uZine
Retour au sommaire

Web indépendant, Web citoyen

Cyber-économie mon amour

Internet & Journalisme

Pressions & répression



Mal fiché
mercredi 5 février 2003




La Police française se la joue unité pré-crime avec un système de fichage informatisé complété à la moindre infraction : le STIC.

Seulement voilà, avec 20 000 utilisateurs, les erreurs de saisie sont nombreuses. On ne compte plus les simples témoins d’affaires inscrits comme coupables dans le STIC ! La CNIL estime que 25% des fiches sont erronnées.

Souriez, vous êtes (mal) fiché !

Et avec l’interconnexion prochaine avec Judex (le système équivalent de la gendarmerie), cela risque de ne pas s’améliorer.







> Mal fiché 7 février 2003, par Sam

25%, n’est-ce pas justement le taux admissible et incompressible de bavures en démocratie ?

[Répondre à ce message]