uZine
Retour au sommaire

Web indépendant, Web citoyen

Cyber-économie mon amour

Internet & Journalisme

Pressions & répression



Le calendrier des dieux et déesses des métallos
vendredi 2 janvier 2004




Le café numérique, rendez-vous hebdomadaire de la maison des métallos (94 rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris) consacré aux nouvelles technologies et à leurs usages sociaux, reprend le mardi 6 janvier 2004 à 19 heures.

Cette première séance de l’année sera consacrée a une présentation de bureau d’études, groupe activiste specialisé dans la représentation graphique de différents phenomènes sociaux, et à une restitution rapide de l’initiative we-size/geneva03, rencontre des médiactivistes européens en décembre 2003 à Genève, à l’occasion du sommet mondial de la société de l’information.

Enfin, à l’occasion de la sortie de leur calendrier 2004 (cf. l’article ci-dessous), les dieux et déesses du metallosmedialab seront presentés pour une séance de dédicace unique à Paris, avant d’entreprendre une tournée en province et en Europe.

Cafe numérique
Maison des metallos
94 rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris
Métro Oberkampf ou Parmentier

« Notre calendrier est un véritable phénomène »
POWOW.NET | 25.12.03 | 14h32

Entretien avec Aris, l’un des responsable de Samizdat initiateur du calendrier.

« Dieux du Medialab », le calendrier que les acteurs du Medialab publient pour les fêtes de fin d’année, rassemble une série de photos où les acteurs de l’internet solidaire et alternatif apparaissent parfois dans des postures qui jouent sur l’imagerie féministe pro-sexe. Pourquoi ce parti pris ?

L’idée de faire un calendrier a germé il y a 1 mois et demi. Un de nos membre avait participé à une série publiée dans une revue érotique. Tout le monde a trouvé cela très amusant et on a décidé de faire un calendrier, avec un bon photographe. Mais avant tout, au départ, c’est uniquement pour s’amuser.

Pourtant, certains clichés pourraient très bien figurer en couverture de magazines erotiques...

Mais ce n’est pas le cas. C’est différent de ce qu’il y a dans ces journaux car sur chacune des images on sent que le sujet pense, a une analyse sur le monde, des révoltes qui le traversent et aussi beaucoup de tendresse. Parmi les acheteurs, il y a forcément le public des féministes, mais il ne représente pas plus de 10%. Dire que, parce qu’il y a des mecs à poils, ce calendrier serait réservé à elles est aussi réducteur que d’affirmer que s’il y a des filles nues, c’est destiné aux non militants.

Contrairement à ce que l’on croit, le calendrier est vraiment tout public. Il plaît autant aux hommes qu’aux femmes.

Sans tomber dans la mégalomanie, un véritable phénomène est en train de se créer petit à petit autour des « Dieux du Medialab ». Nous avons déjà 150 000 exemplaires de réservés - sur 160 000 tirés - et nous n’en aurons pas assez pour satisfaire des demandes qui viennent également de l’étranger : Allemagne, Italie ou Australie. Le calendrier se vend très bien car les modèles sont de vrais activistes, authentiques. Si les modèles avaient été des mannequins, il n’aurait pas rencontré le même succès.

Certains participant au Medialab ont-ils refusé de se prêter au jeu ?

Non, bien au contraire. C’est très valorisant pour eux. Pour ceux qui sont célibataires, c’est même très valorisant ! Il y a quatre photos où l’on aperçoit des bouts de sexe. Il y en a que cela dérange et d’autres à qui cela est égal. Mais tout a été validé avec les intéressés. Ceux dont on voit le sexe, c’est qu’ils l’ont bien voulu. Il y a même un informaticien qui a fait valider la photo par ses parents.

Propos recueillis par notre ami le pigiste Jean Marie-Mécier
ARTICLE PARU DANS L’EDITION DU 26.12.03







> Le calendrier des dieux et déesses des métallos 1er avril 2004, par toxlady

une idée séduisante et un prix prohibtif : je l’ai trouvé à 20 euros, avec une qualité de papier franchement médiocre, et un format vraiment petit ( disons a peu près les 2/3 d’un A4 ??). C’est vraiment dommage !

[Répondre à ce message]

> Le calendrier des dieux et déesses des métallos 8 janvier 2004, par Mois d’Octobre

J’aimerais bien savoir qui est cet informaticien qui aurait fait valider sa photo par ses parents... C’est pas le plus jeunes des dieux, en tout cas, je vous en donne ma parole :°)

[Répondre à ce message]

word 16 novembre 2006, par word