racine uZine

Dans la même rubrique
Moyens & méthodes
16 octobre 2001
 
vendredi 9 mars 2001
Intrusions publicitaires

Ring : Même pas spam !

par Ludovic Talles
 
Agressions verbales et méthodes marketing musclées, la pré-campagne de lancement en France du film japonais « Ring » révèle le nouveau visage insidieux de la publicité on-line.

Distribué par Haut et Court, Ring, film japonais de 1998, sera diffusé en VO et en VF sur une centaine d’écrans de cinéma français à compter du 11 avril prochain. Multidiffusé lors de nombreux festivals fantastiques, Ring est précédé d’une aura exceptionnelle auprès de nombreux fans du genre.

Exceptionnelle, mais sans doute pas suffisante aux yeux de ses promoteurs français qui viennent d’engager ces derniers jours une pré-campagne de lancement à l’envergure « inédite » sur le territoire hexagonal, lorgnant fortement en direction de la référence (publicitaire) américaine Blair Witch et de l’incroyable phénomène de bouche-à-oreille ayant précédé la sortie sur les écrans de cette blague de potaches cinématographique.

Ces derniers jours, quelques internautes (soigneusement ciblés selon leur attirance pour les films d’horreur, dixit Allocine) ont ainsi reçu un premier mail au contenu agressif et volontairement intrigant, transmis par un expéditeur partiellement anonyme.

Quelques paires d’heures plus tard, nouvel envoi de titi@212.208.179.3. Désormais, ce sont plusieurs centaines d’internautes à qui se destine le message, amateurs de cinéma et journalistes soigneusement sélectionnés sur les fichiers de Studio Canal.

« Alors, ça va, t’es tranquille chez toi ? Tu te sens à l’abri ? Et ben c’est pas le cas de tout monde, regarde, moi j’ai bien bossé, j’ai récupéré des webcams... y’en a qui se tiennent plus... va voir »

« J’ai pas suivi là, t’as prévenu tes potes ? T’as pas compris comment ça marchait la saisie dans le champs ou quoi ? Parce que j’ai pas l’impression que t’aies prévenu grand monde... »

« C’est leur dernière chance tu sais, il te reste pas beaucoup de temps, plus tard tu sera plus en état de le faire... »

Le message (non retouché) renvoie incidemment vers une page à l’URL dissimulée (qui s’avère être l’hébergeur Marcireau.fr) où vidéos, photos et bannières dignes d’une page perso de mauvais goût accueillent l’internaute à la curiosité attisée, pour ne pas dire enflammée : non signé, le mail s’apparente fortement à un spam massif. Quelques heures après l’arrivée du message, les providers ne tarderont d’ailleurs pas à recevoir les premières demandes d’exclusion de l’expéditeur. Celui-ci n’est cependant pas un novice de l’Internet. Agissant pour le compte de Haut et Court, Neuroactive.fr contacte avec célérité les providers, puis les destinataires du message n’ayant pas goûté la « plaisanterie » publicitaire - puisqu’il s’agit bien ici de publicité. « Aucune adresse n’a été spammée », assure le concepteur. « Toutes les adresses proviennent de fichiers dûment enregistrés ».

Sur le site Internet incriminé, certains internautes soupçonnent la supercherie, d’autres s’emballent pour cette opération rondement menée. Un formulaire permet d’enregistrer l’adresse de courrier électronique de ses connaissances. Ainsi s’enrichit la base de données, « au rythme de deux adresses par minute » s’enthousiasment même ses propriétaires ! « On a trouvé le bon coup », lance-t-on chez Neuroactive. Assurément. Haut et Court également. « Le scénario du film (les spectateurs d’une vidéo décèdent sept jours après l’avoir visionnée, NDLR) s’y prêtait particulièrement. Nous avons voulu poursuivre la chaîne, créer la rumeur avant même le lancement du site officiel » (www.ring-lefilm.com).

Sur le web, plusieurs salariés de Neuroactive comptent amplifier le phénomène au fil des forums et newsgroups. La boule ne doit cesser de grossir jusqu’à la révélation finale, dans un mail (le quatrième) envoyé à près de 200 000 personnes. Auparavant, un troisième message viendra expliquer comment la base de données a été « piratée ». Pour de faux. Car tout ceci n’est bien entendu qu’un immense simulacre aux limites de l’acceptable, un cas de figure marketing que ne manqueront pas d’analyser régies commerciales et web-agencies.

Pour la première fois, les publicistes dévoilent leur véritable visage, aux frontières de la légalité (une option de désabonnement se trouve bien dissimulée en bas de chaque mail), de la vie privée et du détournement réaliste. A l’image de Blair Witch qui tentait de dissimuler le film sous le documentaire, « l’opération Ring » sera parvenue davantage encore à flouer l’espace ténu distanciant le virtuel du réel scénarisé.

 
 
Ludovic Talles
Imprimer
format impression
Journaliste
 
SPIP
Web indépendant


> Ring : Même pas spam !
9 mars 2001, message de Ludovic Talles
 

Comme prévu, le troisième courrier électronique vient d’être envoyé ce matin...

En voici le texte intégral :

"Salut, on a piraté la base de l’autre dingue qui envoie des vidéo, il semblerait que tu sois sur sa liste. On a monté un forum pour essayer de le coincer, viens nous rejoindre sur http://212.83.150.230/cqoistruc/cqoistruc.html"

Le message est envoyé par cqoistruc@doomlike.com

Il est intéressant de noter que ce message là, contrairement au précédent, ne comporte pas d’option de désabonnement.

Répondre
> Ring : Même pas spam !, 12 mars 2001

Cher Ludo,

si tu est allé voir le forum, tu as dû bien rigoler. Il a quand mêm fallu quatre jours avant qu’un lien vers ton article apparaisse parmi les posts... Merci pour ton papier !

Répondre


> Ring : Même pas spam !
9 mars 2001, message de Guillaume
 

Juste quelques mots :a t-on jamais parlé aux gugusses de Neuroactive des mésaventures de Yahoo et consors de février 2000 ?

Parce que la réponse au spam, cela peut très bien être une bonne petite attaque DDoS, pour rire, bien sûr, juste pour rire... et apprendre le respect de certains usages...

Et pis on leur dira, quand ils seront face à leurs routeurs en vrac, que nous aussi on s’est fait piraté. Pour de faux, hein ?

A quand les faux appels au 18 ou au 15 pour la sortie de Taxi III ?

Répondre
> Ring : Même pas spam !, 9 mars 2001
A priori, le site www.ring-lefilm.com s’est déjà fait piraté (juste pour rire, bien sûr)...
Répondre
> Ring : Même pas spam !, Guillaume, 9 mars 2001
Piraté ? Non : configuré à la mords-moi-le-noeud... C’est la page d’accueil par défaut de IIS qu’ils affichent. M’enfin, comme dirait Gaston, ça fait peut-être parti de leur... stratégie ?
Répondre
> Ring : Même pas spam !, redressseuse de torts, 14 mars 2001

En attendant, juste par curiosité, j’ai été voir le site officiel...je sais pas ce qu’était le site d’attente, mais celui d’aujoud’hui est plutôt cool. Tout ce qu’ils ont réussi à fairs, c’est faire parler dans les chaumières et ils ont réussi ! http://www.canalzapnews.com/a_depeches/d000972.html

Leur technique est à court terme, ça marchera pas 106 fois, mais là, moi je me suis faite bien balader

salut les râleurs

 
Répondre
> > Ring : Même pas spam !, kefran, 9 septembre 2001
Tout à fait ! il faut leur donner une petite leçon... je ne suis pas concerné et encore moins capable de faire quoi que ce soit en piratage mais c’est pas l’envie qui manque.. putain de marketing, faut bon, à bientôt.
Répondre