uZine
Retour au sommaire

Web indépendant, Web citoyen

Cyber-économie mon amour

Internet & Journalisme

Pressions & répression



Vive la télésurveillance
mardi 26 février 2002




La Fondation Internet Nouvelle Génération a un autre avis que celui des méfiants chroniques sur la surveillance au travail, élément de transparence :

« Si l’entreprise peut se transformer, c’est aussi parce que son fonctionnement va devenir transparent : GPS, télésurveillance, Intranet, places de marchés électroniques , apprentissage à distance vont permettre de mieux gérer les hommes, l’information, les stocks, les moyens mis en oeuvres... »

Enfin un peu d’optimisme niaiseux, ça nous change...

VOIR EN LIGNE : Site des penseurs






> Vive la télésurveillance 7 juin 2002

Bof... C’est pas vraiment ce qui en ressort quand on les lit. Tu extrais une phrase et en fait une généralité... Procédé facile mais pas vraiment intéressant.

[Répondre à ce message]

> Vive la télésurveillance 14 mars 2002

Voir aussi le scénario Télésurveillor proposé sur le site des "penseurs" :)

Bonjour, je suis ton Télésurveillor personnel.

Bienvenue dans ton espace de travail.

Tu as 4 minutes de retard. Tu as reçu 104 e-mails ce matin. 30 sont urgents. 4 sont administratifs. 1 est de ta banque. 1 du service de ressource humaine pour le calcul de tes points vacances. 1 de la logistique pour un problème de réglement de tickets restaurants. Tu as également 15 mails à caractère privé, ils ne seront accessibles qu’à la pause de 10h30. Résumé des infos de la nuit. Aucune nouvelle importante à la vue de ton niveau d’accréditation. Aucune nouvelle importante dans ton secteur d’activité.

Météo : Cyber beau temps au bureau.

Horoscope : Gémeaux : Une journée de travail passionnante vous attend. Le chiffre 12 est votre chiffre porte bonheur aujourd’hui. Ca tombes bien : tu as reçu 12 e-mails de Jean-Daniel, ton chef, 4 de Béatrice et 5 de Bénédicte, tes collègues.

Toujours aucune réponse à tes 34 questions posées sur l’Intranet. Un de tes documents de travail posté le 24 juin dernier a été noté. Il s’agit de ton rapport sur l’avenir des réseaux IP. La note donnée par TextMining2.5 est de 2/20. Encore 1 note au-dessous de 10 et ton niveau de salaire chutera de 50 points au baromètre interne, ce qui aura pour conséquence de te ramener à l’échelle de rédacteur niveau 3 à 3 500 euros mensuel soit 250 euros de moins par mois.

Debout les morts ! Il est temps de se réveiller. Non, non, pas de cyber café, tu as dépensé tout tes jetons. Mais si tu le souhaites, pour 4 euros, je peux t’en commander un supplémentaire. Tu as reçu également 8 messages téléphoniques, dont 4 privés. Un est de la direction de la logistique. Ils souhaitent venir récupérer le Barco ce matin. Je leur ai répondu qu’ils pouvaient passer.

Au programme aujourd’hui. Téléconférence de rédaction dans deux heures. Il faut finir le rapport CARCE.nac4.6 qui totalise 15 jours de retard. Tu en es à la page 24 paragraphe 6. Il totalise 24 000 signes, dont 76 fautes d’orthographes et 34 fautes de grammaire. Il faut aussi terminer avant midi les slides pour la cyberprésentation de demain, afin de les faire valider par TextMining2.5 la nuit prochaine. J’ai ouvert ton document de travail pour toi. Bonne journée.

Télésurveillor

[Répondre à ce message]

> Vive la télésurveillance 7 juin 2002

Ca a plutôt l’air ironique, non ???

[Répondre à ce message]

> Vive la télésurveillance 11 mars 2002, par Marcel

gérer les hommes = exploiter les hommes
gérer l’information = contrôler l’information
gérer les stocks = spéculer
gérer les moyens mis en oeuvre = faire du profit

no comment : c’est le discours qui est transparent !

www.antidollar.org

[Répondre à ce message]

> > Vive la télésurveillanc 15 mars 2002, par DJ

gérer les hommes= a right man in the right place, il faut à priori, qu’un manager existe pour qu’un système reste cohérent gérer l’information= ne pas croire à la possibilité de l’objectivité n’empêche pas de chercher à trier honnètement dans le flux d’information pour obtenir une représentation de son environnement gérer les stocks = refuser le gaspillage, optimiser les ressources gérer les moyens mis en oeuvre= rentabiliser, économiser les ressources pour réaliser l’objectif

Conclusion, le discours est le fruit des idéologies !!

[Répondre à ce message]