racine uZine

Dans la même rubrique
Un peu de cul dans un monde de brutes
 
mardi 9 juillet 2002
On explose le hit...

Sex, sexe, sexo, sesso, seks...

n.masc. : requête sur moteur de recherche
par Tiresias
 
 
Voici, dans le titre de cet article, Le Mot dont on dit qu’il est le plus utilisé dans les recherches sur moteur. L’ensemble des mots du titre, c’est aussi une séquence de référencement classique des sites web qui souhaitent avoir de la visite. Pour un site, titrer ainsi est un atout majeur puisque ces mots représentent, totalisés sur le web mondial, près de 100 millions d’indexations. Bien entendu, on tape aussi un grand nombre d’autres mots ou séquences, et en face de cette demande, il y a une offre, pas toujours aussi importante que pour le sexe, on s’en doute. Mais dont la distribution est intéressante et bien venue pour faire tomber quelques idées reçues...

Le sexe n’est pas tout...

L’offre web peut être grossièrement déduite du nombre d’indexations indiquées quand on a saisi la demande sur un moteur. Pourquoi grossièrement ? d’abord, parce que tout n’est pas indexé, loin s’en faut, ensuite du fait de la polysémie de certains termes, y compris sexe, enfin il y a aussi en cette matière comme en toute chose informatique, des aléas, et des comportements visant à piéger les moteurs pour attirer le chaland (spamdexing) . Mais à titre comparatif et à moteur constant, pour les effets massifs, le jeu est intéressant.

Ainsi de l’offre de "sexe", si l’on peut dire. En tentant comme la majeure partie des internautes après 20 heures le soir (selon la légende et Françoise Giroud) le mot magique dans un moteur plurilingue (parce qu’on est forcément un pervers polyglotte), on découvre ébahi un palmarès surprenant. La décomposition des résultats révise en effet nos clichés de latin lovers par un classement web indédit. On nous apprend par exemple que le english sex est indexé 86,7 millions de fois. Gros, gros bazar...Le sexe avec un "e" à la fin vaut 11,6 millions. Super, mais le web français n’y est que pour 15% (grosse déception pour notre réputation nationale). L’hispanique sexo fait 3,6 millions, l’italien sesso 1,7 et le seks 0,7.

Total, près de 100 millions : sacrée belle offre. Et on n’a pas testé toutes les langues. La France - toujours aussi curieusement - n’y contribue que pour moins de 2%. On pourra s’amuser à rechercher des indexations supérieures en France, on trouvera déjà au moins le mot France lui même (2,5 millions), ou Paris (1,9 millions), ou internet (idem). Le web national n’est pas très sexy finalement. Par exemple, il y a de fortes offres dans des domaines aussi divers que "histoire" ou "jeux" (de taille équivalente à celle du sexe), ou bien "musique", "art", "monde", "web", "europe", "photo", "famille", "droit", "informatique", "femme", "homme", "entreprise", "culture". Que du propre à plus d’1 millions d’indexations chacun, enfoncé le sexe, haha... C’est pas du beau web, ça ?

Encore plus fort, sur le ring impitoyable du référencement, de beaux matchs improbables viennent perturber les vieux repères judéo-bourgeois : amour (633 000) bat dieu (407 000) par KO, comme "love" bat "god". D’ailleurs dieu, tout puissant ou pas, se prend moult branlées. Même quelque chose d’aussi peu sexué que "Martin" le bat de justesse (de 5000). Peu bigot, le web, instrument du diable est aussi galant et poli : il donne la préséance aux dames, en vil suborneur expérimenté : "chienne(s)" fait ainsi mieux que "chien(s)" (mais pour des raisons douteuses, peut être), tout comme "femme" fait mieux qu’"homme", "maman" que "papa". Question homonyme, le "bit" vaut bien deux fois la "bite" et le correct "masturbation" écrase à plate couture le plus grossier "branlette" (180 000 contre 49 000). Quant à l’"érection", de bon goût, elle renvoie le vulgaire "trique" aux poubelles de l’histoire. C’est qu’il est correct, vois-tu, le créateur web, contrairement à ce que pensent les censeurs.

Bien sûr, certains secteurs ont des offres limitées. Et C’est pas pour me vanter, mais il fait vraiment un temps à ne pas mettre un socialiste dehors, comme aurait dit Desproge s’il avait connu internet. "Chirac", "Jospin", "parti" ne font pas mieux que "blagues", et nettement moins que "masturbation". L’offre politique est très en retrait sur l’offre onaniste, technique et culturelle. Tiens, non marchand tient la corde avec socialiste, Jaurès en est malade...Désolé pour ceux qui vont avoir de la peine, mais "ecologie" et "communisme" sont encore plus bas. Qu’ils se rassurent, ils peuvent trouver mieux, il suffira de chercher (essayer raffarin ou trotskyste par exemple). Et dessinez ensuite le hit parade des participations au contenu web, il n’étonnera pas. Sans parler d’ergonomie ou d’interêt du contenu.

Au total, voyons les choses comme elles sont. L’offre de sexe web fait à coup sûr beaucoup moins de 10% de l’offre web globale. Ce qui permet de dire ça, en dehors du spamdexing ? Le fait qu’il existe une offre à plus de 700 millions (trouve la), enfoncé le sexe (bis repetita placent)... Et du côté de la demande ? Car peut être ce texte donne-t-il l’impression qu’il y a d’une part une offre diversifiée, et d’autre part une bande de libidineux qui tapent sans arrêt des requêtes sexuelles.

Faux. Si l’offre est plus diversifiée que l’on pense parfois, et plus technico culturelle que sexuelle, les demandes le sont aussi. Il faudrait pour l’apprécier correctement mener un travail sur les requêtes. Déjà en 1999, on a eu quelques élements, sur 50 000 requêtes (altavista et webcrawler), qui allaient dans le sens de la diversité, résultats confirmés ultérieurement sur un échantillon beaucoup plus important.

contrairement à l’opinion répandue par les médias traditionnels, les requêtes à caractère sexuel et les autres requêtes qui ont les fréquences les plus élevées ne constituent qu’une infime partie des requêtes sur les moteurs de recherche. La principale caractéristique de l’utilisation des moteurs de recherche est la singularité et la diversité des requêtes (...) quant aux 20 requêtes les plus populaires, elles ne représentent que 1,5% de l’ensemble des requêtes.

Oui, la notion de requête principale est bidon, il y en a tellement que les principales sont noyées. Alors, combien pour le sexe ? 1% ? Ca vaut le coup de nous bassiner avec ça et de faire peur aux pauvres internautes...

Les médias ont donc continué car une bonne croyance conventionnelle est plus utile au métier et à la carrière qu’une investigation sérieuse. CQFD, one more time, comme disait Shakespeare.

...mais le sexe mène à tout

Au moins, après une sexuelle requête, est-on certain d’obtenir le matériau souhaité ? Même pas... Car, autre caractéristique de l’accès à l’offre par moteur, les cheminements sont parfois étranges. L’examen des referers et de la demande exprimée pour l’arrivée sur uZine procure de bons moments... Le sexe y est rare par rapport aux autres demandes (dont l’analyse serait intéressante), mais pas inexistant. Quoi, on peut arriver ici en cherchant du cul ? Pas croyable, Amable.

Oui messieurs dames, c’est le robot qui indexe qui est bête, les internautes qui sont marrants avec leurs questions fondamentales, et les auteurs qui ne pratiquent pas la langue de bois (ils appellent un chat bite couille salope cochonne et j’en passe pour ne pas choquer). Résultat, de grandes déceptions pour le chercheur, sans doute, ou une autre manière de voir le monde désormais, touché par la grâce de l’article à lire...Regarde les demandes (je respecte leur orthographe, si je puis dire) :

-  watersportif émérite, il tape pisseuse sexe, et ça l’amène sur Quand Jean-Marie Messier fait chanter l’hypertexte. Y-a-t-il une mystérieuse correspondance avec le fait de ne plus se sentir pisser ?
-  avec télécharger film de cul gratuit, requête humaine et témoignant d’un esprit économe, il fait une visite à Un leecher sachant leecher, comme d’ailleurs avec gros matteur photos, et à Cinema, cinema
-  le malheureux qui demande photo x non censurer est adresse à L’Humanité aime le moderne et à Corégulation et gouvernance politique. On le plaint (enfin pas trop)
-  un autre, sympathique pilophile voudrait des photos pour des femmes a poile ainsi qu’un amateur de jouets cherche une poupee gonflable, et ils sont conduits très logiquement, mais inopportunément à Un manifeste contre la publicité sexiste ? Pédagogique...
-  le voyeur de ta nana a poil sur internet lira Critique marxienne du manifeste logorrhéique.... Bien fait, il peut courir pour voir les poils de Germaine, non mais...
-  un petit gars pas compliqué et sincère j’ai grave envie de niquer Lucia va visiter Nickname, petit stratège, et s’il cherche des lieux de drague saint omer, un autre épisode de la même série, que du sincère à perte de vue.
-  le nerd solitaire qui cherche un site de masturbation histoire incrémente le compteur de A quoi sert un site perso... Parfait.
-  qui tape les culs va étrangement sur...spip, La boucle Rubrique
-  un tout petit gars qui écrit naines fuck aura une doc sur Les cookies qui sont effectivement de tous petits scripts
-  un autre qui veut apprendre, cherche stage nudite et voit que La régulation était fermée de l’intérieur
-  un amateur de records mondiaux cherche la verge la plus longue du monde en photos, et trouve La fin du monde a imperceptiblement eu lieu
-  l’intégriste qui veut décorer sa chambre avec photo+bonne soeur a en prime "La Vie" c’est formidable et Une angoisse de Julien Nickname
-  et écrire le classique les sites porno permet de lire L’année du blaireau... Impec.

Hors sexe, on peut s’amuser aussi un peu.

-  Rever d’une personne avec des dents longues, aventure onirique angoissante, mène à...Un peu d’espoir dans un monde de brutes
-  Weston chaussure adresse le dandy fortuné unijambiste à "L’affaire Yahoo" et le Nouvel Observateur, ce qui ne saurait étonner
-  Sixtine michel-ange cerveau, c’est beau comme requête, et ça mène à La gratuité de l’inutile, ce qui fait penser...
-  l’étrange truc a la con envoie sur Ma vie n’est pas inutile. Qui dit mieux ?
-  facon de voler une voiture, prédélinquante demande va chez...Et la main de ma soeur dans les simulateurs
-  pirater leur nouveau compte email (car il fallait donner son second password) demande précise et intéressée, va chez L’abondance reservée aux riches !

C’est trop, tu ne me crois pas ? Ben tu refais la manip, tu as tous les élements...C’est beau le web, tout de même. Mais pour la recherche, il faut bosser, bande de rats, sinon no branlette now...

(JPEG)

Résumé :

Le sexe représente moins de 1% de la demande des rats sur moteurs, et quelques % de l’offre web totale des rats, comme on devrait lire dans tous les médias sérieux.

 
 
Tiresias
Imprimer
format impression
18 décembre 2001
2 décembre 2002
24 juin 2002
 
SPIP
Web indépendant


([...], amour, sexe)
3 novembre 2006, message de Olivier Hammam
 

Le [...] du titre, c’est les 18 autres mots de la liste des « mots-clé » des pages de mon site personnel ; les deux suivants sont les derniers de la liste.

Je ne connaissais pas l’information sur « le mot le plus recherché », mais ça ne m’étonne pas. L’insertion de ces deux mots partait d’une constat empirique : lors de quelques visites de cybercafés j’avais constaté, dans les statistiques de requêtes locales que donnent certains moteurs de recherche, que c’étaient les deux mots les plus souvent demandés. Et quand j’ai créé mon site je me suis pensé, mets-les dans ta liste de mots-clés, on ne sait jamais, ça peut aider à attirer les visiteurs.

Conclusion : ça ne marche pas terrible ; mon site a acquis une certaine notoriété, mais plutôt pour le contenu réel des pages...

Olivier Hammam

Répondre


> Sex, sexe, sexo, sesso, seks...
21 août 2006, message de Hunter S.Hunterson
 

Je vous donne quelques pistes : Histoire de pouvoir croire que le net est encore un lieu de liberté ou un avant-poste du monde anti-marchand ? Tiresias, j’ai la reponse. Et elle est a 7 milliards !

Le fait qu’il existe une offre à plus de 700 millions (trouve la), enfoncé le sexe (bis repetita placent)...

Répondre
Toujours plus, Olivier Hammam, 3 novembre 2006

« Résultats 1 - 100 sur un total d’environ 3 300 000 000 »

Qui dit mieux : 3,3 milliards  !

Allez, je donne la réponse : Internet

Répondre


> Sex, sexe, sexo, sesso, seks...
28 juillet 2006, message de Noëlle Adam
 
J’ai bien rigolé en lisant cet article, merci. Ça m’a fait penser à la nouvelle de Italo Calvino, « Comment trouver du sexe sur l’internet » dans le livre « Comment voyager avec un saumon ».
Répondre


> Sex, sexe, sexo, sesso, seks...
13 juin 2006
 
merci a l’auteur car j’ai bien ri en lisant son article
Répondre


> Sex, sexe, sexo, sesso, seks...
18 février 2006, message de Jolapatatechaude
 

Taper love et sex sur google vous verrez sur lequel des 2 termes il vous sors le maximum de pages ;-)

C suprennant !

Répondre


> Sex, sexe, sexo, sesso, seks...
30 janvier 2006, message de GrosKake
 
C’est vraiment bizarre le web j’ai tapé le mot sex sur google.de (donc allemand) et je clique sur un site au hasard. je tombe sur celui ci nickel, non seulement j’ai appris qqc mais en plus je suis satisfait (encore mieux que ce que je voulais faire) :)
Répondre
> Sex, sexe, sexo, sesso, seks..., alin, 14 mai 2006
je trouve pa que ta pu trouvé ton besoin sur le web parce qu’il est devenu un commerce pas pa un moyen de touvé la passion
 
en ligne : passion
Répondre


> Et inversement...
31 décembre 2005, message de Jef Tombeur
 

J’avais été surpris, faisant une recherche sur Tom Coraghessan Boyle, de tomber sur deux sites pornos. Il se trouve que cet auteur qui « collabore » parfois (via son agent) à Playboy (qui lui achète parfois des nouvelles) a effectivement publié trois ou quatre nouvelles un peu osées (mais qu’on ne saurait qualifier d’érotiques ou de pornographiques) sur le sujet du (ou des) sexe(s).

J’imagine donc qu’en cumulant les mentions de noms d’auteur·e·s considéré·e·s quelque peu sulfureux, on doit pouvoir aussi parvenir à améliorer la fréquentation d’un site...

Mais avec les logiciels de reconnaissance de formes et les moteurs de recherches qui les implémenteront, j’imagine qu’il sera beaucoup plus efficace de peupler les pages de personnes dénudées. Les personnages et figurant·e·s 3D devraient pouvoir aider. Mais avant d’en peupler le site de Création numérique/Pixel, nous tenterons quand même de rédiger de manière un peu plus attrayante des sujets techniques sexy.

Répondre


> Sex, sexe, sexo, sesso, seks...
20 octobre 2005, message de personne
 
marrant comme jeu moi je trouve : "un total d’environ 1 670 000 000 pour life" avec Google
Répondre
> Sex, sexe, sexo, sesso, seks..., personne, 20 octobre 2005
désolée, mais là.... environ 2 710 000 000 pour "free"... ça laissa rèveur, non ?
Répondre
> Sex, sexe, sexo, sesso, seks..., personne, 20 octobre 2005
re : 8 880 000 000 pour a...
Répondre


> Sex, sexe, sexo, sesso, seks...
26 octobre 2004, message de jlb
 
Quand je refais la manip dans google ça marche pas j’ai du rater un truc quelqu’un pourrait me l’expliquer ?
Répondre
> Sex, sexe, sexo, sesso, seks..., XXXX, 3 août 2005
le sex a été bloqué sur ggogle ou mêm sur lé otre !! voila
Répondre


> Sex, sexe, sexo, sesso, seks...
25 janvier 2004, message de gerard b
 
je trouvr votre texte drolement drole comme quoi le sexe mene au moins a l humour
Répondre
Le sexe, 13 février 2005
Regarde belle veux tu te conecter avec moi ?
Répondre
Comment tu t’appelles ?, 13 février 2005
On arette de moi,alors comment tu t’appelles ?
Répondre


Langue au chat
17 février 2003, message de Philippe Moreau (pas lui, l’autre)
 

Quelques mois plus tard, peut-on donner sa langue au chat ? Après quelques tentatives utopiques ("art" : 89,500,000), judicieuses ("site" : 270,000,000), réalistes ("work" : 125,000,000), j’avoue que je sèche au grand-jeu-des-700-millions-d’occurences.

PS : Connaissant l’esprit retors de Tiresias, j’ai même cherché "find it" (trouve la, indiquait-il) mais ne suis tombé que sur un pauvre score de 124,000,000. Déçu.

Répondre
> Langue au chat, Tiresias, 17 février 2003
Ah voila le vrai Moreau... Tu ne crois pas que je vais te le dire, tout de même, d’ailleurs maintenant, il fait 959 millions. Un indice, ça concerne le web...
Répondre
Ze langue au chat, ARNO*, 17 février 2003

Je trouve un excellent score avec « a » : 2 milliards et 20 millions de résultats dans Google. Ce n’est encore rien comparé à « the » : 3 milliards deux cent soixante mille. Bon score pour « of » avec 2 milliards cent soixante-six millions.

A noter que la recherche sur la simple lettre « s » ne retourne que 384 millions de résultats, mais que le premier lien est « gnu.org ».

Répondre
> Ze langue au chat, Tiresias, 17 février 2003
Oui, oui, "the" is the best, tu gagnes si on veut (surtout sur Philippe Moreau-le vrai :). Mais c’est juste qu’un anglais article, un signifiant de merde quoi.
Répondre
> Ze langue au chat, Gylfi, 17 février 2003
Dollars ne fait que 13 millions 200 mille : encore une preuve d’anti américanisme primaire !!!
Répondre
> Ze langue au chat, 19 février 2003
"Euro" fait plus : 22,500,000 ! Etonnant...
Répondre
> Langue au chat, Philippe Moreau (pas lui, un autre), 19 février 2003

"search" : 240,000,000

"home" : 430,000,000 Ahh... on s’approche...

"html" : 444,000,000, mieux, mieux..

"faq" ? maigre : 44,000,000 !

Raah. J’abandonne.

Répondre
> Langue au chat, Philippe Moreau (pas-lui-un-autre), 19 février 2003

Dernière tentative...

".com" atteint le score stratosphérique de 1,100,000,000 !

Répondre
> enfin voyons !, Escape, 28 août 2004

"www" fait 1 millard 970 millions...

"http" est pas mal non plus.

Qui dit mieux ?

 
Répondre
> enfin voyons !, fix, 10 février 2005
"the" fait 8 000 000 000 !!! Ok, c’était facile...
Répondre
> Langue au chat, L’Illustre Inconnu du Web, 5 février 2004

Je suis qn d’important sur le Net :

"Moi" fait "5,840,000".

je ne savais qe j’avais tant d’amirateur(trices)....

PS
Non, je ne suis pourtant pas "Alizee-Le site officiel" (1ere entree)

Répondre
> Langue au chat, 23 avril 2004
"the"environ 5,740,000,000 !!! sur google !
Répondre
française, sami_23, 27 avril 2004
je cherche amitie
Répondre
> française, 13 février 2005
Est-ce que tu veux etre mon amitie ?
Répondre
> française, 18 avril 2006
oui ma belle . la vie et belle ma belle
 
en ligne :
Répondre
> Langue au chat, DS, 20 décembre 2004

Pour ma part j’ai tenté sur Google "il", qui me donne 549 millions d’occurences, évidemment suivi par "elle", qui n’en donne que 45,2 millions.

Mais dans le but évident de trouver une solution potable, et en souvenir de Voltaire, j’ai tenté le simple "e", abréviation bien connue des mathématiciens, physiciens, et autres professionnels de l’approximation.

Strike ! J’obtiens 2 milliards 90 millions d’occurences !

Qui dit mieux ?

Répondre
> Langue au chat, Mr Niko, 16 novembre 2005

toujours mieux puisque tous les jours y’a de nouveaux sites !!!

www : 9,440,000,000

demain sera encore mieux :-)

Répondre


> Sex, sexe, sexo, sesso, seks...
17 juillet 2002, message de ARNO*
 

Extrait du dernier hors-série du Canard Enchaîné (« Le cul mis à nu »), comme toujours près à reprendre la dernière connerie à la mode quand il cause d’internet :

« Le sexe est en effet le premier centre d’intérêt des internautes. Il suffit de taper le mot « sex » dans le moteur de recherche Google pour qu’apparaissent 50 800 000 occurences. »

T’as bien raison : une connerie répétée 50 millions de fois prend valeur de vérité...

Répondre
> Sex, sexe, sexo, sesso, seks..., taha, 24 octobre 2006

mi piace il sexo

voglio il cazzo

voglio la figa

voglio fare lamore

 
en ligne : voglio sexo
Répondre


sueurs froides
11 juillet 2002, message de Chonps
 

Mais je ne savais pas qu’on pouvait connaitre l’origine d’un hit, ainsi que la requête correspondante quand ça vient d’un moteur de recherche ?!

Ou plutôt si, maintenant je percute, et je repense à toutes les requêtes farfelues, sordides, intimes ou métaphysiques que j’ai pu émettre sous mon moteur préféré, et qui dorment maintenant dans les logs de tas de sites ou j’avais fait fausse route...

Et tous les fainéants de webmasters de ces sites, tranquillement avachis devant leur machine, faisant négligemment défiler ces tranches de vie d’internautes, transmettant les plus belles pépites à leurs collègues ! Ha ils ont dû bien rire ! j’en ai des sueurs froides.

Et la protection de ma vie privée, alors ? :-)

Ceci dit, il y a là un corpus peu exploité, auquel les sociologues du réseau pourraient s’intéresser - et pour le commun des internautes, l’occasion de quelques forwards entre amis, genre "perles des assurances"...

En tout cas, merci pour cet article, qui m’a mis de bonne humeur pour la journée !

Répondre
> sueurs froides, Tiresias, 11 juillet 2002

Et la protection de ma vie privée, alors ? :-)

effectivement, si on avait la requete, l’heure et l’ip... Ce n’est pas le cas sur le site, mais chez ton fournisseur d’accès, oui. ;)

Ceci dit, il y a là un corpus peu exploité, auquel les sociologues du réseau pourraient s’intéresser

Cherche des travaux en partant de l’adresse du topo de Lajoie qui est lié, il n’y a pas grand chose, c’est long, ingrat, faut faire des tris, des calculs, bref pour un sociologue normal, mieux vaut dire ce qu’on en pense en reflechissant tout seul ou en lisant 3 bouquins.

Répondre


ouchhhhhh
9 juillet 2002, message de Walk Wallkatoll
 

C’est très intéressant, et marrant.

La première partie est vraiment très hermétique, dommage de bloquer un certain nombre de lectures d’internautes avec un style underground ( ?) qui est loin d’être transparent pour tous.

Le sujet mérite d’être exposé aussi d’une manière un peu plus classique je crois.


PS qui n’a rien à voir : voyez le discours de Montebourg cet aprem à 16h30 sur l’amnistie, ça paye !

Dispo ici dans un moment

 
Répondre
> ouchhhhhh, Tiresias, 9 juillet 2002
L’article sérieux, mais tout de même plus classieux que la prose de Montebourg, sera écrit par quelqu’un d’autre et viendra plus tard, en fonction du destin de ce texte... Quant au style, la transparence n’est peut être pas ma couleur préférée, j’aime le gris suédois, léger comme un souffle d’ange, fondu avec une larme de prusse, et qui évoque cette aube sur la steppe, quand l’air frémit sous le premier rayon et que palpite la terre d’où sourd le vague gémissement de la vie naissante...etc etc. Hey man, on peut en chier des kilometres comme ça si tu préfères... :)
Répondre
louchhhhhh, Walk Wallkatoll, 10 juillet 2002

arf ! :o) Ben c’est pas ce que tu viens de faire ? (des kilomètres) hihi

Nan mais t’inquiètes pas, en isolant les chiffres on comprend tout :o))

C’est beau de parler de destin d’un texte, soupir... Bon alors votez pour ce texte !

Répondre
Je t’aime, 13 février 2005

Je suis un garçon de yeux bleus et bouche petite

Bon je m’appelle

Eric

Répondre


> Sex, sexe, sexo, sesso, seks...
9 juillet 2002
 
Bon c’est pas tout ca mais c’est quoi la recherche à 700 millions ?
Répondre
> Sex, sexe, sexo, sesso, seks..., Tiresias, 9 juillet 2002
il y en a une à 819 millions
Répondre
> Sex, sexe, sexo, sesso, seks..., 9 juillet 2002

Pour continuer dans les records :


Results 1 - 10 of about 1,670,000,000. Search took 0.11 seconds


avec un mot d’une seule lettre dans google : ’a’

Apres ca, pour savoir l’utilite pour le moteur de recherche d’indexer des mots d’une lettre... (par exemple le moteur de spip se limite au mot de plus de 3 lettres)

Répondre
> Sex, sexe, sexo, sesso, seks..., Sam, 9 juillet 2002
Bon sang, ça s’arrose !
Répondre
> Sex, sexe, sexo, sesso, seks..., Tiresias, 9 juillet 2002
non, il a triché... Mes scores sont sur des séquences de trois lettres au moins !
Répondre
> Sex, sexe, sexo, sesso, seks..., greg, 10 juillet 2002
"www" => 709,000,000 mais bon aucun interet ;o)
Répondre
> Sex, sexe, sexo, sesso, seks..., léo, 13 juillet 2002
Que non ! Tapez www. dans la fenêtre de votre moteur de recherche et vous verez apparaître les noms des principales multinationales de l’internet : Adobe, Yahoo, Microsoft, Google, Netscape, Realplayer, Amazon, Mapquest, Macromedia, Winzip etc... Impossible d’accéder au dernier résultat indexé (712 000 000). Sur le web comme ailleurs, on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même...
Répondre
> Sex, sexe, sexo, sesso, seks..., chonps, 16 juillet 2002
ben j’en ai trouvé un à 2,690,000,000 : le mot "the"... qui fait mieux ?
Répondre
> Sex, sexe, sexo, sesso, seks..., yop, 16 juillet 2002
hehe c’est l’inverse du googlewhack votre petit jeu ;)
 
Répondre
> Sex, sexe, sexo, sesso, seks..., guita, 2 janvier 2004
si t’est malin tu décoche l’option des remplissages auto ds les barres d’adresses de ton WINDOZ de merde !
Répondre
> Sex, sexe, sexo, sesso, seks..., jcarole, 4 mars 2004
si on yape 1 sur mon moteur préféré j’obtie,t 1 500 000 000 de réponses.... pas mal hein ?
Répondre
> Sex, sexe, sexo, sesso, seks..., houari, 27 mars 2004

je suit un homme et je veut s’avoir

l’intervalles de sex de homme

Répondre
> Sex, sexe, sexo, sesso, seks..., 13 mars 2006
entre 15 et 17 cm
Répondre
> Sex, sexe, sexo, sesso, seks..., 7 septembre 2002
i need proxy
 
en ligne :
Répondre
> Sex, sexe, sexo, sesso, seks..., 29 décembre 2004
tente le mot "web" sous google pour avoir un jackpot de 1 010 000 000 réponses...
 
Répondre


> Sex, sexe, sexo, sesso, seks...
9 juillet 2002, message de Sam
 
Une petite observation : les moteurs optimisent, à ce qu’on a compris, leurs réponses grâce à l’examen des requêtes passées. Mais de même que peu consultent leur dictionnaire pour vérifier le sens des mots "table" ou "cheval", on a le sentiment qu’inondé par les innombrables spams et bandeaux publicitaires (sans parler des recommandations d’amis plus instuits ou pratiquants), l’internaute n’a guère besoin de faire une recherche du mot "sexe" pour se rendre sur ces lieux de débauche que la morale déplore...
Répondre