racine uZine

Dans la même rubrique
Médiocratie, phallocratie
 
jeudi 28 septembre 2000

Un manifeste contre la publicité sexiste

par Florence Montreynaud
 
Expression d’une indignation croissante, un nouveau Manifeste intitulé « Non à la pub sexiste ! » a été lancé le 28 septembre 2000, à l’initiative de plusieurs fondatrices des Chiennes de Garde. Au début du mois de novembre il avait déjà été signé par 620 personnes. Les signatures émanent du monde entier. Des « meutes » locales se sont constituées dans plusieurs villes de France et en Espagne. Les signataires du Manifeste préparent des actions communes après une phase de réflexion, d’élaboration d’arguments et d’analyse juridique.

Dix-sept ans après la présentation d’un projet de loi anti-sexiste par Mme Yvette Roudy en 1983 - il avait suscité à l’époque un véritable tollé des publicitaires -, cette nouvelle mobilisation pourrait bien cette fois créer quelques vrais soucis aux « fils de pub »...

Car la préoccupation des signataires du Manifeste est partagée par d’autres militants. Ainsi de l’association RAP (Résistance à l’agression publicitaire), qui organise avec l’association féministe Mix-Cité et La Meute une réflexion sur le sexisme dans la publicité. Fondée en 1992, RAP s’est fait connaître par des actions dans des cinémas en proposant de remplacer la pub par des courts métrages. Les réunions de RAP ont lieu le quatrième mercredi du mois à 20h. On peut les contacter au 01 43 28 39 21.

Pour sa part, la « meute » [1] à l’origine du Manifeste organise elle aussi régulièrement des réunions à Paris. Elles se tiennent le premier samedi de chaque mois. Il est recommandé d’y apporter des publicités et de préparer de courts textes d’analyse féministe.

Le prochain rendez-vous à date d’écriture de cet article aura lieu le Samedi 2 décembre 2000, de 10 heures à 12h30, Espace St-Michel (au sous-sol du restaurant La Louma), 7 place St-Michel 75005 Paris (Tél. 01 40 46 02 66). On peut déjeuner sur place (menu à 68F).

Le Manifeste

« Non à la pub sexiste !

-  “A-t-elle les reins solides ? Vérifiez la solidité de votre entreprise !” (avec des images de fesses de femme - 3617 Vérif),

-  “Il a l’argent, il a la voiture, il aura la femme” (Audi),

-  “Vous dites non, mais on entend oui” (Rochers Suchard, avec photo d’une mannequin nue à la peau couleur chocolat),

-  “Votre fiancée va en rester bouche bée” (avec photo d’une poupée gonflable la bouche ouverte, pour le téléphone portable Nomad),

-  Un chien-loup léchant une femme (publicité pour le couturier Ungaro),

-  “Babette, je la lie, je la fouette, et parfois elle passe à la casserole” (pour une crème fraîche),

(quelques exemples récents).

Les publicitaires utilisent hors de propos l’image du corps, surtout celui de femmes, et des scènes de sexualité ou de violence. Ils les appliquent à n’importe quels produits (yaourts, voitures, etc.). Sous couvert de "création", ils nous imposent leurs normes et leurs fantasmes. Les publicitaires renforcent les clichés sexistes en enfermant les femmes dans des rôles : "maman ou putain", "femme-enfant ou salope", "ange ou démon", "maîtresse ou esclave", "ménagère ou femme-objet", etc. En montrant les femmes entre elles comme des rivales jalouses ou comme des lesbiennes exhibitionnistes, en représentant les hommes comme des machos obsédés par leur puissance, des hommes-objets ou des "papas-poules", en opposant petites filles passives et garçons actifs.

Ça suffit !

-  Non aux représentations dégradantes, dévalorisantes ou déshumanisantes des êtres humains et des rapports entre eux !

-  Non, les publicitaires n’ont pas tous les droits !

-  Non, le corps humain n’est ni un objet ni une marchandise.

-  Oui à la sexualité, dialogue de désirs entre des personnes !

-  Oui au respect de la personne humaine !

Nous n’achèterons pas les produits vantés par des publicités sexistes.

Nous, signataires de ce Manifeste, nous demandons :

1. À toutes et à tous de réagir aux publicités sexistes et de ne plus acheter les produits vantés par celles-ci. Nous répondrons à cette violence par le refus de ce que ces publicités veulent nous faire acheter.

2. Aux publicitaires et aux annonceurs de s’engager à ne pas représenter des êtres humains de manière dégradante, dévalorisante ou déshumanisante.

3. Aux médias de refuser de diffuser des publicités sexistes.

4. Aux élu-es de prendre des mesures pour faire cesser les publicités sexistes :
-  qu’ils enjoignent aux publicitaires, aux annonceurs et aux médias d’adopter un code de bonne conduite, élaboré en concertation avec des féministes signataires de ce Manifeste,
-  qu’ils votent une loi antisexiste pour encadrer les pratiques publicitaires.

Ce Manifeste a été lancé le 28 septembre 2000 par Florence Montreynaud, fondatrice du mouvement des Chiennes de garde et animatrice de la meute. Il n’engage pas l’association Chiennes de garde.

Premières signatures :

Maryse Ambeaud (formatrice pour adultes), Roselyne Bachelot-Narquin (députée), Marie-Noëlle Bas (attachée de presse), Frédéric Beigbeder (écrivain), Christiane Collange (journaliste-écrivaine), André Comte-Sponville (philosophe), Christine Delphy (sociologue), Dinah Derycke (sénatrice du Nord), Géraldine Dubois de Montreynaud (cadre d’entreprise), Annie Ernaux (écrivaine), Sylvie Escat (traductrice), Marie-Ange Filippi (peintre), Dominique Fourcade (écrivain), Agnès Gaudin (syndicaliste), Anne Gompel (professeur de médecine), Marion Grimault (ingénieur informatique), Benoîte Groult (écrivaine), Patricia Guillaume (webmistress), Françoise Héritier (anthropologue, professeur au Collège de France), Regan Kramer (éditrice), Bruno Lebourg (éducateur scolaire), Alain Lipietz (économiste), Noël Mamère (député), Françoise Mariotti (psychologue sociale), Sylvie Mateo (institutrice), Marie-France Méhut (chef de pub), Monique Minaca (architecte), Claudine de Monfreid (secrétaire médicale), Florence Montreynaud (écrivaine), Jean Mulatier (dessinateur), Amélie Nothomb (écrivaine), Thérèse Oudet (professeur), Isabelle Panelay (professeure), Nelly Pernin (secrétaire), Monique Piton (retraitée), Claudie de Rauglaudre (écrivaine), Annick Riani (docteure en histoire), Yvette Roudy (députée, maire, ancienne Ministre des droits de la femme), Maud Tabachnik (écrivaine), Danielle Thomas (antiquaire), Nelly Trumel (peintre).

Si vous voulez vous joindre à nous en signant ce Manifeste, envoyez votre accord :
-  soit par lettre : à Florence Montreynaud, 12 rue Elzévir, 75003 Paris,
-  soit par Internet : chefdemeute@wanadoo.fr

Indiquez vos prénom, nom, profession et lieu de résidence.

Ces indications seront rendues publiques.

Si vous désirez recevoir des informations sur nos actions et que vous n’avez pas d’adresse Internet, envoyez à Florence Montreynaud dix enveloppes timbrées à vos nom et adresse. Faites circuler et signer autour de vous ! »

 

[1] Le nom est utilisé en référence au mouvement des Chiennes de Garde, NDLR.

 
 
Florence Montreynaud
Imprimer
format impression
Florence Montreynaud
 
SPIP
Web indépendant


C’est le sexisme qui vous dérange dans la pub ?
24 septembre 2004, message de Romain Valeri
 

Incroyable.

Bien entendu le sexisme est une attitude anti-humaniste qu’il faut combattre !

Mais est-ce la seule vulgarité, la seule perversion, la seule atteinte au respect de la personne humaine que vous trouvez dans la publicité qui nous est infligée partout ?

Cet article me fait l’effet d’un manifeste pour avoir droit au coussin sur la chaise electrique... oui effectivement la pub non-sexiste ça serait mieux... chouette alors.

J’espere qu’un jour toute publicité (dans la forme que nous connaissons actuellement) sera interdite. Tout simplement interdite au nom du respect des droits de l’homme.

Répondre


> Un manifeste contre la publicité sexiste
3 mars 2004
 
MDR. Et la misandrie qui consiste à dévaloriser l’image de l’homme en prétextant que cela est juste et sain, on n’en parle jamais...simplement parce que cela est entré dans les moeurs et est devenu acceptable... à tel point que même certains hommes trouvent cela "normal" Bravo ! Et la violence morale qui consiste à les dénigrer de manière permanente ? Les hommes aussi sont victimes de ces pratiques, ne l’oublions pas quand on essaie de les faire passer pour des bourreaux (peu importe que certains se suicident à force de ne plus supporter ce mépris dans lequel on les tient, après tout, pensera t-on probablement...) Vive le fascisme, la pensée unique et le politiquement correct...
Répondre


> Un manifeste contre la publicité sexiste
10 décembre 2003, message de bertrand
 

Je me suis posé pas mal de questions concernant votre combat contre les pubs sexistes et je n’y ai pas encore trouvé de réponses. Néanmoins, ayant la chance de pouvoir m’entretenir directement avec l’initiatrice de ce projet, j’espère trouver ces réponses et faire avancer mon point de vue sur la question.

En effet, je suis a priori contre une legislation interdisant l’exploitation du corps humain à des fins mercantiles. Ce débat me semble être trop liés aux morales propres à chaque pays. Je pense que les chiennes de gardes montreraient les dents si on leur diffusait des pubs mettant en scène des femmes portant le voile Islamique même si cela se faisait au nom d’une certaine morale en cours dans de nombreux pays. Je prends un exemple extrème et je m’en excuse mais c’est le seul qui me vient à l’esprit à l’instant. De plus, la question qui se poserait lors de la mise en place d’un legislation serait : quand est-ce qu’une oeuvre (un bien grand mot pour un spot de pub mais bon cela fait plaisir aux publicitaires...) est sexiste ? Va t’on imposer une longueur de jupe minimale ? Obliger au port du pantalon ? Qui peut prendre la responsabilité de dire ce qui doit être vu et ce qui ne le doit pas ? Enfin des sujets qui me font un peu peur...

Néanmoins, je suis assez attaché à l’égalité entre les sexes et je me dis que je dois passer à coté d’éléments de reflexions puisque tant de gens attaché à l’égalité entre les sexes sont d’accord avec vous... J’ai donc lu votre manifeste et je n’arrive toujours pas à comprendre contre quoi vous vous battez.

La place de la femme véhiculée par la télé ou simplement le nu dans les pubs ?

Si c’est la place de la femme alors, je trouve que votre manifeste ne va pas assez loin :
-  les pubs pour les lessives montrant quasi exclusivement des femmes en position de bobonne me choquent beaucoup plus que de voir des culs dans une pub pour les strings...
-  les catalogues de jouets qui présentent tous les minis accessoires ménagers dans leur section filles me revoltent de par le fait qu’on s’attaque ainsi aux mentalités en formation...

De plus, je trouve même que votre combat se trompe parfois : après tout quel homme intelligent voudrait d’une mononeurone à la maison ? Par exemple : il a la voiture il aura la femme... C’est un comportement qui existe. Hé oui de la même façon qu’il y a des mecs assez cons pour réduire leur pouvoir de séduction à une voiture, il y a des filles assez bête pour être séduite par une grosse cylindrée.

La pub a t’elle le droit d’encourager un comportement débile ?

Ben selon le référentiel d’étude, je dirais que c’est même sa raison d’être. C’est flagrant dans la nouvelle pub d’un parfum qui pronne la liberté de non-consommation (pas la peine de frimer en cabriolé et d’être bien looké) à condition d’avoir le bon parfum... Si ça c’est pas prendre les gens pour des cons... Et pourtant personne ne rale d’être pris pour un con : les cons vont acheter le parfum et les autres rigolent en voyant les jolies ficelles marketing du spot. Je trouve que c’est un peu la même chose avec les pubs sexistes. Si certains sont assez stupides pour se contenter d’être des conducteurs de grosses voitures et certaines pour les suivre, tant mieux pour eux. Puissent ils être heureux ensemble et se payer un monospace TdI ;) mais n’allons pas empêcher les gens de faire ce qu’ils veulent sous prétexte que nous sommes civilisés et avons intégrer à notre mode de pensée l’égalité des sexes.

S’il sagit simplement du nu dans les spots de pubs alors je ne serais, je pense, jamais d’accord avec vous.

Concernant les moyens d’action de votre lutte, je trouve que le boycott est l’arme la mieux adaptée (et surtout la plus respectueuse des libertés de chacun) Après tout si une marque veut se mettre à dos une partie de son marché libre à elle d’en subir les conséquences... Mais l’interdiction de spots de pubs... Cela me gène profondement. C’est comme dire : la majorité des gens est trop bête pour ne pas se faire lobotomiser par la pub donc nous qui sommes intelligents et éclairé allons faire le tri entre ce qu’il est acceptable de voir et de ne pas voir...

Qu’en pensez-vous ?

Répondre
> Un manifeste contre la publicité sexiste, Noëlle Adam, 28 juillet 2006
Je suis d’accord avec vous. Le boycott est une meilleure arme, ainsi que les détournements de pub. Légiferer sur ce qui est « moral » c’est prendre un risque grave, liberticide de ce qui est la liberté la plus importante, celle de penser. En revanche rendre obligatoire de faire apparaître clairement sur toute publicité les références de la société, du service marketing et de l’agence de pub, je suis pour. Il ne faut pas se leurrer, la publicité traite tout les hommes quel que soit leur sexe comme des objets manipulables, et non des sujets capables de réagir. Dans un autre registre, j’ai regardé attentivement les publicités éléctorales d’un certain parti d’extrème-droite, l’agence de pub et l’imprimeur s’étaient gardés de se nommer.
Répondre
> Un manifeste contre la publicité sexiste, Vialette, 28 août 2006

Bonjour Bertrand

je réagis sur ces 2 propos que vous tenez :

"S’il sagit simplement du nu dans les spots de pubs alors je ne serais, je pense, jamais d’accord avec vous."

Vous dites aussi : "...la question qui se poserait lors de la mise en place d’un legislation serait : quand est-ce qu’une oeuvre est sexiste ? Va t’on imposer une longueur de jupe minimale ? Obliger au port du pantalon ?" et vous paraissez inquiet. Moi, ce qui m’inquiète , c’est que la situation se dégrade, et qu’on ne réagisse pas !

Je ne comprends pas pourquoi vous auriez peur qu’on interdisse la vue d’un sein ou d’un sexe ou d’une situation osée dans une pub : il n’y a là aucune rextriction de liberté puisque la pub n’est pas une oeuvre, mais un attrape-nigaud : tout le monde sait que devant le matraquage publicitaire, les publicistes recherchent des moyens sexistes d’attraper l’oeil du passant ou du téléspectateur : c’est cela qu’il faut condamner : on nous tranforme en voyeur malgré nous, pour nous imposer des pubs qui nous concerne dans moins de 10 % des cas : résultat d’un forcing publicitaitre : on fait du déballage de sexe. Quand qq regarde la télé, c’est au départ, pas pour la pub, mais pour les émisisons, (c’est mon comportement, en tous cas)

sur les autres points que vous soulevez, je suis d’accord avec vous.

Répondre


> Un manifeste contre la publicité sexiste
10 décembre 2003, message de Simone la rebelle
 

Il existe sur France Inter une publicité du ministère de l’Industrie qui vante les vertus de l’internet. On y entend par exemple des hommes qui suivent grâce à ce média une formation professionelle mais quand il s’agit d’une voix féminine, c’est une pauvre idiote qui ne voyait pas à quoi ça pouvait servir. Heureusement, elle a fini par trouver un interêt à internet en allant y chercher des recettes de cuisine.

Enfin ! la femme peut sortir de sa cuisine pour aller consulter internet.. Pas trop longtemps quand même car il faut qu’elle retourne à ses fourneaux. Il ne faut pas qu’elle se laisse distraire de sa tâche !

-  À nouveau, la femme est considérée comme une pauvre idiote qui n’entend rien à rien, et qui n’est bien que dans sa cuisine. C’est bien triste qu’un ministère avec l’aide d’une radio de service publique véhicule ces idées.

Répondre


> Un manifeste contre la publicité sexiste
3 décembre 2003
 
Bonjour, nous sommes trois élèves de 1ES du lycée saint Joseph de la Roche sur Yon en Vendée. Dans le cadre de TPE (Travaux Personnels Encadrés) nous avons choisi la problématique suivante : "Comment l’image de la femme dans la publicité a-t-elle évolué au cours du 20°siècle ?" Nous aimerions avoir quelques éléments de réponses aux questions suivantes : "Pourquoi la femme est-elle maintenant représentée comme une femme soumise à l’homme ?" "Pourquoi la femme est-elle souvent représentée comme une "femme-objet" ?" Merci d’avance Répondre à cette adresse : e.va.du@voila.fr
Répondre
> Un manifeste contre la publicité sexiste, sway, 4 décembre 2003
salut ! je suis lycéenne en terminales ES et avec des amis nous avons également choisis de travailler sur le féminisme dans le cadre de nos TPE (mais bon c’est plus mon avis perso que je donne ici). Le fait que la femme soit représentée soumise à l’homme ne date pas de maintenant ! Aussi loin que l’on remonte la femme a + ou - toujours été représentée inférieure à l’homme (dans la bible par ex...). Aujourd’hui, malgré les nombreux mouvements féministes et leurs "victoires", l’image de la femme véhiculée reste svt celle d’une femme soumise. Les hommes ont souvent tendance à vouloir rester dominants et à rabaisser la femme pour pouvoir s’affirmer :ils peuvent ainsi affirmer leur pseudo-virilité et obéissent à des instincts primaires, à savoir le mâle domine la femelle (bon bien sur il ne faut pas généraliser mais leur comportement le prouve souvent, qu’ils en soient conscients ou non). Les religions, en diffusant l’image d’une femme qui dépend de l’homme, ou même qui lui appartient, ont contribuer à diffuser cette image de la femme. Le besoin de domination des hommes se retrouce bcp à travers l’image de la femme objet, qui ne serait qu’une chose sujette à ses désirs. D’autre part à travers l’image de la femme objet les médias ont trouver le moyen de choquer, d’attirer l’oeil : face à la multitude de pubs dont ns sommes bombardés, il fallait un moyen de capter l’attention des gens :le sexsisme. (pubs où la femme est un objet sexuel, une bonniche, une chose sur laquelle taper lorsqu’on est énervé, une représentation d’une femme au corps parfait...ces dernières pubs contribuent à créer une norme impossible à atteindre : ttes les images présentés sont celles de mannequins qui ont été retouchées par ordinateur) Les nombreuses images qui représentent la femme aujourd’hui tendent a banaliser l’image de la femme objet. Du fait de cette banalisation, la plupart des gens ne réagissent plus puisqu’il finissent par assimiler cette image.
Répondre
> Un manifeste contre la publicité sexiste, 10 janvier 2004
Nous avons égalemment choisi l’image de la femme dans la pub comme sujet de T.P.E. et nous aimerions également des infos. Mais il est clair, pour vous répondre, que les publicitaires visent surtout à séduire les hommes car il sont les principaux détenteurs de richesses. Les images choquantes de femmes présentes dans la pub visent aussi à marquer le consommateur qui doit s’arrêter sur cette pub parmis toutes celles qui innondent son quotidien.
Répondre


> Un manifeste contre la publicité sexiste
7 octobre 2003, message de eva
 
Bonjour, nous sommes 2 étudiantes en DUT Information-Communication et dans le cadre d’un cour de psycho-sociologie nous avons choisies de traîter le théme suivant :"les différentes images de la femme que nous renvoie la publicité". Nous sommes à la recherche de tous documents relatifs à ce sujet, donc si vous pouviez nous faire parvenir par mail des liens de sites internet, des pubs, des références bibliographiques...nous vous en serions trés reconnaissante. Merci d’avance, eva et yuki evabarsanti@voila.fr
Répondre
> Un manifeste contre la publicité sexiste, camélia, 27 octobre 2003
Bonjour, je suis étudiante en école de commerce et j’étudie plus ou moins le même sujet que vous. J’ai trouvé beaucoup de documents sur internet : connectez vous sur yahoo.fr et tapez "contre la publicité sexiste" ou "l’image de la femme dans la publicité". allez voir aussi du côté des chiennes de garde. Enfin je vous conseille de consulter le rapport de jullet 2001 : http://www.ladocfrancaise.gouv.fr/BRP/notices/014000536.html Bon courage et si vous avez des documents à me conseiller n’hésithez pas : camelia.t@wanadoo.fr
Répondre
> Un manifeste contre la publicité sexiste, sarah, 15 février 2004
BOnjour nous sommes deux élèves de premiére S ,dans le cadre de TPE nous avons choisi le sujet suivant :le sexisme dans les médias.Est il possible d’avoir quelques publicités relatives à ce sujet.Si vous pouviez nous faire parvenir par mail des pubs ou même des références bibliographiques nous en serions trés reconnaissantes.Merci d’avance.sarah et souad ou sicknot0.aol.com
Répondre
> Un manifeste contre la publicité sexiste, boudchou, 21 février 2006
SALUT Je suis etudiante etrangere en ecole d commerce. Je cherche des documents et des information sur le meme sujet que vous . S`il vous plait si vous trouverez des documents ou des adresses des sites envoyez moi. Merci d` avance. burcu_bayindir@hotmail.com
Répondre


Les hommes sont (parfois) avec vous !
5 mars 2003, message de Caïus
 

J’ai 17 ans, je suis un mec (ne criez pas au loup), et je défends la cause féministe anti-publisexiste. Il y a trop d’images publicitaires recalant la femme au rang de consommatrice du foyer, d’idiote ou d’objet sexuel et d’attirance.

La question à se poser est : est-ce que ce sont les stéréotypes qui font marcher le commerce... ou bien l’inverse ?

Je pense que les médias ne font qu’amplifier certains stéréotypes qui sont plus ou moins intégrés dans la culture occidentale. Ainsi la lutte contre le publisexisme doit également passer par une lutte contre des aspects culturels. Ca ne peut que demander du temps, et la meilleure façon de procéder est d’utiliser la "honte" comme cheval de troie.

La honte est ce sentiment qui nous fait respecter les normes que l’on cherche à nous imposer. Seulement lorsqu’on la vit, on se sent comme responsable de celle-ci, et l’on ne voit pas que, bien souvent, ce sont les autres qui cherchent à nous faire honte.

A un niveau global la façon la plus pernicieuse et la plus sure de radier le publisexisme et autres formes de stéréotypes médiatiques (Santé Magazine, For Him Magazine...) est de rendre honteux ceux qui les exploitent, qui en profitent, qui les véhiculent...

Répondre
Appel à Témoins - ARTE , Sonia , 20 mai 2003

ANNONCE

Bonjour ,

Nous préparons un documentaire qui sera diffusé sur Arte sur le thème du " harcèlement sexuel" .

" Pour vous, où commence et où finit le harcèlement sexuel ? "

Dans le cadre de ce projet, nous recherchons des témoignages de femmes :

-  Vous trouvez les séducteurs un peu " lourds " dans la vie professionnelle ou privée,
-  " Etre sexy " ne rime pas avec " être provocante "

Si vous souhaitez apporter votre témoignage (sans engagement de votre part), merci de bien vouloir contacter Myriam ou Sonia au 01 41 10 21 50.

Répondre


manifeste contre la publicité sexiste
26 février 2003, message de rowenanardolillo@msn.com
 

Bonjour, je suis étudiante en cosmétiques et parfumerie. Dans le cadre d’un mémoire de fin d’année, j’aurai besoin de documents sur l’évolution de l’image de la femme dans les publicités (de parfums surtout. Mon sujet englobera : la place de la femme dans la société, son évolution,la place de l’image au détriment du flacon de parfum. (Est-ce le sexe qui fait vendre ?) Pourquoi malgré des visuels choquants, les ventes décollent, alors que c’est tout de même les femmes qui achètent le plus de parfums ?

merci d’avance rowena rowenanardolillo@msn.com

 
en ligne :
Répondre
> manifeste contre la publicité sexiste, 3 mars 2003
bonjour, je suis également étudiante et effectuue en ce moment la rédaction d’un dossier ayant le meme sujet que vous.serait il possible que vous me fassiez parvenir des pubs de femme des années 60, notamment avec des electro menager. merci bien. christelle.hoton@caramail.com
Répondre
> manifeste contre la publicité sexiste, jojuemi, 11 mars 2003
bonjour je suis en premiere es et je recherche aussi des publicites des années 60 dans l’electroménager .Merci de me repondre si j’en trouve je vous en envoie.
Répondre


> Et l’enfant dans la pub ????
11 février 2003, message de Karolina
 
Je recherche des informations (articles, livres) sur l’image, le stereotype de l’enfant dans la pub. Si vous avez des documents ou peut-etre des affiches,pubs, presse, assez interessantes (s’il s’agit de l’emploi de l’image de l’enfant), merci de me contacter. Voici mon mail : karolinazygon@interia.pl
Répondre
> Et l’enfant dans la pub ????, maiwenn, 22 avril 2003
bonjour, dans le cadre d’un exposé, nous recherchons egalement des documents sur le meme theme .pouvez vous nous faire parvenir vos resultats en échange de nos documents à l’adresse : maiwenn64@aol.com merci d’avance .
Répondre


>recherche de documents
11 février 2003, message de lv
 
Nous recherchons des informations sur l’image des femmes dans la publicité. Si vous avez des documents (affiches, pubs, presse...), merci de nous contacter.
Répondre
> recherche de documents, samantha, 20 février 2003

étudiante belge en dernière année, je cherche également des documents sur le même sujet car c’est l’objet de mon mémoire un échange d’infos serait donc le bienvenue

samantha liongo samanthaliongo@hotmail.com

Répondre
> recherche de documents, 28 mai 2003
je cherche, vous l’aurez compris, la même chose que vous. On pourrait échanger quelques informations, merci de m’écrire à kornoholia@aol.com
Répondre
> recherche de documents, bertrand, 2 juin 2003
bonjour, je suis étudiant en maîtrise infocom et mon mémoire porte sur la représentation de l’évolution du rôle social de la femme dans la publicité. Si vous possédez des documents (pubs, articles, ...) qui pourraient m’aider, merci de me contacter
Répondre
> recherche de documents, zoulette, 22 novembre 2003
je suis étudiante en DUT et comme vous, je prépare un memoire sur le meme theme. C est pourquoi, il serait intéressant se s’echanger nos informations. Vous pouvez m ’ecrire a cette adresse : zoulette81@caramail.com
Répondre
> recherche de visuels : affiches etc..., Christian garon, 4 août 2004
Je prépare une exposition sur le thème "Sexisme et homophobie". Je cherche pour illustrer mon propos tout visuel correspondant mais une affiche m’interesse en particulier (en taille réelle). Il s’agit d’une affiche pour la sncf (pour le TGV Paris Bordeaux, sa rapidité et le confort de sa 1ère classe en 2h47). Fond d’affiche photo Noir et blanc Quai d’une station. Au centre, une femme assise, dont on ne voit que les longues jambes découvertes et croisées. Merci de contacter soit par email soit par téléphone. email : milpat@noos.fr tél : 01 43 66 04 25
Répondre


> Un manifeste contre la publicité sexiste
6 février 2003, message de Boubou
 
Nous sommes en 1ere Es au lycée hoche et dans le cadre des TPE, ns avons choisi comme sujet l’évolution de l’image de la femme à travers la pub. Pouriez-vous donc nous envoyer de la documentation en rapport avec ce sujet à l’adresse suivante : 2001leeloo@caramail.com ou boubou.net@wanadoo.fr ou encore 10 av du capitaine Tarron 78140 Vélizy (chez les BRAHAM) merci d’avance
Répondre
> Un manifeste contre la publicité sexiste, 30 novembre 2003
je suis en 1ere es et pour les tpe j’ai aussi choisi l’image de la femme dans la publicité alors si vous avez des documents interresant n’hésitez pas a me les envoyé a misscimarron@aol.com merci bisou
Répondre
> Un manifeste contre la publicité sexiste, caroline, 14 janvier 2004
salut , je suis en 1ère es et je traite le meme sujet que vous la place de la femme dans la publicité (sloggi) nous avons du mal a trouvé une problematique et un plan pourriez vous m’aider !si oui repondez moi a misscimarron@aol.com merci d’avance bisous
Répondre
> Un manifeste contre la publicité sexiste, ludo, 12 mars 2005
Je suis en IUT et je dois faire un dossier sur la place des femmes dans la pub, si vous avez des sites ou l’on en parle merci
Répondre


> Un manifeste contre la publicité sexiste
12 décembre 2002, message de Solange Ischer
 
Bonjour, J’ai 16 ans et je suis au gymnase à Lausanne je suis révoltée par le machisme et j’aimerais pouvoir faire quelque chose pour lutter contre. Alors si vous avez besoin de moi pour faire circuler des flyers ou coller des affiches, etc vous pouvez me faire parvenir des informations sur mon mail solange.ischer@caramail.com
Répondre
> Un manifeste contre la publicité sexiste, aniss, 6 janvier 2003
aniss de GENEVE ,SUISSE Je trouve l’initiative que t’as prise est tres encourageante et je te remercie d’ailleurs pour ça et je crois sincerement qu’on devrait restreindre ce genre de pub.
Répondre


> Un manifeste contre la publicité sexiste
12 mai 2002
 
je suis étudiante en 3eme cycle et mon mémoire porte sur l’image des hommes et des femmes dans la publicité. Si vous avez quelques informations sur ce sujet, n’hésitez pas à me les envoyer. Merci d’avance : charlottefohet@wanadoo.fr
Répondre


> Un manifeste contre la pu
26 mars 2002, message de LN
 
Madame bonjour, Je suis à la recherche de l’annonce publicitaire d’Audi (il a l’argent, il a la voiture, il aura la femme). Savez-vous si il y a un moyen de se procurer la cassette de cette annonce ? D’avance un grand merci et bonne continuation. Hélène Gérin
Répondre


> A la recherche de documents
23 mars 2002, message de N.E.J
 
Dans le cadre des TPE, nous avons choisi de travailler sur l’image de la femme dans la publicité (dans la presse écrite).Vous serait-il possible de nous envoyer de la documentation et quelques unes des publicités que vous dénoncez sur votre site.Vous pouvez nous contacter à l’ adrresse suivante : houssinelabbassi@hotmail.com Bonne continuation et merci d’avance ! N.E.J
Répondre
> A la recherche de documents , 3 mai 2002
Bonjour je fais également un dossier sur l’image de la femme dans la pub .peut-être pourrions nous échanger des infos. contact pieclama@AOL.com
Répondre
> A la recherche de documents , nathalie, 30 octobre 2002
Je suis dans le même cas que vous, je suis à la recherche d’infos sur le thème de l’image dans la publicité, mais aussi d’affiches, de vidéos, d’enregistrements audios, etc. Si un échange vous intéresse, voici mon mail : natmarcet@hotmail.com
Répondre
Place de la femme dans la publicité, Nicole MADZOU, 6 décembre 2002
Bonjour, Je réalise aussi un dossier sur la place de la femme dans la publicité. Pourriez vous me faire parvenir des informations (art de presse, pubs...) à ce sujet, ou des sites et/ou des contacts où je pourrais trouver ces renseignements. Vous remreciant par avance. Sincères salutations. Nicole nicole@totemfashion.com
Répondre
> A la recherche de documents , hayet , 28 avril 2005
Bonjour, moi aussi je serai intéressée par de la documentation sur ce type de publicité, à savoir si ce genre de publicité fait vendre...(il me faut des chiffres) C’est vraiment urgent c’est pour mon examen de fin d’année (BTS) que je passe dans deux semaines !! Merci d’avance et bon courage (mon adresse : hayet281@hotmail.com)
Répondre
> A la recherche de documents , emilie, 9 mars 2006
Bonjours, je suis etudiante en bts communicatioin d’entreprise et je fais un theme sur la publicité sexiste j’aurai besoin de chiffre et de statistique relatives a ce sujet mais aussi toute la législation ceci etant le plus important car introuvable sur le net je vous relmercie d’avance
Répondre


LA PARITE EN TPE !
29 janvier 2002, message de Aurélie
 
Bonjour ! Suite à des réflexions désagréables de certains de nos camarades masculins, nous avons décidées avec 3 amis de prendre comme sujet, dans le cadre des TPE, "la parité hommes/femmes". Celui-ci s’immisce dans le thème "Arts, littérature et politique". Or, nous voulons présenter notre travailsous forme de représentation théâtrale. Je voudrais donc "incarner" l’artiste Marie-Ange Filippi. Mais pour cela, il me faudrait connaître son état d’esprit face à ce sujet. malheureusement, je trouve peu d’informations sur elle sur internet. Pourriez-vous m’en envoyer ? Merci d’avance !
Répondre


> Un manifeste contre la publicité sexiste
28 novembre 2001, message de Mélanie Bellon
 
Bonjour. je m’appelle Mélanie Bellon, je suis étudiante en psychologie et j’ai lu un article dans le monde diplomatique "Enfin libre de choisir nos chaînes" et il m’a marquée. Je suis donc venue sur internet pour trouver des informations supplémentaires. Serait-il possible de m’envoyer des renseignements sur le féminisme ? Je vous remercie, mes salutations. Mélanie Bellon
Répondre


> Un manifeste contre la publicité sexiste
20 août 2001, message de runemberg
 

bonjour, Je suis a la recherche de l’affiche publicitaire "Votre fiancée va en rester bouche bée" en format .bmp ou .gif diffusé par bouygues Telecom dans le cadre de sa campagne nomad.

Je vous remercie de me l’envoyer par mail. runemberg_valery@hotmail.com

Répondre
> Un manifeste contre la publicité sexiste, runemberg, 31 mai 2002
salut valery ! c’est ton frere louis qui vit actuellement dans des vaccances de chômage pas encore à la recherche d’un emploi mais cela ne t-ardera pas. je te dis à bientôt loi louis runemberg au fait karine cherche du travail dans l’infographie à tu un tuyau pour elle alors appel a la maison au 0235695778 merci par avance
Répondre
> Un manifeste contre la publicité sexiste, 2 janvier 2006
bonjour, Merci de ne plus m’écrire car nous sommes en 2006 et l’article date de 2000. Et je suis un homme !
Répondre


> Un manifeste contre la publicité sexiste
31 janvier 2001
 
Bon courage ! A BAS LES SEXISTES ! CLARA(sapeur-pompier professionel)
Répondre
> Un manifeste contre la publicité sexiste, missafro et Soso, 8 novembre 2005
Tout a fait on est d’accord avec vous !! A BAS les MACHO !!!! filles de 1L au Lycée Louis de Cormontaigne.
Répondre


C’est quoi, le sexisme ?
23 décembre 2000, message de Cathexie
 

Je ne doute pas un instant que votre démarche soit inspirée des meilleurs sentiments du monde. Et, partisan de l’interdiction pure et simple de la publicité dans le plus grand nombre d’espaces publics possibles, je n’ai aucune envie de défendre la corporation des laveurs de cerveau et videurs de bourse.

Mais où commence et où s’arrête au juste le sexisme que vous combattez ? Existe-t-il des représentations "correctes" et "incorrectes" de la femme - dans l’affirmative, qui définit le seuil de correction ? Faut-il aussi combattre les publicités donnant une image dégradante de l’homme (soit presque toutes, si l’on considère que des pectoraux d’acier, une gueule de SS aseptisé, une boite cranienne vide, un désir réduit à l’objet fétiche et une grosse voiture offrent un modèle dégénéré de ce qu’on appelait encore un homme avant la fin de l’histoire) ?

Répondre
> C’est quoi, le sexisme ?, 20 septembre 2001
ouais !!!! il faut aussi ne pas tomber dans une situation inverse et extrémiste qui consisterait à se défouler sur l’image d’un homme abruti, asservi et esclave (cf les pub kookail ou des hommes beaux, musclés sont retrouvés dans le siffon d’un lavabo parmi des cheveux, faisant le maillot d’une jolie demoiselle,...). Certes l’image de la femme n’est pas toujours utilisée à bon escient( et je le condamne !) mais elle est tellement belle... les publicitaires doivent respecter la dignité de la femme, sans toutefois nuire au sexe opposé, car on oublie trop souvent que beaucoup de ces créateurs sont aussi des créatrices... !?
Répondre
a la recherche de documents, laetitia blrd, 21 novembre 2001
je trouve que la publicité pousse un peu le bouchon trop loin et c est pour cela que je vous serais tres reconnaissante si vous me faisiez parvenir des documents contre le sexisme dans la publicité (ces documents m aiderai beaucoup car ceci ferai la presentation de mes TPE car je ne suis que lycéenne) merci d avance et bonne continuation
Répondre
> a la recherche de documents, 9 janvier 2002

Salut, Je suis étudiant en info-com, et je suis aussi à la recherche de doc concernant "l’image de la femme dans la publicité", si tu as des docs pourrais-tu me les faire parvenir.

Merci d’avance

Répondre
> > a la recherche de documents, Noëmie, 21 janvier 2002

Salut je suis à la recherche de documents concernant "l’image de la femme dans la société".Si tu as des doc merci de me les faire parvenir.

Mon adresse e-mail nono62.wanadoo.fr

Merci d’avance.

Répondre
> a la recherche de documents, emma, 21 mars 2003
oui nous recherchons aussi des document sur la pub sexiste as-tu des docs pr nous stp
Répondre
> a la recherche de documents, sandy, 7 octobre 2005
coucou je suis lycéenne et mon sujet et ma problématique de TPE concerne le mm sujet ke toi. as-tu trouvé des documents ? si oui jaimerai bien kon prennent contact pr ke tu me les fasse parvenir... se serai hyper sympa ! bon eh bien j’espère ke tu me répondra merci d’avance,à plus.
Répondre
> > C’est quoi, le sexisme ?, tetue, 13 janvier 2002

C’est quoi ces arguments la femme "est tellement belle" & "respecter la dignité de la femme" ???????????? Ca n’a aucun sens : les hommes aussi sont beaux ! Et on se doit également de respecter leur dignité. Je ne comprends pas. Faut m’expliquer.

Et puis, je trouve ça douteux, finalement...

Ces arguments (qui n’en sont pas !) ne seraient-ils pas là pour permettre de justifier les utilisations qui sont faites de l’image de la femme. C’est texto e qui est dit ci-dessus, je cite : "Certes l’image de la femme n’est pas toujours utilisée à bon escient mais elle est tellement belle." Ca veut dire que la "beauté" autorise toutes les dérives ???? Est-ce qu’il faut comprendre cette pharse comme : "elles sont tellements bandantes ces filles de papier glacé, qu’après tout...."

M’fin merde. Je comprends pas ces arguments. Ca ne tient debout.

Répondre
> C’est quoi, le sexisme ?, marre des amalgames, 3 mai 2004
Tout à fait d’accord et contrairement à ca que certains affirment la plupart des féministes n’apprécient pas la dévalorisation masculine. Féministe n’est pas un synonyme de misandre,si certains le croient je les invite à redécouvrir la définition de féministe au plus vite. J’ajouterais que ceux qui dévalorisent les hommes sont certainement ceux qui ont à gagner à dévaloriser les femmes ,donc ne vous trompez pas de cible.
Répondre
> C’est quoi, le sexisme ?, emmanuel, 22 novembre 2001
la pub est faite pour les debiles, ça je pense que nous sommes tous d’accord, se servir des theories psychologique (chien de pavlov) nous sommes quasi tous au courant,ok... donc quand j’allume ma boite à cons je suis déjà averti de toute la degeulerie totalitariste et subliminale que la pub va pouvoir me déverser dans mon esprit affaiblie aprés 1 journée de boulot et j’en suis conscient. Je suis conscient,donc...si une pub me montre une belle nana à moitié à poile ou un super mec, moi je me régal et je dit merci bande de connard de publicitaires de m’avoir permis de me rincer l’oeil. De plus, non seulement vous me faite avoir une erection gratuitement mais en plus je me fous de votre produit à la con et je vous enmerde !!!!bref plus il y’aura d’obsedés comme moi averti (et inverti) de vos languages empoisonnés et plus vous perderez de fric ; merde je crains d’avoir crée une nouvelle segmentation de marché.OUBLIEZ TOUS !!!!!!!!!!
Répondre
> C’est quoi, le sexisme ?, Noémie, 28 janvier 2003
ça o moins c drole et c vrai. La femme par exemple se complait parfois dans ce role d’objet vulgaire et dominateur (la preuve, ça fait vendre !) Alors c vrai que tt ça est choquant, mais on aime. Du moins, ils aiment. C’est cette (première) fonction mercantile qui est à mon avis à l’origine du developpement de cet étalage de ’pornographie’. Mais est-ce la pub qui vehicule une image dégradante et qui influence la société, ou à l’inverse est-ce la société elle-même qui procure à la pub une image pervertie ? Si ce sont les fantasmes individuels des gens qui se reflètent dans la pub, alors j’ai peur.
Répondre
> C’est quoi, le sexisme ?, une petite réflexion , 3 mai 2004

A propos des representations de la femme dans tout type de média(pub,magasines,films..) C’est simple il faut faire du fric, comme les marchés(très lucratifs) de la chirurgie esthétique et des régimes doivent fonctionner à plein turbo ,il faut donc créer le besoin(on ne nait pas avec l’envie de ressembler à un stéréotype). Les médias envoient une image stéréotypée de la femme ,ils nous bombardent ;personne ne peut y échapper ; ce qui a pour effet :
-  De faire croire aux femmes qu’elles doivent ressembler à ce stéréotype,elles font donc tout pour y arriver (régime ,chirugie etc).
-  Les hommes voient non seulement cette image présupposée de la femme parfaite en permanence,mais constatant que les femmes adhèrent, ils ne peuvent que se dire que oui effectivement une femme doit ressembler à ca
-  Donc les femmes font encore plus d’effort(et surtout de dépenses) pour y arriver,certaiens se détruisent littéralement la santé(anorexie,boulime,attitude depressive devant les échecs ),tout ceci génére
-  Donc comme le fillon marche à fond les médias en rajoutent une couche Ce système est très ingénieux car il fonctionne sur la honte et la frustration de ne pas etre "comme il faudrait "donc soi disant hors norme de beauté,pour une femme ca revient à se dire qu’elle doit avoir honte de son corps et qu’elle n’est pas désirable,depuis , la nuit des temps c’est surtout aux femmes qu’ont a reproché la laideur(selon les normes établies),les hommes quand à eux s’ils subissent de plus en plus ce type de pression(le filon fonctionne, élargissons donc le héhéhé..),ont souvent eut pour eux d’avoir le droit d’etre laid si ils avaient des qualités autres Par contre dommage pour ceux qui se gaussaient tranquillement car on verra de plus en plus de représentation masculines stéréotypées dans les médias. Je ne prétends pas détenir la vérité absolue mais je ne crois pas etre si loin de la vérité par rapport aux médias. Voila pourquoi il faut refuser ces images ,elles déshumanisent et en fin de compte tout le monde est un pigeon.

-  

Répondre
> C’est quoi, le sexisme ?, A, 5 novembre 2003
Bonjour. On parle beaucoup d’un sexisme qui consisterait à l’utilisation de l’image de la "femme" mais on a tendance à oublier la publicité à caractère misandre qui est correspond à une réalité sociale, à tel point qu’elle est totalement niée. Totalitarisme oblige. Merci.
Répondre


> Un manifeste contre la publicité sexiste
29 novembre 2000, message de Guillaume
 

Dans un premier temps, j’étais d’accord avec vous. Puis, en y réfléchissant à deux fois...

Interdire les pubs "sexistes" : quelle bonne et belle idée à première vue. Mais demain ? Interdire les pubs mettant en scène et surtout tournant en dérision les homosexuels ? (très tendance actuellement). Interdire les pubs où des animaux sont - même fictivement - maltraités ? (un chat qui saute par la fenêtre pour une marque d’imprimante, un chien qui s’accroche à un gant en caoutchouc jusqu’à se faire "splasher" contre un mur...). Logique, non , du moment que cela peut choquer les sentiments de certain(e)s...

Après tout, la pub n’a jamais caché son visage : celui de la manipulation, non de l’information ni même de la communication. Mais libre à nous, pauvres récepteurs, d’interpréter la pub de deux façons : j’achète car je reconnais dans ce produit des valeurs qui sont miennes ou que je veux faire miennes ; je n’achèterai jamais ce produit, pour les raisons inverses.

Le boycott n’est-il pas une réaction de consommateurs (ou de non-consommateurs) évolués ?

Publiez donc sur un quelconque site web la liste des produits/entreprises pratiquant la pub sexiste, voilà qui serait une bonne idée. La pub n’informe pas les consommateurs, c’est là le vrai problème.

En ces temps de vaches folles, d’enfants exploités, de droits sociaux piétinés, nous manquons avant tout d’information en plus des lois. Et de nos jours, l’information circule plus vite et mieux que les lois, surtout internationales.

Répondre


> Et bientôt, une pétition contre la pluie mouillée...
28 novembre 2000, message de Bidet Casserole
 

Moi, ça ne me gêne pas qu’on veuille supprimer les symptômes. Mais ça ne m’empêche pas de situer cette démarche dans la droite ligne de l’utopie Begbeiderienne, qui imagine que la publicité peut être intelligente, créative et esthétique, pourquoi pas honnête et sincère pendant qu’on y est (c’est vrai qu’il y a parfois des pubs drôles, bien faites, intelligentes, etc.... et je pense expliquer un jour pourquoi il faut s’en méfier).

Bon, le fait de vouloir imposer sa volonté à autrui, implique d’avoir recours à des ressorts profondément enfouis au cœur de la bête humaine. Donc, pour faire court, et un peu 17ème siècle, je gage que nous verrons les publicitaires renoncer à l’usage des appas féminins à peu près au moment où les pêcheurs renonceront à l’usage des asticots et des mouches... Bon courage...

Répondre
Multimania aussi, le ouebmaster, 28 novembre 2000
Plutôt fortes en matière de sexisme, les pubs de Multimania. Une blonde très blonde, à l’air niais, et ce slogan : "plus besoin d’être brune pour créer son site web". En ce qui me concerne, plus besoin de Multimania pour publier sur la Toile... merci Uzine2
Répondre
> Et bientôt, une pétition contre la pluie mouillée..., fmontreynaud@wanadoo.fr, 28 novembre 2000
Bonjour, je lis votre réaction sur le site Uzine. J’aimerais bien savoir ce que vous entendez par " supprimer les symptômes ". Nous (féministes) agissons contre le machisme de différentes manières et à différents endroits. Je suis consciente que le machisme est une maladie et c’est bien d’elle que je voudrais débarrasser la culture. Agir sur les symptômes, comme vous appelez les publicités sexistes, n’est-ce pas une façon de faire comprendre de manière imagée notre démarche ? Florence Montreynaud
Répondre
> Et bientôt, une pétition contre la pluie mouillée..., Bidet Casserole, 29 novembre 2000

Don Quichotte sera toujours plus sympa qu’un commissaire aux comptes

Je ne dis pas que ce que vous faites ne sert à rien, même les plus hautes montagnes se gravissent un pas après l’autre. Mais il me semble que vous accordez trop de crédit à la pub en pensant qu’elle peut décliner le mot respect. Tout « l’art » de la publicité consiste à tourner les interdits pour exprimer un message théoriquement répréhensible en respectant la loi dans la forme (la vitesse au volant, normalement il ne faut pas la suggérer, mais ça n’empêche pas qu’elle est présente à chaque coin de pub auto). Et quand le canal de diffusion officiel de la pub est un peu étriqué, pas grave, on sort Taxi, Taxi 2...

Si une pétition fera toujours rire les publicitaires, en revanche, le boycott, ils trouvent ça moins drôle. Et là, il y a sûrement un truc à faire. Il y a aussi un champ d’action à imaginer face au développement de la « nouvelle presse masculine » qui diffuse une image de l’humanité « Toi idiote, moi crétin » plutôt terrifiante.

Répondre
> Et bientôt, une pétition contre la pluie mouillée..., Guillaume, 29 novembre 2000
Il y a aussi une chose que les publicitaires n’apprécient pas : que d’autres qu’eux manient - parfois mieux qu’eux - l’auto-dérision et la moquerie. Je vous renvoie à Casseurs de Pubs : voyez avec quel "enthousiasme" le détournement des pubs que l’on y trouve a été accueilli par la profession... si prompte pourtant à célébrer l’humour dit au énième degré, pourvu qu’il soit manier par un des leurs et au profit de tous... Je vous renvoie aussi à certaines campagnes de Greenpeace (défilé de mannequins projetant sur les spectateurs le sang des animaux tués pour confectionner les manteaux de fourrure...). La pub sexiste vous importune ? (à juste titre) : utilisez contre elle (et contre les marques la pratiquant) ses armes, et mettez de votre côté les rieurs !
Répondre
la mini riposte, nouveau type de riposte, 3 mai 2004
Ca c une bonne idée ,ridiculiser les publicitaires comme il le font constamment envers divers catégories de personnes. Personnellement ,avec un groupe on crée des parodies de pub( le nom de la marque est parodié lui aussi pour eviter tout problème) et on les collent sur les panneaux par dessus les dites pubs , il n y a pas de dégradation(c’est collé mais ca peut s’enlever) C’est peut etre peut de chose mais c’est une contribution.
Répondre
> Et bientôt, une pétition contre la pluie mouillée..., 1er mai 2001
Je découvre le 1er mai 2001 votre intervention écrite à propos du manifeste contre la publicité sexiste. Tête bien faite,vision claire des choses. Mais allez faire comprendre à tous les bouffeurs de n’importe quoi montés sur des patinettes, plus gamins que leurs bambins qu’ils sont victimes, ils vous traiteront de ringards. Bravo pour vos intelligentes remarques que je partage complètement.
Répondre