racine uZine

Dans la même rubrique
Le machin des droits sur l’Internet
 
jeudi 21 juin 2001
Les internautes sont des malades qui ne veulent...

La régulation de la régulation

...parler en forum que de ce qui les intéresse !
par Tiresias
 

« Et des droits en courbe comme ça, t’en as déjà vu des comme ça ? » Isaac Newton, Traité de la quadrature des courbes

L’association loi de 1901, dite « Forum des Droits sur l’Internet », et autoproclamée constructrice de la civilité en ligne afin d’utiliser au mieux les 7,35 MF alloués par l’Etat, a bien du malheur. Les interventions ne sont pas légion, leur interêt n’est pas toujours manifeste, et leur utilité future moins encore. Alors...

Je recentre

La responsable fait le point (c’est un copier/coller, s’il y a des fautes, ce n’est pas moi) :

« Ce forum a maintenant 15 jours. Il est encore fragile mais déjà il s’affirme comme un lieu de débat réel sur l’internet. Plus de 150 contributions été publiées et les sujets apparaissent variés. Certains messages témoignent cependant de malentendus sur les objectifs même de ce forum. Je voudrais donc, à ce stade, réaffirmer les principes de celui-ci. Cet espace de discussion a pour objectif de vous associer au programme de travail du Forum. Vous devez nous aider à construire la civilité de l’internet car c’est vous tous qui en êtes les premiers acteurs. Nous désirons identifier grâce à vous les questions juridiques les plus fréquemment rencontrées sur le réseau ou celles qui vous semblent être les plus délicates. »

Ce recentrage est bien utile, mais sa portée vraisemblablement nulle, voire négative. Outre la langue en bois (un lieu de débat réel sur l’internet...), le genre « nous voulons vous associer », « vous devez nous aider » est peu prisé par les incivils internautes qui trouvent cela condescendant, paternaliste et autoritaire. Mais c’est sans doute pour mieux dire l’essentiel, n’est-ce pas, savoir qu’il y aurait besoin de nous pour identifier les problèmes... Ces gens-là connaissent si bien le réseau qu’ils ne peuvent les identifier sans toi et moi. Pas croyable. C’est quoi ce forum ? Une nasse à info, apporte ta contribution, et avec celles de tous, on pourra bosser, ça nous évite d’essayer d’avoir des idées, et surtout, ça fait démocratie (virtuelle, c’est le cas de le dire).

Ou alors, si on est un brin parano, on pourra penser qu’il s’agit moins d’apporter des idées que de donner des textes qui serviront d’alibi public aux idées des forumistes, qui sont déjà dans leurs petites têtes bien pleines et dans celles de ceux qui les ont envoyé(e)s là... Voilà ce que veulent les internautes bien élevés que nous avons pris la peine de consulter, ce n’est pas nous qui le disons, c’est eux, nous, on les a juste un peu aidés... Pipeauteurs, va.

Tu contribues

Des contributions, il y en a de tous ordres. Pour un malintentionné comme moi, il est facile d’en donner des extraits bien choisis (c’est ma liberté) , qui donnent une idée des denrées apportées au banquet citoyen de la civilité. Au titre des sottises, à moins qu’il ne s’agisse de blagues, mais manifestement acceptables du point de vue du modérateur, on peut lire, par exemple :

« Ceci est d’autant plus important que les liens pointent en général sur une url. Or celle ci est la propriété de marque d’une entreprise, le plus souvent, ce qui rend indispensable un éclaircissement sur la nature juridique du lien. Est-ce qu’on a le droit de faire un lien vers une url, ou seulement d’autres liens ? »

« Je ne vais pas rentrer dans votre débat d’expert de savoir combien il y a de sortes de liens, mais je dois dire qu’il serait inquiétant de ne pas pouvoir faire les liens sur des URL aussi. Le web sans ça serait un peu amoindri [...] »

« Je crois que ces divers liens vers des url ou des adresses spécifiques devraient faire l’objet de traitements particuliers. Surtout qu’il y a beaucoup de sites web qui ne contiennent pas de liens vers des url, notamment de sites personnels »

« En tant que citoyen et surtout consommateur d’Internet, je suis effaré par le vide juridique entourant les deep links et les dead links. Mais le pire réside dans l’abus des trash-links, qui reste trop souvent impuni. Ne serait-il pas possible de commissionner une commission citoyenne et indépendante, composée de personnalités issues de la société civile, et dont le rôle serait de coréguler le tissage de liens ? On pourrait par exemple imposer une taxe de 1 centime d’euro sur chaque utilisation d’un lien. Les fonds récoltés seraient reversés à des organisations caritatives et citoyennes. Merci encore de donner la parole aux simples citoyens sur ce forum. »

« Il y a aussi ceux qui n’ont pas les moyens, j’en conviens, et il faudrait faire une fondation d’aide caritative pour les démunis, peut-être comme quelqu’un le propose, en taxant les clics sur des liens qui pointent vers des url. Mais ça ne ferait que rendre le réseau plus cher, alors qu’il l’est déjà, en plus, ça favoriserait les sites qui n’ont pas de liens, et qui sont moins intéressants. Je pense que le Forum devrait proposer un service publique pour ceux qui ne peuvent pas payer si cher, sous la forme de bourses par exemple. »

« Le probleme, c’est que des forums qui ont des themes passionants, deviennent completement ininterressants. En effet, que penser quand on vient de passer des heures a echanger des posts et que l’on se rend compte que le pseudo avec qui l’on echange ces posts est un mythomane total. C’est frustant, mais ce qui ne va pas, c’est que s’il utilise un autre pseudo on est reparti pour un autre delire [...] Que faire ? Je pense que deja, tout acces a internet devrait etre regule par un etat civil. Chaque fournisseur d’acces devrait verifier l’etat civil de tout nouvel internaute »

Le web sans lien, comme dit, ce serait un peu tristoune... et le service public caritatif, ça, c’est tendance gouvernance, Hortense. Quant à l’identification préalable, c’est une idée qu’on a déjà vue quelque part. Si ce sont des blagues, elles ne sont pas mauvaises à mon goût, sinon... Mais après tout, les internautes fous ne sont pas les seuls à écrire des bêtises sur le forum. Regarde ce qu’on peut trouver chez les responsables, membres du Conseil et représentants d’organisations, à moins qu’ils ne fussent des Personnalités choisies pour leur personnalité...

Il régule

Le pauvre modérateur aurait bien du travail, si les contributeurs venaient en masse. Déjà, avec le peu qu’il y a, il faut mouiller le maillot.

« Les participations hors thème autorisées pour réagir à l’ouverture du Forum ne doivent pas porter ombrage à notre sujet de discussion : proposer des nouveaux thèmes de réflexion au conseil d’orientation et en débattre. Nous vous serions reconnaissant d’en rester là sur ce fil de discussion. »

« Avant que le débat ne glisse de nouveau vers une discussion portant sur l’opportunité qu’il y a - ou pas - à réguler/réglementer/contrôler l’internet, nous vous rappelons que ce forum a été ouvert pour soumettre des sujets de réflexions concrets au conseil d’orientation. Ces sujets étant soumis, le débat peut ensuite porter l’intérêt qu’ils représentent. »

« Opinions divergentes, mais toujours éloignées de l’objectif de notre forum... Je vous propose de recentrer le débat sur les thèmes de réflexion à proposer au conseil d’orientation. »

« Le Forum n’est ni un substitut au gouvernement, ni sourd, mais s’intéresse aux contributions pertinentes... Celle-ci est d’ailleurs hors thème. »

Mais allez-vous enfin vous intéresser à ce qui nous intéresse ! Que croyez-vous donc ? On a déjà été assez bons pour vous autoriser, oui c’est le mot, à dire trois quatre choses sur le forum au début... Oui, c’est dur dur de manier la censure et la guidance des intérêts des autres, je n’aimerais pas faire son boulot. Quelle satisfaction peut-on avoir à dire aux autres que ce n’est pas ça qu’il faut dire, et même pas avoir eu le temps de mettre le site en conformité légale. Depuis quelques jours, d’ailleurs, il n’y a plus de messages modérés publiés, on est passé à autre chose, le refus notifié personnellement, c’est moins public. Ca donne des choses comme çà :

"Nous vous remercions pour l’intérêt que vous portez à notre espace de discussion. Votre contribution a été communiquée directement à M(...). En revanche, nous désirons bloquer sa publication pour éviter de démarrer un fil de commentaires sur le fonctionnement du forum et, par la même, détourner à nouveau les participants du thème central "

Oui, oui, c’est dur...

Nous informons

On peut lire aussi d’autres petites choses éclairantes. Juste un peu pour le plaisir de citer un vrai journaliste du collège des « Personnalités » (sic) :

« La LSI est un projet du gouvernement, et c’est au Parlement, où des élus vous représentent, qu’il sera discuté comme tout projet de loi. Nous avons dit que, si et seulement si le gouvernement souhaite consulter le FDI sur ce projet, nous répondrions à cette demande. Ne nous accuserait-on pas d’arrogance si nous nous arrogions d’emblée le droit (et selon quellles méthodes ? car le consensus sur l’ensemble des sujets touchés par la LSI semble difficile...) de commenter ce projet déjà largement avancé ? »

Ce n’est pas dommage de venir ici pour lire de pareilles platitudes, genre oui mon jeune ami, c’est le Parlement qui discute les Lois, ah merci monsieur de vos pédagogiques bontés... Mais la raison pour ne pas en causer, c’est le manque de consensus potentiel, ici, on ne parle que de ce qui est consensuable sans dispute. La recherche de consensus figure plusieurs fois comme objectif du machin, ça va être difficile dans ces milieux, déjà que ceux qui sont d’accord sur le fond aiment bien s’empailler sur les détails, si en plus on doit discuter entre désaccordés du fond...

« Le Geste que vous citez, groupement d’éditeurs, a décidé, en l’absence de règles claires, d’établir les siennes, qui sont d’abord destinées à rassurer les tisseurs de liens de bonne foi. »

Voilà, s’il n’y a pas de règles, il appartient aux instances privées représentant des intérêts de grand éditeurs en ligne, d’en créer de substitutives... Dit comme une évidence. Il est vrai que l’auteur de la présente, qui omet par modestie d’indiquer sa qualité de vice-président du dit Geste (notée sur le site de cet organe), ne dit rien d’autre là qu’il partage comme « Personnalité » du forum sa propre opinion comme acteur économique ailleurs...

Mais c’est qu’elle est belle l’idéologie du Conseil de l’association, pas dommage que ça fonctionne sur fonds publics... Ce n’est plus de la gouvernance de régulations d’acteurs, c’est de la démissionnance publique et de la cumulance multicartes dont il existe d’autres exemples. Suis bien.

Les représentants du CNED ou du W3C, sont en même temps par hasard l’un Président de l’AFNIC, l’autre manager scientifique chez un « acteur économique » (et même membre d’un Conseil Technologique ministériel en prime). Il se trouve par hasard que la boîte commerciale du second a un administrateur qui est aussi par hasard, et entre autres, dirigeant de l’INRIA. INRIA qui est cofondateur et hébergeur de ... l’AFNIC en même temps que du W3C europe. Le monde est petit, imagine la scène, tiens qu’est-ce que tu fais là, quel hasard... Il y a d’autres hasards comme ça, mais fais un effort, trouve-les par toi-même.

Il y a une belle image aussi, j’imagine la pose du « tisseur de bonne foi », patient et honnête, et le « geste » précis de sa petite main pauvre et digne, pour construire un de ces fameux liens hors URL qui resteront dans les souvenirs comme la marque de ce machin, avec le deadlinking et le Parlement qui a des élus...

« [...] oui, le lien (vers une page d’accueil ou directement vers une page "profonde" d’un site) doit être encouragé ; mais son abus doit être découragé, à tout le moins encadré. »

L’abus de lien à décourager et à encadrer, c’est à encadrer... Joli concept. Ca promet, des abus de tout, pourquoi pas des abus de deadlinks, on va en manger, je vous le dis... d’ailleurs je me méfie désormais, je ne fais plus de liens ici, trop dangereux... Laissons cela au webmaster du forum, qui, lui, n’hésite pas à faire un deeplink sur... son site perso, aidé en cela par le seul représentant des utilisateurs qui soit intervenu, comme quoi on n’est jamais mieux servi que par soi-même et ses serviles co-tisseurs de bonne foi (quoi quoi, j’ai cafté, oui, j’ai cafté, tu veux te battre ?).

Vous concluez

Je sais, je sais, on peut faire une autre sélection et conclure que tout ceci est très bien. Par exemple, dire, comme indiqué sur la page d’accueil, « Le Forum est au service d’une vision de la société de l’information que partagent ses membres et qui inspire son action », c’est plus élevé...

Ou bien « Le Forum doit conjuguer autonomie et proximité avec l’Etat et l’Administration afin de garantir l’impartialité de ses décisions ou recommandations mais aussi de faire en sorte que ses propositions soient prises en compte par la sphère publique. L’Etat n’est donc pas membre du Forum mais ses représentants sont invités à s’associer au travail de celui-ci », ce n’est pas mal du tout, comme mélange de langue de bois et de contorsionisme... On ajoutera à la confusion en notant le nombre de fonctionnaires présents au conseil et... ne représentant pas l’Etat. Indépendants de, même.

On pourrait aussi parler comme eux, consensus, civilité, citoyenneté, acteurs, régulation, valeurs, principes, convictions, concertation tous mots présents jusqu’à plus soif dans ce type de littérature. Sûr que ça ne permettra pas d’apprécier des histoires pleines de bruits et de fureur, racontées par des juristes...

C’est le propre des morceaux choisis. D’ailleurs, ces gens en feront de différents, où ils ne manqueront pas de faire figurer les mots-clés ci-dessus notés, quand il s’agira de présenter dans une belle plaquette papier glacé le résultat de leur travail de recherche d’information à qui les a nommés. Un détail qui me chiffonne, n’y a-t-il pas des représentants des usagers (sic) dans ce Conseil ? Ils rasent les murs, ils ne savent pas quoi dire, ou ils se demandent ce qu’ils font là, ou ils attendent l’heure de manger ?

Ah non, j’oubliais, il ne s’agit pas d’un forum pour débattre, mais pour piquer les idées qui serviront ensuite à débattre. Entre soi, of course, ça fera moins désordre, pas de coudes sur la table, et pas de trempage de tartine au petit déjeuner de travail... D’ailleurs, tu as noté, quand ils parlent de nous ils nous disent « vous », et quand ils parlent d’eux, ils disent « nous ». Des vrais spécialistes de communication. Si, si, vérifie, on ne mélange pas les serviettes des comachineurs et les torchons des consommateurs. Rien que de normal, ce n’était d’abord rien de plus qu’une assoce, et c’est déjà un ghetto.

 
 
Tiresias
 
Ils/elles ont participé : je remercie civilement Mesdames Falque-Pierrotin, Lucia, et Messieurs Colonna, Freteval, Jack, Lucien, Ydsgn, ainsi que les webmasters de foruminternet.org, geste.fr, inria.fr, pour la qualité de leurs informations. « Leur mansuétude sera proportionnée à mon irritation, comme mon hostilité l’est à leur suffisance. » Isaac Newton, Traité de la courbure des tétragones
Imprimer
format impression
27 février 2002
18 décembre 2001
2 décembre 2002
18 août 2002
 
SPIP
Web indépendant


> Facile d’allumer la mèche
5 juillet 2001, message de JacKDaniels
 

Hé, quoi, j’retarde ? Normal, tout l’monde peut pas réagir sur le vif. Y en a qui bossent… Allez, même si pu personne ne me lira, faut quand même le dire : y’a vraiment des pourris qui ont la gâchette facile. Nous pas que je nourrisse un amour particulier pour la chose (la chose : le FDI), mais quand même, y’a pas de gloire à faire sauter le baril quand la mèche vous est tendue.

Au cas où vous l’auriez pas compris, le forum du FDI, c’est un forum thé-ma-ti-sé ! ça veut dire que si votre post il est hors thème, paf, il dégage. Normal ! Ca se passe comme ça sur d’autres forum. Même ici y’a des posts qui dégagent et on vous dit même pas pourquoi. Alors que le webmaster du FDI, il te répond au moins deux fois sur trois quand tu postes des conneries ou des horsthèmes (j’ai testé pour vous). C’est y pas exceptionnel pour une chose subventionnée par l’Etat ? Ca sert à quoi de tirer sur un gars qui fait son job ? A rien ! Noooonnn…. Ben si. Tiresias, j’aime tes papiers mais pas quand t’allumes comme ça. Tu dénonces la langue de bois, n’empêche qu’ils nous ont ouvert un truc où on peut quand même causer (dans l’thème of course). Ils attendent des questions sur le droit d’Internet, pourquoi t’en poses pas ? Forcément, si tu postes des trucs à côté de la plaque ça pourra alimenter tes chroniques… allez, si Uzine sert qu’à ça, on ira pas plus loin que le FDI.

Répondre
> > Facile d’allumer la mèche, 5 juillet 2001

Oui je me fais honte d’être aussi malveillant avec ceux qui ne font que leur job (fusse avec mes sous), la prochaine fois je ferai un papier...hygiénique. Tiens, un truc sur les flamands rose.

Ou un truc difficile, à contre courant, héroique dans ma determination de bronze et inoxydable sous la pluie acide des sarcasmes...genre le marché du non marchand. Tu veux ?

Tu vois, quelqu’un t’a lu :)

Répondre


> florilège, suite :
21 juin 2001
 

Salut Tiresias !

Finalement, ton article explique assez bien le mode d’emploi efficace de la chose. Il devrait être publié sur le FDI. Quand on a compris qu’il s’agit avant tout de causer vraie civilité, on peut commencer à être constructif. La preuve :

>etat civil et internet

Auteur : xxxx Date : 20/06/2001 à 11:49

Je lis souvent sur les forums que la liberte est essentiel sur internet. Et du coup, certains disent n’importe quoi. Le probleme, c’est que des forums qui ont des themes passionants, deviennent completement ininterressants. En effet, que penser quand on vient de passer des heures a echanger des posts et que l’on se rend compte que le pseudo avec qui l’on echange ces posts est un mythomane total. C’est frustant, mais ce qui ne va pas, c’est que s’il utilise un autre pseudo on est reparti pour un autre delire. Dans ces conditions, l’ensemble des forums qui m’interressaient ne m’interressent plus. Que faire ? Je pense que deja, tout acces a internet devrait etre regule par un etat civil. Chaque fournisseur d’acces devrait verifier l’etat civil de tout nouvel internaute. Il me semble d’ailleurs que c’est une loi francaise qui existe deja ou qui est en preparation. Ou en sommes nous a ce propos ? Je pense que c’est le forum ou poser la question !

Une réponse :

>Re : etat civil et internet

Auteur : xxxxx Date : 21/06/2001 à 11:16

civilité minimum

Cela va paraître insignifiant mais dans notre société vous avez bien raison de condamner le laissez-aller de certains. Et des fois l’Internet peut encourager l’incivilité qui est souvent même de la vulgarité. C’est pourquoi je suis d’accord avec ce qui est dit plusieurs fois ici, et on ne fait pas assez attention à la politesse.

Du fait de l’anonymat et des pseudonymes, et du manque de moyens techniques, certains ne sont même pas habillés ni rasés, ni peut-être pas lavé avant de parler aux autres. Ca semble stupide, mais l’Internet encourage ceci, qui est vraiment la civilité minimum, de ceux qui s’arrogent le droit de parler sans même avoir ce respect minimum pour les autres. C’est une conséquence indirecte, mais qui peut avoir de l’importance pour ce qui est de la civilité dans la société. Car des fois des tendances qu’on ne voie pas sont importantes aussi.

Il va sans dire que ce dernier message a reçu l’approbation de l’auteur du premier.

#

Répondre
> fil...du rasoir, 22 juin 2001

Le nouveau fil de discussion sur le nommage devrait faire quelques vagues, vu que l’AFNIC, qui y est dénoncée, a deux éminents participants au Conseil des conseilleurs. Vont ils raser les murs, nous raser de colonnance, ou se faire raser ?

Manque plus que ça au hit parade des votes pour zizaner la troupe, car là, mais alors là, si les représentants des utilisateurs ne l’ouvrent pas, ils se feront tirer comme à la foire...

Répondre


> La régulation de la régulation
21 juin 2001, message de jules
 

En quoi se FDI aurait il plus de legitimité que mon mien de forum que je vais creer sous couvert d’une asso loi de 1901.En quelle honneur, un forum ayant 15 jours toucherais t’il des subventions ? Qui sont les membres de ce FDI ? Des gens de chez FT ? d’une boite d’info ? des citoyens lambda ?kappa ? omega ? Il va de soit, que si le FDI touche des subventions aussi rapidement, c’est qu’il n’est pas constitué que de citoyen Teta comment moi ( je vous fais tout l’alphabet ? :o) )

Et puis les forums ca existe depuis belle lurette et meme avant le web ( je crois , si je me trompe dites le moi). Mais ils doivent ignorer les newsgroups au FDI. Sur les newsgroups on les a pas attendus pour debattre, et tant qu’a faire s’il veulent piquer des idees, qu’il aillent les consulter

Ps : Rien a foutre d’un nieme forum qui ne va rien m’apporter... Ps 2 : esperons que ce FDI n’aura pas l’impact que ces acteurs voudrais qu’il ai Ps 3 ( nouveau modele de chez sony) : Le minirezo est surement plus a meme de jouer le role du FDI ...Provoc’ ;-)

Répondre
> La régulation de la régulation, un usenaute, 23 juin 2001

Salut.

jules écrivit >Et puis les forums ca existe depuis belle lurette >et meme avant le web

Tout à fait. Par exemple usenet, qui est plus ancien que web.

>Le rfc 1036 : Standard for interchange of Usenet messages >http://www.usenet-fr.net/fr-chartes/rfc1036-fr.html (1987)

Un forum plus ancien que le FDI :

>[Conseils d’utilisation] fr.misc.droit.internet >http://www.usenet-fr.net/fur/chartes/misc.droit.internet.html où il est écrit : « Date de création : 21/04/1997 »

 
Répondre


> Une remarque à la con...
21 juin 2001, message de L.F.H.
 
Comment se fait-il que seuls des connectés puissent donner leur avis et proposer des idées (à supposer qu’il y ait un intérêt à le faire) sur le thème de la civilité de l’Internet ? Ces derniers, en France, ramenés à la population totale, sont loin d’être majoritaires. Est-ce à dire qu’il est envisagé dans le cas présent de suggérer des suggestions qui pourront éventuellement déterminer les orientations de la société de demain en se basant (si et seulement si Monsieur ou Madame Onnesaitpastrèsbienqui souhaite les consulter) sur les réactions d’une minorité de personnes même pas représentatives de la population française sous prétexte qu’elle utilise un modem ? C’est démocratique ça ? On frôle la migraine... ;o)
Répondre


haro sur le baudet...
21 juin 2001, message de Geoffroy
 

Bon, soyons clair : je pense que le FDI est encore l’un de ces innombrales machins (voir l’article d’Arno* http://www.minirezo.net/article854.html) dont la France est régulièrement abreuvée. Je n’ai pas eu le courage ni la patience d’aller voir ce qu’il en était (je suis d’abord tombé sur fdi.org "connecting the foof industry" puis sur le "forum pour le forum des droits de l’internet" si, si !!! ), mais je ne comprends tout simplement pas que l’on puisse participer en espérant que cela aura REELLEMENT des implications concrètes. Des initiatives telles que Gandhi me semblent nettement plus efficaces.

Ayant finalement trouvé le site (www.foruminternet.org), je suis tombé sur cette phrase : "Sur la base des débats qu’il a organisé et des conclusions des groupes de travail, Le Forum peut formuler des recommandations qui peuvent s’adresser aussi bien aux acteurs privés, et les appeler à une action d’autorégulation, qu’aux acteurs publics de la régulation" Cela provoque plusieurs remarques : 1- la majuscule à Forum... Est-ce au moins réellement une personne morale, ou est-ce juste avoir les chevilles qui enflent ? 2- si je comprends bien, le F(sic)orum est un organe qui, après secouage de neurones et pipeautage généralisé, se demande s’il est raisonnable de songer à la possibilité qu’il y ait éventualité de considérer une opportunité de réfléchir en commun afin d’aboutir à des propositions qui seront éventuellement lues pendant la pause café par ceux qui ont authentiquement la possibilité de légiférer et qui penseront peut-être, entre deux lois plus sérieuses, à considérer sérieusement l’utilité qu’il y aurait à publier un texte demandant aux internautes d’être un peu plus civils, sous peine de se fâcher tout rouge, un peu comme le CSA devant Loft Story (Aaahh, le bonheur de ne pas avoir de télé !). Et comme dirait Coluche : à descendre 3 marches en signe de détente !

Personnellement, je crois que même un bulletin de vote isolé parmis plusieurs autres millions est plus efficace.

Mais au vu de l’inanité de ce forum, n’est-ce pas une victime un peu facile des sarcasmes des uZineurs ? Je pense que cette baudruche se dégonflera d’elle-même.

Cordialement,

Geoffroy

Répondre


Euh de euh
21 juin 2001, message de Euh de euh
 

Euh. Oui, important un forum, sûr. On peut y débattre et piquer les idées des autres. Pour ma part, et pour financer ma start-up, c’est à dire ma pauvre vie misérable, j’aimerais bien que chaque internaute participant au sus-dit forum machin, me verse 10 000 $, en petites coupures. Parce que vu le budget, on pourrait s’amuser, non ?

Euh.

 
en ligne : Euh
Répondre
> Euh de euh, BON, 21 juin 2001

Euh

c’est Bon j’apprécie beaucoup ta façon de voir

et je pense hélàs que certains verbifient sur les forums pour se faire voir la prose.

Je veux dire pour montrer à d’aucuns comment qu’y s’espriment bien ! et sur n’importe quel sujet si possible !

Il ne peut pas sortir grand chose de tout çà tant que personne ne touche une espérance de subvention !

D’ailleurs , Euh, tu en es la preuve et moi de même !

Bon

Répondre
> Euh de euh, 21 juin 2001
cher grosse fatigue, tu adresses ta demande à i-source l’officine de l’INRIA chargée des financements de start up, sinon tu peux corriger des copies pour le CNED. Tu peux aussi faire commercial pour l’AFNIC. Tout ça c’est pareil question contact, tu écris aux membres du forum concernés, et c’est bon (ou alors c’est que tu es mal vu).
Répondre
> > Euh de euh, 27 juin 2001
Oui, Je veux bien, qui c’est qu’a l’adresse pour le pognon ?
 
Répondre