon, pendant qu’on nous amuse avec le FDI, y’en a qu’avancent leurs pions : figurez-vous qu’il existe maintenant un remplaçant de langue française au "Portail des Copains"... Seulement ce site là, il est tellement copain avec nous qu’il veut nous aider : "pour entendre et être entendu", "réagissez à l’actualité", "faîtes bouger les entreprises", "nous transmettons votre avis aux décideurs", "votre avis sur les grands débats", et même "améliorez l’internet de demain"...

Autrement dit, arrêtez de monter des sites Web pour dire ce que vous avez à dire, arrêtez d’envoyer des mails directement aux gens concernés, et faites nous confiance : on se charge de tout !

Ce site s’appelle "Expression Publique", et c’est un PointComme :

http://www.expression-publique.com/expression-publique/main.php

Terrifiant !

 
Répondre
> Extension du domaine de la lutte, le retour, 10 juin 2001

Trop fort, j’ai inversé la case "titre" et la case "URL" !

L’émotion, sans doute...

 
Répondre
> ben là, on a l’impression d’être pris en mains, au moins !, 10 juin 2001

Apparemment le truc a l’air d’une filiale du Monde sponsorisée par Air-France. Un sondodrome permanent. En tout cas c’est vrai que c’est laid...

#

Répondre
pour être bien pris en mains, la pression c’est mieux que l’impression..., PRIVATE JOKER, 10 juin 2001

Salut Jing,

"Apparemment le truc a l’air d’une filiale du Monde sponsorisée par Air-France"

> t’as vu les statuts ou c’est juste un avis perso ;-)

A part ça, voilà le minimum d’infos qu’on peut récupérer sur le Net :

Expression-publique.com a été créée à l’initiative de Jérôme Jaffré (il en est le président), Directeur du Cecop (Centre d’Etudes et de Connaissances sur l’Opinion Publique), ancien vice-président de la Sofres.

La direction générale du site est confiée à Philippe Chriqui, consultant, expert en opinion publique et ancien directeur des études d’opinion publique de l’IFOP.

La direction éditoriale est assurée par François Miquet-Marty, ancien directeur d’études d’opinion à l’Institut BVA.

Expression Publique est une SA à conseil d’administration au capital de 250 Kf, fondée en décembre 2000 : le C.A. est composé du nombre minimum légal d’administrateurs, i.e. le président sus-nommé et messieurs Gérard Grunberg et Jean Sousselier.

Mr Gérard Grunberg est directeur de recherche au Cevipof-CNRS : le CEntre de la VIe POlitique Française est un laboratoire de Sciences Po’ rattaché au CNRS.

Mr Jean Sousselier est polytechnicien, ancien cadre d’IBM, créateur de la société STATIVO rachetée depuis par IPSOS et consultant en informatique.

Il est à noter que Mr Jérôme Jaffré est le frère de Philipe Jaffré, ancien PDG d’Elf (il serait d’ailleurs intéressant de connaître les noms des associés de la société, avis aux journalistes qui voudraient payer pour accéder aux statuts).

En gros, il semblerait que nous ayons affaire encore et toujours à la même chose : des experts auto-proclamés voulant nous "sur-représenter" et ayant les moyens de le faire, des so-called "médiateurs" (médiacrates, en fait) qui sous couvert de "démocratisation du net" voudraient faire des affaires.

Un doigt de parano ne fait de mal à personne !

A+

Répondre
> médions-nous des méfiateurs, 10 juin 2001

Ben voilà de l’info qu’elle est bonne ! (Je vois que tu ne fais pas que semer le trouble à l’heure du thé chez les mémères à chinchilla ;))

>des so-called "médiateurs" (médiacrates, en fait)

Appelons cette activité la "médiance", comme ça on sera vachement à la mode, et on pourra titrer les prochains posts sur le sujet : "X éveille la médiance".

Répondre
> médions-nous des méfiateurs, 10 juin 2001

Je ne vais pas y aller par six chemins, ni par cinq, ni par quatre...Ces mecs là, on n’en a rien a faire. Dit plus civilement, peu nous chaut leur initiative.

Quant à la médiance ce serait une sorte de gouvernance, comme l’uzinance est une forme d’ascèse dans la microcosmance.

Répondre
Qu’est ce qu’ils veulent, à ton avis ?, PRIVATE JOKER, 10 juin 2001

Tu crois peut-être qu’ils veulent qu’on s’occupe de leurs affaires ?

Non justement, ils veulent être bien tranquilles : à mon avis, ils ne veulent pas seulement se faire du pognon comme une vulgaire start-up...

Ces gens là sont des spécialistes de la manipulation d’opinion, d’une part en amont (invention de questionnaires "orientés" où on occulte comme un fait exprès certaines interrogations importantes tout en proposant plusieurs réponses possibles pour d’autres questions secondaires), d’autre part en aval (interprétation des réponses données d’une part en terme de pourcentage mais également en terme de "tendances dégagées", le pire étant ce qu’on peut faire dire aux "sans opinion"), mais encore plus dans leur utilité : ils jouent le rôle du "nécessaire intermédiaire impartial et démocrate" entre la masse et ses représentants, en fait c’est même pire que cela car ils INVENTENT ce rôle.

" expert en opinion publique "

> ce terme, je l’ai récupéré sur le site même d’Expression-Publique... il est fait pour impressionner les lecteurs du Monde (par exemple) qui vont venir y surfer et pour légitimer auprès de ces derniers le fait qu’il faut NECESSAIREMENT entre eux et les "dirigeants" des experts auto-proclamés, et qu’il est donc inutile de se servir du Net pour s’exprimer soi-même (site Web, forum, e-mail...) : si cela doit arriver, cela voudra dire que le Net ne sera pour la plupart des gens qu’un nouveau "mass-media" et que son aspect "je m’exprime donc je suis" ne concernera qu’une minorité de cyber-activistes qui seront balayés par la grande vague de l’Histoire (avec un grand H, SVP).

That’s all Folks !!!

Répondre
> Qu’est ce qu’ils veulent, à ton avis ?, 11 juin 2001
Ce n’est pas parcequ’on veut qu’on peut. Le développement de ces interfaces pour médiance (fdi, expression, et tous les endroits où l’on "vote"), dans lesquelles on ne répond qu’à ce qui est demandé (ce qui donne beaucoup de travail au webmestre du fdi) ne me semble pas avoir un grand avenir. Si tu crois l’inverse, je t’engage à très vite concevoir ce qui manque désormais : un portail des expressions, avec des rubriques "citoyenne", "civile", "charitable", etc. et un jeu où on peut gagner du fric. Tu vends ça et tu te fais des organes en platine...(oublie pas la commission )
Répondre
T’es un rigolo toi, dis donc !, PRIVATE JOKER, 11 juin 2001

C’est amusant, je lance un sujet en disant "attention, ce genre de truc peut arriver" et voilà que tu serais presque à m’accuser de vouloir que ça arrive...

Donc, et ce rien que pour t’embêter, dis moi donc pourquoi cela ne te "semble pas avoir un grand avenir"... avec un raisonnement construit, hein : pas seulement une lapalissade genre "ce n’est pas parce qu’on veut qu’on peut".

Non parce que, moi aussi j’en connais des proverbes !

See you later.

Répondre


> Le forum exquis
8 juin 2001, message de Tiresias
 

Ah le joli forum tranquille, ça change du précedent. Je savais bien qu’on y arriverait, merci les trolls, vous êtes de gentils trolls, pas des sournois méchants...

Je crois qui si on arrive juste à un peu moins dire que la bouteille est à moitié vide, et paranoïder sur les intentions, on peut être forts collectivement.

Excusez moi, parfois on a des fantasmes comme ça. Je recommencerai pas, promis... :)

Répondre
>un peu d’animation pour pas que tu t’ennuies quand même..., WuYong, 9 juin 2001

A une intervention intitulée "Incohérences" qui invite à la réflexion sur ce qu’est réellement l’objet du FDI et qui se conclut par :

>avant de vouloir contrôler le net en légiférant il convient donc de vous demander ce que vous seriez amenés à faire en voulant appliquer ces lois ...

le webmestre répond :

>Notre sujet de discussion est de proposer des nouveaux thèmes de réflexion au conseil d’orientation et d’en débattre.

Nous ne pouvons prolonger les fils de discussion des participations hors thème sans risquer d’occulter le véritable débat pour lequel ce forum a été ouvert.

Merci de votre compréhension

Donc, la discussion est maintenant précise : elle doit se limiter aux "nouveaux thèmes" qui ne sont pas "hors thème". J’ai un peu de mal à conceptualiser, ça doit être parce que j’ai pas fait l’ENA.

Répondre
>un peu d’animation pour pas que tu t’ennuies quand même...(suite), WuYong, 9 juin 2001

Certes, j’avais pensé que cela pouvait signifier l’exclusion de la LSI, mais non :

>La Loi sur la société de l’information aborde notamment les thèmes suivants : commerce et publicité, certification, responsabilité des prestataires, lutte contre la cybercriminalité etc...

De l’avis du webmestre, ce n’est qu’à l’occasion d’une réflexion sur l’un de ces thèmes que le Forum pourra commenter certaines des dispositions législatives actuellement débattues.

Je vous invite donc à soumettre au conseil d’orientation un sujet en rapport avec l’un des thèmes de la LSI. Par exemple, celui qui vous intéresse le plus...

Cordialement

Lionel Thoumyre

Si quelqu’un peut m’expliquer...

Répondre
>un peu de peu, Tiresias, 9 juin 2001

Monsieur l’intervenant,

L’optimisation des débats à venir au sein de notre Conseil, concernant les activités de corégulation et l’efficience souhaitable de la gouvernance, implique une libre expression citoyenne modérée aux seuls contenus autorisés par la civilité, telle que définie par notre Conseil, et susceptibles d’évolution selon le gré du dit. Vous comprendrez que pour devenir performant dans une exigence d’excellence, notre forum n’a l’usage que de celles de vos pensées compatibles avec le modèle mis en oeuvre. Quant aux autres, il vous est loisible de les porter à la connaissance du public sur le support de votre choix, fût il incivil, comme il est encore de votre liberté à l’heure où nous échangeons.

Bien cordialement

Le sous responsable adjoint en second

Répondre
>tu vois, nous aussi on peut !, WuYong, 9 juin 2001

Ben voilà ! enfin de la civilité sur Uzine. C’est juste un coup à prendre, et nous aussi, on peut être acceptables ! (Au fait, c’est quoi ton nick, dans l’équipe à IFP ? ;))

A part ça, j’ai posté un petit truc hier sur le FDI, j’en trouve pas trace aujourd’hui...

Répondre
>tu vois, nous aussi on peut !, 9 juin 2001

Voici enfin un forum propre, et même distingué, dans cette revue dont la production est inégale, faute d’une charte qualité, et compte tenu d’un certain laxisme dans les validations d’article. Proust lui même devrait bien se résoudre à dire "ça me troue le c..".

Cette bienséance nouvelle sera appréciée par Isabelle, à la recherche d’exemples de civilité en ligne.

Vous avez donc posté une contribution sur la chose, mais j’attire votre attention sur le fait que nous arrivons en fin de semaine, week end, disent les américains qui sont de grands enfants. Vous pourrez lire votre texte soit dans le forum, soit dans les articles non publiés (auquel cas, le webmestre vous dira pourquoi, à sa manière inimitable), à l’issue d’un délai raisonnable.

S’il ne figure nulle part, c’est que quelque inconvenance a échappé à votre attention. Nous n’acceptons notamment pas les mots enjoignant les menbres du conseil à pratiquer la sodomie, ceux comportant le mot "c..", ainsi que tout propos qui n’irait pas dans le sens de la thématique. Car il s’agit d’un forum, voyez vous, pas d’un bordel à c..

Cordialement

le responsable d’étage par intérim

Répondre
>En effet, il est important que, Lecivil, 9 juin 2001

En effet, il est important que les civils intègrent les valeurs qui rendent la société plaisante et, disons-le carrément, conviviale.

C’est pourquoi je brûle de participer à ce forum-ci qui me paraît même, osons le terme, futuriste, en ce sens qu’il préfigure ce vers quoi tendent les volontés bandées (oups, pardon, encore une vieille habitude) de tous les gens qui comptent.

En conséquence, je serais heureux si vous me communiquiez la teneur de la question que vous aimeriez que je pose ou bien, si vous le jugez plus à même de faire avancer le dialogue, la substance du propos que vous aimeriez me voir tenir.

Je vous en remercie par avance et vous fais part de l’extrême cordialité de mes salutations néanmoins indépendantes, sinon on se demande bien pourquoi je me manifesterais.

Répondre
>En effet, il est important que, 9 juin 2001

Cher contributeur

Sans doute pourriez vous poser une question sur la signature électronique, et les problèmes de sécurisation. La question des paiements en ligne est aussi dans la ligne, de même que les problèmes liés à la médiation.

Nul doute que vous ne trouviez à satisfaire ainsi vos besoins d’expression citoyenne qui sont, ai je besoin de vous le rappeler, le ressort de notre existence.

La dame du ménage, j’ai juste cliqué sur ce qu’il m’a dit de cliquer, le monsieur qui est sorti en disant "débrouille toi j’en ai marre"

Répondre