racine uZine

Dans la même rubrique
Tutorial : utilisation avancée des boucles et des mots-clés
23 septembre 2001
23 septembre 2001
23 septembre 2001
23 septembre 2001
23 septembre 2001
23 septembre 2001
23 septembre 2001
23 septembre 2001
 
dimanche 23 septembre 2001

La structure du site

par l’équipe de SPIP

Si la souplesse de SPIP dans la gestion de la structures des rubriques autorise, généralement, à commencer à rédiger ses articles sans trop se soucier du rubriquage (il est toujours facile, ensuite, de déplacer des articles ou des rubriques), dans le cas qui nous intéresse, il faut au contraire commencer par définir la structure retenue. C’est, en effet, elle qui conditionne les possibilités d’un tel site.

Avec SPIP, il n’est possible de définir qu’une seule et unique structure hiérachique des rubriques. Il va donc falloir décider comment nous allons créer les rubriques de notre site.

Les possibilités

Comme nous l’avons noté dans l’article précédent, chaque article dépend ici de plusieurs critères. On peut donc choisir la structure des rubriques parmi les structures suivantes :
- une structure par machines : une rubrique pour Dreamcast, une rubrique pour Playstation, une rubrique pour PC...
- une structure par jeu : une rubrique pour Resident Evil, une rubrique pour Gran Turismo, une rubrique pour Mortal Combat...
- une structure par catégorie d’articles : une rubrique pour les tests, une rubrique pour les news, une rubrique pour les solutions...
- une structure par genre de jeu : une rubrique pour les jeux de sport, une pour les jeux de plateforme, une pour les jeux de baston...

Si l’on était un peu tordu, on pourrait également adopter les structures suivantes :
- une structure par qualité des jeux (les meilleurs jeux dans une rubrique, les jeux moyens dans une autre...) ;
- une structure par date de rédaction, adaptée notamment à la transposition d’un mensuel papier sur le Web (les articles du numéro de novembre 2001, une rubrique pour décembre 2001, une rubrique pour janvier 2002, etc.).

Les impératifs

Certaines caractéristiques de notre site permettent de choisir une structure plutôt qu’une autre.

- Il est naturel, lorsqu’on navigue sur un site, de pouvoir passer directement du test d’un jeu à sa solution, de la preview aux news... Le visiteur, intéressé par la preview, va vouloir connaître les dernières informations sur le développement du produit (les news). Un joueur, après avoir lu l’opinion exprimée dans un test, voudra trouver rapidement des indications pour terminer son jeu (les solutions, les astuces).

Le plus simple, ici, consiste donc à réunir tous les articles d’un même jeu dans une même rubrique. La rubrique d’un jeu contiendra à la fois la preview, les tests, la solution...

Ainsi, la plus petite rubrique du site sera la rubrique consacrée à tous les articles d’un seul jeu.

- On pourrait décider de créer des grandes rubriques par machine, et d’y placer, en tant que sous-rubriques, chacun des jeux avec leurs différents articles (un jeu existant sur plusieurs machines aurait une rubrique spécifique à chacun des machines). Cependant, il est fréquent que certains articles sur un même jeu soient communs à plusieurs machines. Si le test de la version Dreamcast de Alone in the dark est différent de celui de la version Playstation, en revanche la solution des énigmes est commune aux deux supports. Avec un rubriquage par machines, on aurait naturellement le test Dreamcast dans la rubrique Dreamcast, et le test Playstation dans la rubrique ad hoc ; mais la solution, commune aux deux versions, devrait alors est publiée dans les deux rubriques ; très inélégant et fastidieux.

- Les genres de jeux présentent une structure hiérarchique : une course de rallye est une course de voitures, qui est elle-même une simulation sportive ; un « survival horror » est un jeu d’aventure/action ; un jeu de baston en 2D est un jeu de baston... Ce type de structure est donc particulièrement adapté à SPIP, car on peut imbriquer des sous-rubriques dans des rubriques autant que nécessaire. Une grande rubrique « Sport » contiendra plusieurs sous-rubriques (Course, Football, Glisse, Tennis...), chacune de ces sous-rubriques pouvant à son tour contenir d’autres sous-rubriques.

- À l’inverse, les autres structures ne présentent pas réellement de structure hiérarchique. Les machines ne « dépendent » pas les unes des autres : on pourrait évidemment réunir les consoles de jeu à l’intérieur d’une grande rubrique, et créer une autre grande rubrique pour les PC, mais cela n’offre pas grand intérêt, et n’offrirait pas une grande profondeur hiérachique. De la même façon, une catégorie d’article ne dépend pas d’une autre (les news ne dépendent pas des solutions qui ne dépendent pas des tests...) ; un rubriquage par catégorie d’article ne permettrait donc pas une réelle structure de rubriques/sous-rubriques.

La structure retenue

En réalité, n’importe laquelle des possibilités évoquées précédemment est possible, car les techniques que nous aborderons plus loin permettraient de s’adapter à ces différentes situations. Cependant, il est plus agréable de choisir une structure plus directement adaptée à la logique de SPIP ; dit autrement : un site qui serait déjà très présentable avec une telle structure, même sans utiliser les astuces que nous exposerons plus loin (c’est-à-dire un site que l’on peut déjà visiter avec les squelettes standards). Ainsi, l’utilisation de l’espace privé et la gestion du site resteront cohérents et simples.

Nous allons donc privilégier la structure la plus hiérachique : la structure par genres de jeux. Nous créerons de grandes rubriques thématiques (Action/aventure, Combats, Jeux pédagogiques, Plateforme, Sport, Stratégie...), chacune de ces grandes rubriques ayant plusieurs sous-rubriques.

Dans chacune des sous-rubriques, nous créerons enfin une sous-rubrique pour chaque jeu, regroupant tous les types d’articles du même jeu sur toutes les plateformes de ce jeu (par exemple, tous les articles concernant Alone in the Dark 4, que ces articles soient des news, des previews, des tests, des solutions... qu’ils concernent la version PC/Windows, Dreamcast ou Playstation... seront regroupés dans l’unique rubrique consacrée à ce jeu).

Logiquement, les test de la version Dreamcast de Alone in the Dark se trouvera dans la rubrique Alone in the Dark, elle-même installée dans une rubrique « Survival horror », elle-même dépendant de la rubrique « Action/Aventure ».

Nous verrons plus loin que, si cette structure s’utilise facilement avec SPIP (et qu’un tel site est déjà facile à visiter avec les squelettes standards), en revanche cela pose quelques difficultés de logique de présentation, puisque l’on mélange des rubriques dont le nom est un jeu avec des rubriques qui sont des grandes catégories de jeux.

Que deviennent les machines et les genres d’articles ?

Nous avons donc perdu, avec cette structure, la possibilité d’indiquer dans la navigation, pour chaque article, s’il agit d’un test, d’une solution, de news... ou encore s’il concerne une version PC, Dreamcast, Playstation...

Est-ce qu’il ne serait pas pratique, ici, d’avoir pour chaque article un menu déroulant proposant une liste des machines, et un menu déroulant avec la liste des types d’articles ? On sélectionnerait dans ces menus déroulants et, d’un clic, on pourrait indiquer qu’il s’agit d’un test, et que cela concerne la Dreamcast. On pourrait même indiquer que cela concerne la Dreamcast et la Playstation pour un même article.

(Vous n’imaginez pas le nombre de webmestres qui, à ce stade, se lancent à corps perdu dans le code source de SPIP pour ajouter les menus déroulants dont il a besoin !)

Ca tombe bien : ce menu déroulant existe déjà. C’est celui des mots-clés.

Les mots-clés, associés aux articles, permettent de créer des navigations transversales au sein de la structure hiérarchisée d’un site sous SPIP, c’est-à-dire de passer directement d’un article dans une rubrique à un article situé dans une autre rubrique (cela quelle que soit la position de l’autre rubrique dans la hiérarchie).

Certes, l’usage immédiat des mots-clés consiste à créer des mots-clés purement thématiques ; mais si l’on considère qu’il s’agit d’un moyen de navigation transversale dans le rubriquage, on peut tout autant les utiliser pour donner le nom de la machine utilisée ou le type d’article.

La situation s’y prête particulièrement bien ici : ce que nous devons indiquer ne présente aucune structure hiérarchique, et surtout le nombre d’éléments est relativement fixe. Une fois que l’on a déterminé la liste complète des machines, il n’est plus nécessaire d’en ajouter (l’apparition d’une nouvelle console n’est pas fréquente) ; et les types d’articles sur notre site seront déterminés à l’avance. On fixera donc la liste des mots-clés une bonne fois pour toute avant de commencer (les ajouts seront très rares), et nous aurons notre menu déroulant qui permettra, pour chaque article, d’indiquer la machine concernée et le type d’article.

N.B. Il existe d’autres cas où l’utilisation des mots-clés est un piège. Ce sont notamment les cas où la liste de mots n’est pas fixée à l’avance, et où il faudrait quasiment créer un nouveau mot-clé à chaque nouvel article. Certes, cela fonctionnerait avec SPIP, mais la mise à jour du site serait particulièrement pénible.

Par exemple, un site consacré au cinéma. Nous aurions une structure thématique, selon les grands genres du cinéma. Ensuite, nous voudrions pouvoir passer d’un film de tel réalisateur aux autres films du même réalisateur. Une solution (piège) consisterait donc à créer un mot-clé pour ce réalisateur : lorsqu’on ajoute la fiche d’un film, on lui associerait le mot-clé de son réalisateur. De même pour les acteurs principaux, l’auteur du scénario, etc. La navigation dans le site serait ainsi d’une très grande richesse. Mais la mise à jour avec SPIP serait infernale : une liste de mots-clés interminable, et surtout la nécessité de créer des mots-clés à chaque fois qu’on ajoute un film.

Imaginons encore que nous ayons retenu pour notre site une structure par grande catégorie d’articles : une rubrique pour les tests, une rubrique pour les previews, une rubrique pour les news... Une fois dans le test de Alone in the dark, on voudrait afficher des liens vers sa solution, ses news... Le seul moyen d’y arriver serait alors d’utiliser un mot-clé « Alone in the dark ». On voit qu’alors, à chaque nouveau jeu abordé sur le site, on devrait créer un nouveau mot-clé : très fastidieux à gérer, difficile à utiliser (rapidement le menu déroulant deviendrait interminable), interface inutilement surchargée (certains jeux n’étant plus du tout traités quelques mois après leur sortie, leur présence dans la liste des mots-clés affichée à chaque fois devient inutile).

 
 
l’équipe de SPIP
Imprimer
format impression
l’équipe de SPIP
23 septembre 2001
 
SPIP
Web indépendant