uZine
Retour au sommaire

Web indépendant, Web citoyen

Cyber-économie mon amour

Internet & Journalisme

Pressions & répression



Défendre la créativité du pognon en ligne
mercredi 28 juillet 2004




Dans un communiqué de presse du ministère de l’industrie, on apprend la signature le 28 juillet 2004 d’une « charte d’engagements pour le développement de l’offre légale de musique en ligne et le respect des droits de propriété intellectuelle ».

La dite charte (pdf) précise les engagements (extraits) :

-  du côté des FAI (Free, Tiscali, Noos, Wanadoo, SFR-Cegetel, Club-internet) :

1.5 Poursuivre les efforts entrepris pour lutter contre la violation des droits de propriété littéraire et artistique dans les clauses de résiliation ou de suspension de l’abonnement figurant dans leurs conditions contractuelles avec les abonnés ;

-  du côté des ayants-droits (SNEP, UPFI, SCPP, SPPF, SACEM, CSDEM, CEMF, UNAC, SNAC, SEAM, APP) :

2.1 Engager avant la fin de l’année 2004 des actions civiles et pénales ciblées à l’encontre des pirates et donner à ces actions la visibilité nécessaire pour atteindre l’objectif de sensibilisation voulu pour les signataires de la présente charte

-  du côté des producteurs et détaillants (SDSD, FEVAD) :

3.5 Engager des négociations dès septembre, pour aboutir avant la fin de l’année 2004 à des partenariats commerciaux dynamiques entre les producteurs, les plates-formes et les fournisseurs d’accès à Internet visant à :

-  accroitre les efforts publicitaires sur Internet
-  développer les offres promotionnelles en ligne
-  développer les promotions croisées entre les supports physiques et les offres en ligne :
-  accélérer la numérisation pour faciliter l’accès des plates-formes aux catalogues.

-  Ensemble des pouvoirs publics (Sarkozy, Donnedieu de Vabres, Devedjian) :

4.2. Sous l’égide de deux experts désignés par les pouvoirs publics, étudier avant le premier octobre 2004 les solutions proposés par les industriels de la musique (étude transmise par le SNCP), en matière de filtrage, à la demande des internautes, dans le domaine du peer-to-peer.[...]

4.5 Poursuivre l’action menée à Bruxelles pour la baisse de la TVA sur le disque, préparer une action en vue de la baisse de la TVA sur les services de distribution en ligne d’enregistrements et oeuvres protégées et étudier la question de la TVA sur les tarifs d’accès à Internet.







> Défendre la créativité du pognon en ligne 5 août 2004, par gza

Quid de la baisse des prix ?

[Répondre à ce message]

multiplication 16 novembre 2006, par multiplication

Passer ailleurs 29 juillet 2004, par GF

Ah ah ah. Les pouvoirs publics ont un sens du comique quasi interplanétaire. Car quoi ? On coupe les réseaux ? Va-t-on aussi me couper les pattes lorsque j’emprunte gratuitement un CD ou un DVD à la médiathèque, que je copie tout ça sur support numérique en 5 minutes sur un disque dur externe, une clé USB, un CD-R, un CD-RW, un DVD-, un DVD+, un lecteur de MP3, de MP4, de MP59 ? Va-t-on interdire les logiciels de duplication rapide qui font sauter les verrous des "oeuvres numériques" ?

Groumpf.

[Répondre à ce message]

> Passer ailleurs 29 juillet 2004

Si ça peut leur rapporter 1 euro, oui, ils le feront sans état d’âme.

BOYCOTT TOTAL DE TOUS LES GROS LABELS.

[Répondre à ce message]

> Passer ailleurs 5 août 2004

oui ... et puis il y a bien assez de très bonne musique GRATUITE sur le net ...

[Répondre à ce message]

> Passer ailleurs 6 août 2004, par johnix

... et des méthodes fantastiques pour y accéder : http://irate.sourceforge.net/

[Répondre à ce message]

multiplication 16 novembre 2006, par multiplication
brunch 16 novembre 2006, par brunch
> Oui et c’est déjà fait 8 août 2004, par Lui

Il semble en effet à la lecture de LSI, de la Loi Perben II, de la Loi Paquet télecom, de la LCEN...qu’à la faveur d’un été ensoleillé tout ça soit désormais considéré comme du matériel de "terroriste".

Faîte gaffe la rentrée sera chaude.

Ou est la société civile (pas celle qui braille le temps d’une manif et rentre chez elle border les mioches)

[Répondre à ce message]

ne pas tout confondre 23 décembre 2004, par AkoZ °om

les petites familles ne braillent vraiment pas tant que ça dans la rue , elles ont plutot des urgences de vie : nourrir , habiller, se cultiver... trouver du temps... On pourrait couper les moyens de diffusion totalement : nettoyer les serveurs... maintenant, pour acheter (heuu non, écouter juste une musique), on va se rendre dans le magasin attitré à notre secteur (ben oui, on a des fiches qui connaissent totalement nos gouts...), et là miracle, on RE-trouve nos titres préférés, "ahh chouette !", et non , on peut pas l’meporter..., faut prendre une baudruche d’écoute, vous savez , l’appareil qui se dégonfle à l’usage, et qui fait qu’au bout d’un mois y a plus rien à entendre(biotechnologie) Pour dire : les grosses charpentes diffuseuses de nos charmants musiciens et chanteurs n’ont jamais été aussi grasses : oui mais seulement les calculs se basent toujours sur une progression des achats ! Ah ? voila aujourd’hui y a 100 musics proposées : demain 1000, alors même à 10cts les anciennes , elles donnent encore du jus ! pas possible ? si ! tu peux encore acheter du vieux, ’mis à part les re-compil ! et les clonages) et on te dit tu voles le musicien en volant sa music !!!( ?) mais m...e quoi ! , un téléchargement, c’est aussi une écoute à domicile (en fait un magasin chez soi avec internet !), et si on apprécie, tiens ! on va se procurer l’album complet , de meilleure qualité (souvent) et puis on a la facilité de retrouver l’objet CD aussi... mais la gestion des mp3 est si facile... (vous avez branché votre ordi sur la chaine vous ?)...combien l’ont fait ? pas moi, j’ai même qu’un vieil appareil à cassette pour écouter le son alors...le truc de ces merdeux de l’industrie c’est de refourguer encore et encore... comme les stats de vente de voiture... y crois qu’on peut acheter 2 , 3 voitures chaque 5 années(c’est lié à la dégénéressence des matériaux ça ?) ? y a un cycle qui est en place et il doit être respecté ( ?) mais il est purement hypothétique cet argument ! la vente de disque ne chute pas , c’est impossible ! y a toujours des ventes, qu’il y ait des baisses par rapport à l’année dernière (faut voir la qualité actuelle...pas forcément équivalente) et à avant (en fait là ils parlent de baisse de progression ! ou par rapp à la hausse !) nan mais, le marché maintenant trop controlé doit se déréguler, car jamais cette théorie n’a eu de vérité... nous sommes des consommateurs...potentiels, mais uniquement dans ce marché (totalement théorique !)...la confusion est hélas encore plus poussée chaque jour, car le terme de rentabilité peut aussi se retrouver dans la traque aux "pirates", où l’entrainement poussé va créer des entreprises de traque...etc (idem que virus = anti...) chaque négatif entraine sa contre-partie en fric de toute façon... ça tourne en rond et le principe est simplement de récup du fric au final, pas le bien de qui que ce soit( ni music, ni conso...).

ailleurs qu’ici aussi ; visions dépassées

[Répondre à ce message]

gamesandcasino 16 novembre 2006, par gamesandcasino