racine uZine

Dans la même rubrique
Julien Nickname, sa vie, son oeuvre
10 décembre 2001
22 septembre 2001
3 février 2001
 
lundi 8 octobre 2001
Ci git l’action on line...

Nickname, soldat inconnu du net

...in memoriam Julius Pseudonymus
par Julien Bignaux
 
C’en était trop pour mon ami Julien Nickname. Oui, cette fois c’était encore plus trop que les autres fois, et il y en avait déjà eu beaucoup. Il me lance un regard militant de chez mourirdebout.net (merguez démocratiques, drapeaux couleur au choix, mégaphones citoyens, badges...), et me litanise ses indignations...

Tu te rappelles Altern et les photos de la fille à poil [1], les amendements à Ploche [2], l’histoire des tarés pédinaseaux on line de l’hebdi du charlot [3], le juge Mezgo qui faisait la loi dans sa tête à l’ouest du Pecos [4], l’aventure du filtrage en référé qu’avait même pas de fondement juridique, c’est le procureur qui l’a dit [5], et même, tiens l’ Affaire Nickname ? Oui, Julien d’ailleurs t’en oublies, il y a aussi Léonardo et les 40 voleurs [6], le bateau efdiaïe avec l’équipage sur le pont dans les îles chaudes [7], ah oui on s’en est vu… Et tiens encore, un vieux truc oublié, l’affaire du yaourtier qui aimait moins ses biscuits que son logo [8]. Ah, quelle vie la vie en ligne, et encore on cause pas de tout, comme par exemple, le filtre posé en douce dans le tuyau de Renater, qui a massacré 1000 IP environnant la cible [9].

Mais tout ça, c’est de la bibine, de la roupie de cent sonnets, reprend l’indigné, c’est maintenant que le maçon est au pied du mur et que c’est en forgeant qu’on devient forgeron. Figure toi que le ministre en premier [10] a dit que pour lutter contre les terroristes qui risquent une fois d’utiliser le net, faut que la crypto, elle soit pas utilisable en mal, donc faut pouvoir vérifier, et qu’il faut garder les enregistrements des connexions et autres un an, et que, en plus, faut pouvoir intercepter les électroniques communications. Lili le reprend, non, t’as pas saisi, c’est juste pour ceux qui font du terrorisme avec le net, ce qui est quand même dégueu, pourraient communiquer sans PGP, ces lâches ! Pour mettre mon grain de sel, je conteste que notre pays dispose d’un système d’interception aussi perfectionné qu’Echelon, qui a évité pire (probablement, sinon pourquoi on se décarcasse), et que toute cette affaire doit être, one more time, fantaisie d’internautes paranos. Non, réplique-t-il formel, le ministre a dit, et l’autre ministre de la Justice [11], aussi.

Oui, on va prendre ce qui est déjà écrit dans le projet de loi sur la société de l’information qui touche à tout ça (crypto, enregistrement etc.), on va le donner en urgence au Parlement, on se casse pas le cul c’est déjà tout prêt, et en voiture…Lili, qui pense que je suis un demeuré ou un statisticien fou hors des contingences du temps, m’explique qu’on va diviser la LSI en petits bouts et que en fonction des ambiances, on passe des trucs, ni vu ni connu. Elle me prend pour qui, je le sais bien que l’on va profiter de l’air du temps pour avancer. Normal, c’est de la politique. C’est qu’il s’insurge comme Jules Vallès, mon copain. Kwa ! on va laisser faire peut être, et qui c’est qui va se faire niquer hein, à part les internautes, ben c’est ceux qui ont une tête à avoir un coffre de bagnole. Non, on va lutter, comme a dit Hugo, ceux qui vivent, c’est ceux qui gagnent.

Je reconnais dans ses références l’influence de sa petite sœur la littéraire, et dans leur expression la Nickname touch, pétrie de rude assurance. OK, on se laisse pas faire, surtout que Ahmed, mon copain de la mouvance banlieusarde, il me dit que tout va être pour sa pomme, vu qu’il a tellement un faciès, que même sa connexion en a un aussi. Enfin, moi aussi j’ai un faciès bien sûr mais pas le même, je suis blond, 1mètre 95, 85 kilos, genre germain du nord (mais bien, hein). C’est pour ça que pour le volley je suis un bon, et pour l’infiltration de groupes pas-blonds un mauvais. Heureusement pour moi, je crois que je serais nul en infiltration. J’aime bien Ahmed, sa sœur aussi, pour être honnête, alors je vais me battre avec Julien contre les délits de faciès de tête, et le délit de connexion à faciès. Pas de raison que juste parceque je suis blond, on ignore ostensiblement mon coffre où se cachent peut être 18 terroristes (de petite taille, certes, mais très vindicatifs).

Mon ami est content, voilà, on va militer. Pour Julien, garçon tourné vers l’action on line, ça signifie ordinairement plusieurs choses. On peut défacer les sites à faciès qu’on n’aime pas. Pour leur apprendre, dit-il mais c’est faux, ça n’apprend pas, ça renforce. On peut aussi aller troller dans les forums de cons, ça fait plaisir en plus. On peut faire des pétitions en ligne, ça il est doué pour les signer et même en rajouter, et même écrire aux parlementaires du parlement.

J’objecte. Je n’ai pas vu de pétition. Depuis le temps qu’on en cause des attaques anti net, je n’ai même pas vu grand chose, l’action en ligne c’est plus rien, ils sont où les rodomonds du logo, les pétitionnaires de Nardoléo, les warriors de l’amendement, les actionnaires du marchand non marchand, les culturistes libre expresseurs ? Disparus, envolés, taiseux, rase les murs, comptent leurs sous ? Qui sait ?

T’inquiète, d’abord y en a déjà des pétitions, mais pour de rire, des mecs ou des nanas qui râlent sur leur site perso pour leurs trois copains, et annoncent ça au monde. Ensuite y en aura forcément. Oui, il a raison, ne soyons pas pessimistes, devant la gravité de la menace en cours, sûr que l’ISOC, la FING, le GESTE, le FDI pour ne prendre que les plus corégulatrices et médiatisées ici vont lancer des pétitions. Peuvent pas accepter, suffit de lire leurs chartes, ou alors c’est rien que des faiseurs (de chartes pour amuser le gogo) . D’ailleurs leurs sites bruissent d’opinions et de projets, suffit d’aller s’imaginer les choses sur leur page d’accueil en fermant les yeux.

Bon, on lance les paris pour une bonne grosse pétition bien organisée. Lili parie pour la LDH, vu que c’est une question de droits de l’homme, Julien pour un groupe, qui m’est inconnu, de hackers taggers spasmophiles fameux de Lezardrieux jusqu’à Binic qui vont casser la baraque. Je prends le temps de la réflexion, je pense qu’ils ont tort. Bon, ça peut pas être les Verts, qui sont dans le gouvernement et les présidentiables, pas Lutte des Ouvriers qu’a pas l’oreille du net, on se demande pourquoi. Ah c’est dur, qui donc va lancer une action contre les conneries et les saloperies (c’est pas pareil, mais c’est le même sac) maintenant que tous les militants du net sont sous la couette, ou dans leur ghetto ?. Je réserve ma réponse, dans le fond, suffit d’attendre pour avoir la solution. Julien me dit qu’il signe presque toutes les pétitions, et même envoie dans les wzines des articles jamais publiés, mais définitifs.

Il pense (et me demande mon avis à ce sujet), à créer aussi un site pour lancer une pétition contre les projets de limitation des libertés par ceux qui disent le faire au nom des libertés. Et toc. Après, on invite à une manif spontanée d’un collectif de signeurs, et on spamme tout ce qu’on connaît pour annoncer ça. Après, on se retrouve contents, les 20 qui viennent, on a fait quelque chose, pas comme les couillons qui font rien que râler devant l’écran. Euh, mauvaise idée, Julien, très mauvaise, ça montre juste qu’on est 20, certes il y a la qualité, mais point de vue quantité.... Mais il y en aura bien d’autres pour penser pareil, va falloir s’en taper des mails dans la boîte. Alors quoi, s’indigne-t-il à nouveau, faut rien faire ? J’essaie de lui expliquer que nous sommes un grand nombre de petits merdeux sympathiques, et que certains n’ont pas compris un truc essentiel.

Kwa ? Ben la vie du net ne se fait pas de l’intérieur mais de l’extérieur, in real life, kwa. Sinon, c’est pur ghetto, genre ’tain t’as vu le nombre de hits sur ma home. C’est pas comme ça, et ça n’a jamais été comme ça, sauf dans les idées nombrilistes de ceux que l’on appelle, de l’extérieur, les gros consommateurs, ce qui dit comment on nous voit... Alors ceux qui vont lancer une lutte efficace, c’est pas sûrement pas la bande à Cyberglan, encore moins la bande à Julien Nickname. C’est ceux qui ont une interface avec l’influence et la décision. Triste ? Ben kwa faut savoir les airs qu’on aime, le chant des artisans ou le blues du microcosme.

Julien balance...Je vais pas me retrouver dans un coup à la con comme celui des logos, qu’après tout le monde les enlève et qu’il n’y en a plus que sur mon site, ou aller signer chez des mecs que j’aime pas, faut que j’en cause dans mon chat avec les potes. Ben oui, c’est terrible ce dilemme, à croire que ça a été inventé exprès...Bon, faut qu’on dise tout ça quelque part, allons y. Julien arme son coup comme un pro du Spartak et applatit avant que j’ai eu le temps de monter au contre. Ouiche, et où monsieur va publier ? On line peut être, héhé. Ils se moquent de moi, avec force lol et mdr je suis très vexé, enfin qui sait j’aurai peut être le pot de me voir refuser l’article...

 

[1] affaire de responsabilité de l’hébergeur

[2] affaires de responsabilité et d’identification

[3] affaire d’agression verbale contre l’expression

[4] affaire de contenu illégaux

[5] affaire de filtrage demandé aux intermédiaires techniques

[6] affaire d’intimidation pour utilisation de nom de domaine

[7] affaire du ridicule qui tue

[8] affaire d’interdiction d’utilisation parodique de logo

[9] non affaire, le chef dit que c’est même pas vrai, et les utilisateurs non consultés de Renater ne protestent même pas, ou alors à voix basse

[10] discours du 3 octobre

[11] déclaration du 4 octobre

 
 
Julien Bignaux
Imprimer
format impression
statisticien
22 septembre 2001
 
SPIP
Web indépendant


> pétitions
9 octobre 2001, message de T
 

Tu as gagné, personne n’a rien à en dire depuis hier. J’ai trouvé une vraie pétition, mais elle n’est pas net, ni nette, elle est générale, et à peu près. Voir à :

http://www.mvtpaix.org

Pour les net-pétitions, faudra attendre un peu, ces choses suivent une logique déductive, pas inductive, désolé pour les zinternautes. C’est pareil aux EU, voir par exemple http://www.aclu.org

Répondre
> > ludion, T, 10 octobre 2001

Qu’est ce que je disais, déjà ? Ah oui, on peut aussi voir dans les choses du jour un article du président de la LDH dans Le Monde (c’est un journal) et un communiqué d’IRIS (c’est une association). Mais de pétition, point.

PS le ludion est un jeu, très amusant, de l’antiquité d’il y a longtemps (avant le net, même).

Répondre
> > > ludion, 10 octobre 2001
Il y a aussi un article du soir sur les réactions aux projets legislatifs d’urgence. Tu vois, ça monte, ça monte...Oui, OK, c’est pas 100% pur net, mais c’est 90% pro net.
 
en ligne : transfert
Répondre
> > > > ludion, T, 11 octobre 2001

Marche avant marche arrière, ça tangue dans les projets qui se déposent au sénat, mais ça reste 100% mauvais...

Reuzment que je suis là pour l’info du jour, les autres sont aux champignons.

 
en ligne : ZDNET
Répondre
> > > > > ludion, T, 11 octobre 2001
Au fait tu n’as toujours pas reçu ton classement pour le Paris Versailles ? Histoire que tu viennes dire quelque chose, pour l’instant, c’est un forum unipersonnel. Doit être rare. Toujours pas vu plus de pétition que de post de forum...
Répondre
> > > > > > > ludion, 12 octobre 2001
Remarque, ça coûte rien de la mettre ici aussi après tout
 
en ligne : Pétition
Répondre