uZine
Retour au sommaire

Web indépendant, Web citoyen

Cyber-économie mon amour

Internet & Journalisme

Pressions & répression



Net Art, ta gueule
dimanche 28 octobre 2001




Saviez-vous que...

Les artistes ont inventé le Net : « Les artistes sont arrivés bien avant le e-business sur l’internet, ils ont fait partie de ceux qui l’ont inventé ».

Ils ont aussi inventé le site perso : « A la vue d’une photo dans la presse, je ne ressens pas grand-chose alors que si je vais voir le site de son auteur, j’y retrouve tout son univers ».

Et même, ils « ont fait de l’internet bien avant internet et du mail bien avant le mail ».

A croire aussi que les disques audio et vidéo n’existent pas :

« Depuis, le marché du Net Art est resté embryonnaire mais Fred Forest rêve d’une "époque où les particuliers achèteront des oeuvres virtuelles pour les exposer chez eux sur un écran plat mural". »







> Net Art, ta gueule 3 octobre 2003, par bituur esztreym

bon, c’est vieux ce truc, je tombe dessus via ping d’octobre d’extraballe.com... bof...

webartisdead

définition propagandiste perplexe ?

[Répondre à ce message]

> Net Art, ta gueule 1er mars 2002, par Nicolas frespech

Du nouveau sur l’affaire de la censure du site des Secrets. j’ai mis en ligne les derniers éléments (lettres, actions...) http://www.frespech.com/secret

Nicolas

nicolas@frespech.com

Secret ?

[Répondre à ce message]

> Net Art, ta gueule 10 janvier 2002, par Nicolas F

Jeudi 20 décembre 2001. Même situation au 10 janvier 2002

Je suis ton ami(e)…tu peux me dire tes secrets est une œuvre en ligne, acquisition du Frac Languedoc-Roussillon en 1998 (une première dans l’acquisition publique d’œuvre d’art)

Sur ce site, vous pouvez voir défiler des secrets envoyés par des internautes ou récoltés lors d’interventions publiques.

Il se trouve qu’aujourd’hui, l’accès à ce site est INTERDIT depuis le vendredi 7 décembre 2001.

http://www.fraclr.org/secret

Pourquoi ?

Je n’en sais encore pas grand chose, n’ayant été prévenu officiellement, ni par la Région Languedoc-Roussillon (à la source de cette décision), ni par l’hébergeur. J’ai pu entrer en contact avec Monsieur Ami Barak, directeur du Frac Languedoc-Roussillon qui m’a expliqué la situation actuelle, qui semble dépasser toutes réelles considérations ou réflexions artistiques.

J’ai pu entrer en contact avec Zarcrom( entreprise qui héberge ce site), et j’ai pu avoir quelques explications : le site des secrets serait jugé comme "obscène"….

Une œuvre d’art se retrouve du jour au lendemain "accusée des pires maux"… étant virtuelle on la fait disparaître…silence des bits.

Une œuvre en ligne ne peut être considérée comme en réserve, son existence tient au simple principe d’être mise en ligne…cela revient presque à détruire formellement une œuvre, chose inenvisageable en France.

Pourtant, ce site est actuellement "prêté" et présenté sur le site de l’Ecole nationale des Beaux Arts de Lyon, dans le cadre de l’exposition "dévoler" qui a été organisée cet été.

http://enbalyon.free.fr/frespech/index.html

J’aimerais donc que vous m’aidiez à comprendre les vraies raisons de cette nouvelle forme de censure. Espérant que cette mauvaise expérience pourrait nous permettre de réfléchir sur les enjeux de l’art en ligne, du politique dans les choix artistiques, et espérer aussi un nouveau statut pour les "cyberéalisations".

Vous pouvez me contacter à cet E.mail : immonde@cicv.fr

Nicolas Frespech

Quelques liens

La culture présentée sur le site de la Région Languedoc-Roussillon http://www.cr-languedocroussillon.fr:8008/culture/index.html

La page des contacts des élus de la Région Languedoc-Roussillon http://www.cr-languedocroussillon.fr:8008/contact/email/index.html

Le site du Frac Languedoc-Roussillon http://www.fraclr.org

Présentation par le magazine du CIAC http://www.ciac.ca/magazine/pers-mouvement.html

Portrait réalisé par Annick Rivoire dans Libération http://www.liberation.com/multi/cahier/articles/sem98.41/cah981002c.html

L’origine du projet http://www.spacecho.com/margo/trois.htm

Un journal intime présenté à la galerie Air de Paris

http://www.airdeparis.com/guests.htm

Hors série Art Press http://www.artpress.com/Pages/hors-serie/internet/text-liens.html

Ressources sur le site du Ministère de la Culture http://www.portail.culture.fr/sdx/pic/culture/int/rechsimple.xsp ?submit.y=5&submit.x=27&q=frespech

Nicolas Frespech

> Net Art, ta gueule II

[Répondre à ce message]

> Net Art, ta gueule 23 décembre 2001, par guru nombril

Forest est dans la dérision. "Artiste de la communication", il n’a pas vendu d’oeuvre mais le code d’accès à une très banale -très mégalo/pas mégalo- "photo numérique".

En se faisant un peu -fort peu- d’argent, il fait la pichenette tant à ceux qui pensent que vendre c’est être vendu qu’à ceux qui se demandent quoi vendre.

Au fait, cher courageux anonyme, à quand remonte, selon toi, le dernier auteur, chanteur, artiste, journal, bierre .../... que tu aies acheté sans penser qu’il était vendu ?

Un voleur ne se vante pas. Argumentation, svp.

guru nombril http:/djsenior.free.fr

Acheter, à jeter ?

[Répondre à ce message]