uZine
Retour au sommaire

Web indépendant, Web citoyen

Cyber-économie mon amour

Internet & Journalisme

Pressions & répression



Les hommes politiques et le Net
jeudi 11 janvier 2001




Le magazine Transfert est tout fier de faire le compte-rendu, intitulé « Comment nos politiques voient le Net », d’un « sondage effectué auprès des parlementaires français sur les enjeux politiques liés à Internet ». Se lançant dans de nombreuses interprétations et analyses, il a la naïveté attendrissante de préciser laconiquement que « À l’arrivée, soixante réponses pour 898 parlementaires, soit un taux de participation inférieur à 7 % ». La réponse au sondage devrait alors plutôt être la suivante : l’Internet, les hommes politiques français ne le voient pas. Et des phrases comme « très peu d’entre eux (2 %) nient l’impact d’Internet » prennent des atours surréalistes : 2 % sur un échantillon de soixante, ça fait, en négligeant l’arrondi... 1 parlementaire. En effet, ceux-là sont très peu... Gageons que le 2% qui a prophétisé « l’obsolescence » de la représentation parlementaire était un peu éméché suite à un bon repas, et qu’il peut être classé dans les erreurs statistiques.

On notera d’ailleurs le manque de préparation du sondage. Certaines questions ou réponses sont sujettes à des interprétations très variables et les alternatives proposées ne sont pas toutes cohérentes (non exclusives, ou semblant devoir relever de questions différentes).

VOIR EN LIGNE : Lire sur Transfert