racine uZine

Dans la même rubrique
Logiciels libres, standards ouverts
28 septembre 2003
4 mars 2002
19 septembre 2000
 
vendredi 23 février 2001
La libre attitude en marche

phpNuke, conte moderne de la société de contribution

par davduf
 
 
Où comment un programme génère un esprit. Celui de l’open source, de la libre attitude, du tous ensemble.

La petite bande de jeunes hommes fringuants était passée dans mon rêve. Ces salauds-là ricanaient. A cause de ce que j’avais écrit il y a fort longtemps, au temps d’avant, au temps de la folie intégrale, des sites qui se créaient comme des exploits (1). Dans mes songes, ces petits jeunes se foutaient bien de ma gueule de vieux con. Je m’étais planté sur toute la ligne. Ou presque. En gros, en 1996, j’avais tout lâché, par fatigue, les désillusions triomphaient, j’étais mort, le web commercial progressait et tout (m’)indiquait que nous allions mourir. Mourir devant la course à la technique. La course aux plugs-in. La course au web animé, Flash-y et compagnie.

Et puis, ce fut le réveil. Les jeunes adultes étaient là, autour de mon Mac. Ils riaient plus fort encore en me montrant leur drôle de joujou : le php. Une langue étrangère, une nouvelle langue à apprendre, syntaxe neuve, et potentialités infinies. Fallait les voir, les drôles ! Leurs mots sonnaient comme des trésors : « bases de données », « dynamique », etc.

L’un d’eux s’appelait Erwan (2). Un autre Laz (3). Un troisième Arno* (4). Un quatrième Florent (5). Que des petits morveux, plein de forces et d’énergie. Alors, c’était reparti. Fallait plonger, se noyer, ramer, et ramer encore. Dis, maman, c’est encore loin, le php ?

Puis du Venezuela est arrivé phpNuke (6). Dans son coin, un dénommé Francisco Burzi fuyait sa vie dans l’écriture de son programme. Des nuits, des jours, du soir au matin, Burzi écrivait des lignes et des lignes de code. Son but : fournir un programme, libre et gratuit, permettant à quiconque d’éditer son propre site en php. Dans leur chez eux, des dizaines, puis des centaines, puis des milliers, de webmestres testaient alors ses écritures, presque saintes. Nous étions à l’été 2000.

Peu à peu, la chose prenait corps. C’est ici et là que ça se passait. Dans le plus pur esprit « open source ». Tous des maçons, chacun apporte sa pierre à l’édifice. Il y a le plombier, le décorateur, l’architecte, que des gens qui ne se connaissent pas, se connaîtront sans doute jamais, tous unis dans un même but : faire progresser le bordel. Déjà, ici ou là, des tensions naissaient. Des gens partaient, d’autres claquaient la porte. Mais la maison avait déjà ses fenêtres, une cave, bientôt un toit promettait-on. Lui, il traduisait phpNuke en Chinois. Elle, elle se proposait pour écrire un module supplémentaire. Eux ne comprenaient rien, posaient des questions, et il se trouvait toujours une bonne âme pour leur répondre. Fallait que ça rentre, coûte que coûte. Parfois, la maison Nuke avait une drôle de gueule. Les soubassements croulaient sous le poids. Fallait remonter la charpente. Et voilà, les choses se passent ainsi. Dans le bordel et l’énergie. Avec leur Nuke, certains éditent le site de leur association de défense d’un paysage menacé, d’autres font du Linux-News, lui, un annuaire Gay, ceux-là un site purement commercial.

A l’origine : un homme. Puis, un esprit qui se dégage. Des gens qui se regroupent. Et puis, maintenant, la société MandrakeSoft qui héberge la maison-mère de Nuke et vient d’engager son créateur (7). Le commerce qui reprend le dessus mais sans altérer (pour l’heure, du moins) l’esprit. Voilà, c’est ça, l’« open source ». Des rencontres et de la solidarité. Un rêve éveillé (8 & 9).

Un merci tout particulier à Pascal R.

URLs :
-  (1) Davduf archives
-  (2) Erwan
-  (3) Arno*
-  (4) Laz
-  (5) Florent
-  (6) phpNuke
-  (7) Communiqué de MandrakeSoft
-  (8) Davuf Nuke/Boomtchak
-  (9) Davduf

 
 
davduf
Imprimer
format impression
Punker
 
SPIP
Web indépendant


> phpNuke, conte moderne de la société de contribution
29 septembre 2006
 

Bonjour,

PHP-Nuke continue son petit bonhomme de chemin. La version 8.0 de ce portail vient d’être mis à disposition. Cette dernière corrige grandement le niveau de sécurité de la version précédente. Vous pouvez la découvrir sur http://www.stefvar.org

Cordialement.

 
en ligne : stefvar php-nuke
Répondre


> Francisco Burzi n’est pas le créateur de PHP-Nuke
8 mars 2002
 

Le monde du logiciel libre bouge, vit, des projets naissent, meurent... PHP-Nuke est une adaptation de ThatWare (mort depuis peu). FB a complêtement elenvé toutes les traces de références à Thatware, avant de changer le code. Pour qu’on ait l’impression que ça vienne de lui.

Lorque le projet à été repris par Mandrake, il avait pas mal bougé, mais n’avait pas encore axplosé comme aujourd’hui (ça n’a plus rien à voir avec that).

Ce qui était à l’origine une opération destiné à satisfaire son égo est aujourd’hui une réussite (bien que je lui préfère daCode au niveau technique) ; mais il est bon de rappeler qu’il n’est pas parti de zéro, loin de là.

Répondre
> > Francisco Burzi n’est p, davduf, 8 mars 2002

C’est à la fois exact et faux. Exact pour ce qui est de ThatWare Faux pour ce qui est de l’effacçage des traces. Chacun des fichiers de phpNuke comprenait une référence à ThatWare.

Voila. Et merci pour la précision

 
en ligne : Boomtchak
Répondre


> phpNuke, conte moderne de la société de contribution
23 février 2001, message de revolutionman
 
Php-nuke est génial c’est sur mais faut-il encore en refaire la pub alors qu’il faudrait plutôt essayer de batir d’autre projet de ce genre en php. Je prends mon cas (ce n’est pas de l’égoisme, c’est le cas que je connais le mieux), ca fait un mois que je j’écris des posts sur un certains nombres de forums pour qu’on m’aide sur mon projet php qui concerne les joueurs de jeux en réseaux et qui serai pratique pour les lan-party, donc ca peut interesser du monde. Sachant me débrouiller en php je décide quand même de chercher de l’aide car la tache est longue et complexe pour moi : je trouve un fraçais aps encore dispo et un américain. Ca va être dur. Alors bon là je crois que je vais abandonner, j’en ai marre de chercher du soutien qui n’existe pas, c’est ça l’open source en france. Des projets personnel, ont se mélangent pas, c’est dommage moi je serai pret à aider des personnes, mais bon les developpeurs sont pas prés a former une vraie communauté d’entraide en tout cas dans le php...C’est triste !!! Enfin bon si vous êtes curieux http://sourceforge.net/projects/phpgames/
 
en ligne : phpgames
Répondre
> phpNuke, conte moderne de la société de contribution, 26 février 2001
Ton projet est certes intéressants, cependant n’importe quels codeurs PHP te dira qu’il fera ton projet en seulement 2 ou 3 jours de devel (voire moins, s’il pensent à dormir ;) Si tu rajoute plus de specs, peut-être que cela deviendrait intéressant. Cependant, je reste toujours dispo :)
Répondre
> > phpNuke, conte moderne de la société de contribu, Marie, 7 novembre 2001

Oui, il y en a qui cherchent désespérément des infos sur php, d’autres (c’est mon cas) sur l’initiation aux algorithmes, en vain... !

Je pense que l’esprit général en France n’est pas du tout l’esprit Internet (le partage, l’échange, la gratuité), mais au contraire l’esprit de RETENTION DES INFORMATIONS, et c’est dommage de se servir d’un outil sans adopter la philosophie de l’outil, ni celle de ceux qui ont fait l’outil...

Buisyness, buzyness, et l’esprit-concours, ça finira par nuire à Internet : on va tout droit vers DEUX Internets : le net gratuit d’un côté, et le net payant (mais peu fréquenté, sauf par les entreprises) de l’autre.

Mon provider est gratuit, et je lui fais de la pub dès que je peux, alors que pour les payants, je n’en fais jamais la pub... chacun son esprit : c’est pas ma faute, moi mon esprit c’est celui de la liberté, pas celui de l’esclavage du fric...

Longue vie à l’Internet gratuit ! Longue vie à la philosophie de l’Internet libre ! Longue vie à l’éradication de l’esprit business ! Longue vie à tous les talents au service des autres : c’est en donnant qu’on reçoit le plus...

A méditer surtout en France où le partage et la gratuité sont si durs à trouver...

Répondre


> phpNuke, conte moderne de la société de contribution
23 février 2001
 
Vous pouvez pas arrétez avec PHPNuke, c’est une merde ce logiciel...
Répondre
> phpNuke, conte moderne de la société de contribution, 23 février 2001
Il est fortement à redouter que le message que vous avez posté, s’il témoigne de la triste bêtise de son auteur, n’apporte strictement rien au débat. S’il vous plaît de révoquer en doute l’exposé ci-dessus, déployez vos arguments, contestez, que sais-je... L’affirmation adolescente d’un ego technoïde rageur ne présente strictement aucun intérêt pour quiconque. Dans le registre crachat furtif croyez bien que nous pourrions nous y adonner sans peine. Bref, gentil avertissement avant sanction. Une copie argumentée sera néanmoins examinée avec la plus grande bienveillance...
Répondre
> phpNuke, conte moderne de la société de contribution, Guillaume, 23 février 2001
J’veux pas faire de provoc’ gratuite, ni lancer une pôlémique (non non non...), mais, dans un moment d’égarement, j’ai moi-itou cédé à la mode PHP-Nuke, et sans être aussi extrémiste que le ci-dessus lecteur, ben.... Ben j’suis absolument pas emballé par c’te chose. OK, j’suis pas content : j’ai qu’à ouvrir mon Atkinson et m’écrire mon programme tout seul (en fait de programme, relativisons : une floppée de scripts). C’est ce que je fais, d’ailleurs, à usage perso et sans grand talent. Ce que je reprocherai le plus à PHP-Nuke, c’est qu’il uniformise le web : vous prenez trois ites en PHP-Nuke, eh ben il en ressort comme une impression d’uniformité morose, une tristesse à mourir... (bon, là, j’exagère). Pour un peu, le slogan de PHP-Nuke pourrait être : "Z’avez rien à dire et vous savez pas comment générer du vent sur le Web ? PHP-Nuke est fait pour vous : tout y est pour donner l’illusion que vous vous exprimez sur le web, jusqu’aux sondages à la con façon TF1 et consors...". Moi qui pensais qu’Internet serait le dernier (à défaut d’être le premier) endroit où l’on pense par soi-même et où l’on laisserait libre cours à son e-magination... Ben même le web indé se formalise maintenant.... Grosse fatigue, ô s’cours !!!! :-)
 
Répondre
> phpNuke, conte moderne de la société de contribution, davduf, 23 février 2001
Soyons clair : Nuke est un outil, pas une finalité. Soyons clair : je me fous de Nuke, l’interet est ce qui peut se passer derrière. Soyons clair : ceci est un conte, une parabole, pas un argumentaire pour ou contre Nuke, pour ou contre le php.
 
en ligne :
Répondre
> Le XXIème siècle sera coopératif... et alors ?, severino, 24 février 2001

Bon... tout le monde est d’accord pour dire que php-nuke est codé salement. Mais en attendant c’est lui qui a donné l’impulsion du web contributif et il y a plein de projets parallèles : une fois installé, clic, clic, pseudo, mot de passe, et tout le monde peut donner son avis, son info, son scoop, ses corrections, ses liens... plus besoin d’être webmaster (C’est comme le minirezo en fait :-)

Ce que j’adore avec ces "web-forums", c’est la possibilé de reprendre les titres des confrères... Chaque site se transforme en agence de presse (comme sur le portail des copains :-) Une sorte de France info spécialisé en fonction de mes goûts...

Certe il ne faut pas céder à l’euphorie, mais on peut quand même se poser la question de savoir si on n’entre pas dans une ère où il est plus efficace d’être coopératif que exclusif... en matière de journalisme, mais aussi de logiciel, de recherche, d’art...

Il y a un autre type de programme que j’imagine comme une autre futur killer application du web libre et indépendant, c’est "webcalendar"... vous pouvez en voir un exemple sur le site de Samizdat (lien ci-dessous). Evidemment c’est pas encore parfaitement au point, mais imaginez un peu les potentialités pour faire des agendas interactifs par ville avec date des manifs, concerts, conférences, café-philo, actions, etc, etc, etc (ça peut même servir pour les matchs de foot, chuis pas sectaire :-)

 
Répondre
> phpNuke, conte moderne de la société de contribution, Guillaume, 25 février 2001
Soyons clairs : je ne voulais pas dire autre chose au fond que cela !! :-)
Répondre
Gaffe aux liens !, LIENS Ltd, 25 octobre 2001
Ton lien génère une 404 ! Quand on saisit une url, il faut faire gaffe à ce qu’elle commence bien par http://, sinon ça fout ton url sous la racine du présent site et forcément, ça marche pas. A noter que ça fait la même chose sous Php-Nuke :))
Répondre
> phpNuke, conte moderne de la société de contribution, 26 février 2001
Désolé, mais après 5 forums ou j’ai vivement critiqué phpnuke, j’ai plus d’argument supplémentaires... J’aime pas trop me répété. Je ne suis pas extrémiste, mais juste révolter qu’on face autant de pub sur ce logiciel alors qu’il n’apporte rien... Et j’ai bien peur que certaines personnes tombent dans le piège phpnuke comme certains tombent dans le piège microsoft. "C’est beau, mais derrière ca vaut rien"
Répondre
> Contribuez..., cedric, 28 février 2001
La force du mouvement libre, ce n’est pas tel ou tel logiciel, c’est l’échange et la profusion. Si PHP nuke ne te plais pas pour x raisons, tu peux faire ton projet, développer tes scripts et faire partager ton boulot C’est ce que je tente modestement de faire avec lou portail. En fait, il y a énorménemt de projet de ce type avec des orientations différentes, ou simplement de nouvelles fonctions qui permettent à la communauté de progresser et ceci à un rythme très rapide et en explorant le maximum de voies (ce que la plupart des sociétés commerciales ne veulent pas faire pour des raisons de temps et d’argent)
 
en ligne : lou portail
Répondre
> > phpNuke, conte moderne , NEMROD34, 24 janvier 2002
Je suis votre debat d’un peut loin. Je ne suis pas sur le site en priorite pour php, mais les possibilites que ca offre m’on ammennees ici. j’ai ete rapidement frapper par la similitude de vos propos, nottament les "anti", avec les meme debat au sujet de linux. Pour bcp les versions RED HAT ne sont pas du LINUX et pour les autres c’est linux qui se m’est a la portee du quidam..... meme agurment que MICROSOFT ! Bref d’un point de vues techniques je n apporterais rien ,mais il me saute au yeux en revanche , que la difficulte a contourner qui poseras le plus de problemes,seras de maintenir se projet en open source et a aucun moment dans toutes les phases de son devellopement ,il ne devras etre question de notions commerciales,meme pour accelerer le dit devellopement. Personnellement, je suis content de voir une initiative d’echapatoire pour tous ,a la world company. Ensuite naturellement viennent d’autres considerations,qui peuvent pour une partie etre reglees avec de la simple tolerance. Continuez s’il vous plait !
 
en ligne :
Répondre