racine uZine

Dans la même rubrique
Moyens & méthodes
16 octobre 2001
 
dimanche 14 octobre 2001
Contre les atteintes aux libertés individuelles

Lettre ouverte aux parlementaires

par le collectif LSIjolie
 
 
Vous trouverez ci-après une Lettre ouverte aux Parlementaires à l’occasion du passage en urgence de nouveaux amendements au sein de la Loi sur la Sécurité Quotidienne, ainsi qu’une présentation de la démarche de LSIjolie.net, créé en prévision du passage du Projet de Loi sur la Société de l’Information (PLSI).

La dérive guerrière déclenchée par les tragiques attentats du 11 septembre, aboutit aux Etats Unis, en Europe, en Angleterre ou en France à l’émergence de lois anti-terroristes dénoncées par les défenseurs des droits de l’homme et des libertés. En France le gouvernement a appelé, pour « combattre le terrorisme », à voter, en urgence et en infraction avec la Constitution, un cortège de mesures sécuritaires exceptionnelles intégrées à la Loi Sécurité Quotidienne.

Les signataires de cette lettre ouverte sont eux soucieux de « défendre la démocratie face au terrorisme ». Ils s’inquiètent du caractère inutile, inefficace et attentatoire aux libertés individuelles et collectives des textes proposés à ce jour. Ils redoutent que l’impératif de sécurité ne soit finalement que le prétexte saisi par certains pour faire passer en force des amendements auxquels les associations de défense des droits de l’homme et des libertés s’opposent déjà depuis longtemps.

La perquisition des véhicules autorisée par un magistrat sur un motif quelconque, les « contrôles de sécurité » et palpations laissées aux vigiles hors de tout cadre judiciaire, les interrogatoires et confrontations à distance, la surveillance et l’accès aux données de communications téléphoniques et internet y compris cryptées, la perte de contrôle des juges sur les procédures de décryptage, la remise en cause du droit à l’anonymat et à la confidentialité des échanges, laisseraient libre champ à des pratiques arbitraires et discriminatoires et non plus à l’application du droit.

Les signataires veulent également attirer tout particulièrement l’attention des parlementaires sur les dangers de tout amalgame entre terrorisme, immigration, contestation civile, opposition politique ou petite délinquance, et de toute utilisation opportuniste et abusive de ces mesures à des fins autres que la lutte contre le terrorisme.

Les signataires demandent donc instamment aux parlementaires de :

-  s’opposer au vote dans la précipitation de mesures inefficaces sans qu’ait eu lieu un vrai débat parlementaire et que leurs implications ne soient portées clairement à la connaissance de l’opinion publique.

-  s’opposer à des mesures étendant les pouvoirs des autorités d’investigation et de maintien de l’ordre qui seraient adoptées pour une durée indéterminée.

-  s’opposer à des procédures étendant les pouvoirs des autorités d’investigation et de maintien de l’ordre qui auraient un effet rétroactif.

-  veiller à ce que toute mesure susceptible d’atteindre aux droits individuels et collectifs à l’intégrité physique et morale de la personne, à l’opinion, à l’anonymat, et à la confidentialité des communications postales, téléphoniques et électroniques, reste très strictement sous le contrôle des magistrats.

 
 
le collectif LSIjolie
 

Les premiers signataires collectifs et associations :

-  Collectif LSIJolie
-  CLIFTI (Collectif pour les Libertés Individuelles Face aux Technologies de l’Information)
-  Réseau Voltaire pour la Liberté d’expression
-  Samizdat.net
-  Souriez Vous Êtes Filmés
-  Les Virtualistes
-  BugBrother
-  le Minirézo
-  Altern
-  LDH-rezo
-  Cedetim

La liste à jour est disponible sur le site LSIjolie.net, où vous pourrez aussi signer la pétition.

image 88 x 67 (GIF)

Imprimer
format impression
le collectif LSIjolie
 
SPIP
Web indépendant


> forum
19 octobre 2001, message de Tiresias
 
5 jours sans rien en forum, c’est trop, je compatis. Histoire de lancer par le début, c’est qui le collectif ?
Répondre
> > forum, idem, 22 octobre 2001
3 jours après, pas de succès...Doit etre un anonyme collectif, pas étonnant qu’il n’y ait pas de signatures. Comme l’article n’intéresse pas de contributeurs de forum, je ne vais pas poursuivre tout seul. Tiens, dans tout ça, on a oublié une autre echéance, le 30 octobre, le juge Gomez pose les filtres...juste avant l’assemblée qui installe les nasses. Sacré automne, et pas fini.
Répondre
> > > forum, 24 octobre 2001

Allez on est là, un peu en retard quelques fois mais on est là.

O.A

Répondre
> > > > forum, Tiresias, 26 octobre 2001

...ou comment ne rien dire quand on n’a rien à dire.

Que ce texte n’ait pas eu de forum continue de m’interroger, mais ce ne doit être que l’homologue logique de la vraie fausse pétition. Etrange affaire. Mais dont l’importance tend vers 0, j’ai été le seul à m’en étonner, je dois être un martien.

Répondre