racine uZine

Imprimer
imprimer toute la rubrique
 
Le CSA
4 août 2000
Trop de liberté tue la liberté
 
par ARNO*
 

 
L’aspect le plus sympathique de la personnalité de Hervé Bourges, c’est sa vision humaniste et positive de l’âme humaine.
Celui qui fut, paraît-il, un grand et courageux journaliste, se méfie aujourd’hui comme la peste de la liberté d’expression.
De son dictionnaire de citations, dont il ne doit rester qu’une page, il aime en effet tirer à chaque occasion cette citation de Baudelaire : « Dangereux comme la liberté absolue » (colloque au Palais Bourbon du 18 février 1999, et table ronde sur la convergence (...)
lire la suite
6 mars 2001
par Clisthène
 
Dominique Baudis, nouveau président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, s’accorde une interview dans Le Nouvel Hebdo (filiale de 01Net fraîchement lancée qui titre très subtilement « Internet : c’est parti pour 1000 ans ! »). Extraits choisis.
Les ambitions.
« Dans le domaine d’internet, chacun doit remplir sa mission. Evidemment, les médias audiovisuels relèvent de l’autorité du CSA. Pas question qu’ils s’affranchissent des règles du Conseil (...)
 
(13 messages)
lire la suite
2 mars 2001
Dominique Baudis
par ARNO*
 
Le magazine Le Nouvel Hebdo publie dans son édition du 2 mars un entretien avec Dominique Baudis, le nouveau boss du CSA. On espérait du remplaçant de Hervé Bourges un peu mieux que son prédécesseur, pour l’instant c’est carrément décevant : soit Dominique Baudis ne maîtrise pas encore ses dossiers, soit il a déjà été formaté par l’esprit-maison qui règne au CSA, soit c’est aussi grave que pendant l’ère précédente.
Le CSA contrôle l’internet
Vieille question : le CSA doit-il avoir le moindre contrôle sur l’internet ? On se (...)
lire la suite
1er août 2000
par ARNO*
 
On pourrait croire (pas longtemps) que M. Bourges est de bonne foi : il n’a tout simplement pas compris que l’internet était, avant tout, l’unique support d’auto-publication offert aux citoyens et, avec beaucoup de bonne volonté, il souhaite moraliser les services audiovisuels professionnels qui s’y trouvent.
On pourrait le croire, s’il ne recourait avec la plus consciencieuse régularité à la démagogie pure et simple. Si nous ne savions pas encore que nous sommes tous, sur l’internet, des néonazis (...)
lire la suite
La démagogie est un art subtil : elle requiert un aplomb certain et une bonne connaissance des procédés rhétoriques. Dans ce domaine, Hervé Bourges est un maître.
 
(1 message)
lire la suite
24 juillet 2000
Qui a dit ça ?
nous sommes tous des petits pois
par ARNO*
 
Vous savez ce que sont des petits pois ? Alors vous allez comprendre l’internet selon Hervé Bourges.
 
(1 message)
lire la suite
SPIP
Web indépendant