uZine
Retour au sommaire

Web indépendant, Web citoyen

Cyber-économie mon amour

Internet & Journalisme

Pressions & répression



Les câblo-opérateurs ne veulent pas du Wifi
vendredi 5 juillet 2002




Lu sur Homo Numericus :

« A New York comme à San-Francisco, les câblo-opérateurs ont déclaré la guerre à leurs clients qui partagent leur connexion à Internet via un réseau Wifi. Le New York Times raconte en effet que la compagnie Time Warner Cable a récemment envoyé plusieurs lettres à ses clients leur demandant de démanteler leurs réseaux sans-fil offrant à quiconque un accès gratuit à Internet. Il est vrai que ce genre de réseau permettant à plusieurs personnes de partager une seule connexion à Internet entraîne une sur-utilisation de la bande passante qui, multipliée peut obliger l’opérateur à opérer des investissements coûteux. Mais dans ses lettres, Time Warner explique aussi que le propriétaire du compte permet aussi à quiconque de se livrer à des opérations délictueuses de manière totalement anonyme...ou presque : puisqu’en cas d’enquête, c’est au final au compte de l’"opérateur" Wifi qu’on aboutira ; et c’est lui qui portera la responsabilité. »

En France, France Télécom n’a même pas besoin d’écrire à ses abonnés pour leur interdire de partager leur connexion via Wifi : l’ART s’en charge.

VOIR EN LIGNE : Homo Numericus






> Les câblo-opérateurs ne veulent pas du Wifi 22 août 2002

Il est tout à fait normal que l’ART intervienne. La bande de fréquence utilisée, 2.4 GHZ est allouée à certains services avec des normes d’utilisations bien précises afin d’éviter des interférences. Il faut espérer que la réglementation sera respectée et que les débordements avec des aériens ou des puissances illégales, seront sanctionnés.

Un radio amateur qui oeuvre pour le développement des Hyper fréquences depuis 40 ans.

[Répondre à ce message]

> Les câblo-opérateurs ne veulent pas du Wifi 20 septembre 2002, par Fido - en colère contre les gens qui croient encore que le système leur veut du bien.

et bien ce n’est pas avec ce genre de comportement pro-répressif qu’on fera avancer les choses. L’ART a toujours été à la traine. Il a fallu 15 ans pour que les radio modeliste (avion ou voiture) puissent utiliser un ensemble de radio commande sans faire une déclaration préalable. Ce n’est que sous le flot massivement grandissant que le dirigisme totalitaire a du baisser les bras. De meme que pour l’interdiction d’utilisation de DSP -Digital Signal Processor- car pouvant etre utilisé comme modem sans payer de taxe dans les ordinateurs (se ouvenir du falcon d’atari, interdit en france pour cause de DSP). Car c’est bien là le problème, les taxes. 2 acces internets meme payant peu cher donneront lieu à la perception de 2 taxes. Alors qu’un seul acces pour deux ne donne qu’une taxe. Voilà le vrai probleme de l’ART, donc de l’état.

[Répondre à ce message]