uZine
Retour au sommaire

Web indépendant, Web citoyen

Cyber-économie mon amour

Internet & Journalisme

Pressions & répression



Touche pas à mon fichier
vendredi 15 février 2002




« Les journalistes devront-ils bientôt porter à la connaissance de la Commission nationale informatique et libertés (CNIL) les carnets d’adresses qu’ils mettent à jour sur leur ordinateur ? Adopté le 30 janvier en première lecture par les députés, l’article 11 du projet de loi visant à réformer la loi informatique et libertés de 1978 suscite une polémique. »







> Touche pas à mon fichier 19 février 2002, par Cyrille l’emmerdeur de Bastille

Ceci n’est pas une réaction mais une question. Je m’occupe quotidiennement d’essayer de faire marrer, réagir et surtout arrêter de travailler pour des patrons ingrats et radins, quelques dizaines de personnes sur le net. Les textes que j’envoie sont des poèmes, des nouvelles, parfois un journal satirique, des Chroniques Ethyliques ... La plupart de mes correspondants sont des amis ou des amis d’amis. MAis, il m’est arrivé de glaner des dizaines d’adresses sur des mailings listes qui trainaient par là. Je continue à "publier" sur la base de : "si tu ne veux rien recevoir, tu n’as que me le dire et je t’ôte immédiatement de ma liste". J’ai désormais prêt de 150 "correspondants"... Dois-je dans le cadre de cette activité que je juge littéraire (pompeux mais c’est comme ça) désigner un correspondant (moi ?) chargé de soumettre ma liste à la CNIL ? Bizarre... Et si je décide de monter sur une table à la terrasse d’un Café branché (comme je l’ai fait dimanche) afin d’exhorter les branchouilles, friqués en gueule de bois et abstentionnistes par désabu egoiste & hédoniste, à marcher sur le palais bourbon une bière à la main, dois-je en informer la préfecture au préalable ??? Re-bizarre !!

[Répondre à ce message]

> > Touche pas à mon fichie 28 février 2002, par Habana (www.securit.fr.st)

je pense que, ta prose, ton texte, ton pamphlet (ou autre) peuvent très bien se faire connaître d’une autre façon . Envoyer des emails (quels qu’ils soient)à quelqu’un sans qu’il le demande, c’est du spam. le spam, c’est désagréable (et tu sais pourquoi !!) imagine un instant que les monteurs de sauce béchamel de france et de navarre décident le même jour de débuter un liste de "correspondants" pour leur faire parvenir tous les mois une nouvelle méthode révolutionnaire. et, pas de bol, ils ont tous récupérés ton adresse email. amuse toi bien, et prends ton temps, c’est long a supprimer, 250 emails sur la béchamel ;-) (je te trouve moins enjoué, déjà...) ce que tu appelle "monter sur une table à la terrasse d’un Café branché " et que tu fais par email est en fait un viol de l’intimité d’autrui (a mon sens).

Comme je n’ai rien demandé de ta part (et ne sachant pas d’où vient ce mail) il risque de finir à la poubelle avant même d’en lire ue ligne.

...alors que si je suis une "cible" potentielle et que tu te fais diffuser (sans t’infiltrer) je tomberais fatalement sur toi. je risque en plus de partager l’adresse.

par respect pour tes lecteurs, laisse leur au moins la possibilité de se désabonner, ne laisse pas leur adresse visible aux autres correspondants... et n’utilise pas hotmail, c’est trop beurk @+ Habana

www.securit.fr.st

tu m’envoie tes oeuvres ? seulement si tu suis mes recommandations ci-dessus ( enlève NOSPAM )

securitNOSPAM@fr.st

[Répondre à ce message]

> > > Touche pas à mon fich 28 février 2002, par Cyrille l’emmerdeur de Bastille

Tu as en un sens raison mais voilà mes conclusions sont autres. D’abord, je n’ai rien à vendre. J’ai juste envie de tester mes écrits sur un plus vaste public que celui acquis de mes amis. Comme, je n’ai pas envie de pénétrer un quelconque système : édition, etc., le web est le seul espace de liberté que je connaisse pour le faire. Mon acte de vandalisme spamique qui a consisté, pour la première fois, à utiliser des adresses de gens que je ne connaissais pas, m’a valu une bordée d’injures délicieuses. J’ai réagis rapidement en expliquant à tous ces inconnus (sympas ou pas, ça les regarde et c’est très relatif tout ça) comment ne plus être embêtés par moi : 1/ simplement, me le demander (ce que certains ont fait gentillement, d’autres pas, et ça peut faire l’objet d’un débat que je déveloperai plus bas), ou me filtrer. Beaucoup l’ont fait et tout est rentré dans l’ORDRE pour eux. L’idéal serait évidemment de développer un site Web où les gens serait libres de venir ou pas (et il existe d’ailleurs mais je n’ai pas encore trouvé le bon complice, mon pote qui s’en occupait ayant eu un bébé). Mais là encore, comment se faire connaître ? Est-ce que tu reproches à Modigliani d’avoir fait du porte-à-porte avec ses tableaux pour acheter du bois l’hiver. Moi, non.

Maintenant les deux débats (un ouvert par toi et un ouvert par moi) Le premier (le mien) concerne la violence des réactions à mon "spm". Quand j’ai commencé à "spammer" (il s’agissait en fait d’amis d’amis), j’ai volontairement choisi de n’envoyer que des poèmes. Un poème n’a jamais tué personne et la liberté de chacun est, en effet, de ne pas le lire, de le filtrer, de le détruire, etc. J’ai reçu en échange des insultes et des salés. De quel côté se situe alors l’agression. "Je ne t’ai rien demandé alors je me permet de passer sur toi, être humain spammeur et identifiable, mes nerfs de spammé par des machines anonymes", est en substance l’excuse que ces gens se sont donnée pour être violents dans leur rapport à moi. Je me pose des questions et ne plaint pas car j’ai conscience d’avoir pénétrer une petite intimité. Mais de grâce, ne généralisons pas, le monde meurt des généralités et des clichés du genre : "Le spam c’est sale, alors un poème spamique doit être sale ..." Relativisons, tout ça n’aest que péripétique. Alors, je re- dis BIZARRE.

Le deuxième débat. Je suis physiquement monté sur la table d’une terrasse de café pour y raconter des conneries une pomme à la main. Ai-je violé la liberté de quiconque en le faisant ? La liberté d’expression est une de nos libertés les plus précieuses, or, elle tend à disparaitre devant la peur de l’autre et l’individualisme béat et conventionnel qui nous entoure alimenté à longueur de journée par nos chers medias et avalé sans broncher par nos contemporains frileux de vivre. Si Camille Desmoulins (non que je me compare à lui mais l’issue est symbolique) n’était pas en son temps monté sur une table, où en serait-on de nos précieuses libertés ? Malheureusement, pour porter l’attention des gens présents sur un thème qu’ils délaissent (les élections et la Politique en général), j’ai dû entrer dans le jeu du spectacle, forcer sur la corde de l’humour et passer pour un saltimbanque... Triste de penser que ces mêmes gens, pour la plupart pseudo-artistes engagés du 11ème arrdt, mais en réalités jeunes cons qui ne veulent rien changer tant qu’ils peuvent picoler le vendredi soir et prendre de l’ecsta le samedi (ce que j’aime faire également) ne voteront pas car ils sont dégoûtés et se sentent dépossédés de la poilitique par un système pourri jusqu’à l’os. Ne tiennent qu’à eux de se faire entendre hors du cadre accaparateur des Partis politiques.

Pour ça, peut-être faut-il monter sur les tables ? Mai 68 n’est pas si loin après tout...

A+

Cyrille

[Répondre à ce message]

> > > > Touche pas à mon fi 28 février 2002, par Habana (www.securit.fr.st)

relativisons tout de suite !!! j’ai absolument rien contre l’art ! je ne parle pas de contenu mais d’état d’esprit. et tout ce que j’écris

en reprenant mon exemple de "clan béchamel",ils n’ont rien à vendre. d’ailleurs, ils ne comprennent pas que la terre entière ne profite pas encore de leurs publications.

ce que je trouve pas cool, c’est l’effet spam (et je suis pas le seul, regarde le nombre d’insultes. (+ la mauvaise pub éventuelle))

d’amis en amis, c’est très sain et ça fait "boule de neige".

je te cite :"Quand j’ai commencé à "spammer" (il s’agissait en fait d’amis d’amis), j’ai volontairement choisi de n’envoyer que des poèmes"

alors que tu parlais de liste au dessus...

la liste que tu as utilisé (au cas où), d’autres l’ont peut-être déja abreuvé. tu le sais peut-être pas, mais les listes d’email s’achètent es se vendent un bon prix.

(excuse un instant, j’ouvre mon programme de messagerie...) 1,2,3...10...42 emails (alors que je viens de la consulter il y a trois heures de ça) je détaille :

-  1 pub pour un site porno italien(bizarre, je ne fréquente que peu les italiens et encore moins les pornos)

-  19 pubs diverses en anglais

-  4 suivis de bla bla perso

-  mes revues de presse

-  diverses sollicitations en français.

...et un petit virus

maintenant, regarde combien de temps j’ai perdu à virer, bloquer, supprimer, créer une règle de courier,nettoyer. (oups,le tien est peut-être et pour voir ce qui m’intéresse, je dois d’abord m’occuper de tout le reste.(j’ai honte de le rappeler mais tu ne touche pas que des bourgeois friqués, et même si internet est gratuit, s’y connecter coûte encore de l’argent

Modigliani, il aurait pris quelques heures pour faire une petite page et aurait évité beaucoup de portes claquées au nez et puis il aurait touché beaucoup plus de monde rapidement au lieu de galérer et se faire allumer .

excuse pour la forme, la littérature n’est pas ma spécialité...

@+ Habana

Abc de la sécurité

www.securit.fr.st

[Répondre à ce message]

> > > > > Touche pas à mon 1er mars 2002, par Tao&Pichu

Certes la liberté d’expression est une valeur à défendre mais il a aussi le droit à l’intimité et à la vie privée...

Comme l’a dit Habana, il t’aurait fallu moins de temps de faire qqs pages en HTML (pas besoin d’être un super développeur pour le faire...) plutôt que de devoir répondre à quantités de personnes...

Et puis c vrai qu’il y en a marre d’être spammé à longueur de journée... Ok, on peut filtrer, mais on n’a pas que cela à faire...

Donc avant de spammer les gens, mets toi à leur place et pense qu’ils n’ont pas forcément envie de recevoir tes oeuvres... Deamnde plutôt à tes amis de diffuser ton poème à leurs amis et attend de voir s’il y a des demandes de ces gens pour s’inscrire à ta mailing list... et puis tu perdras moins de temps à lire des mails insultant envers ta personne... :o)

@+ Tao&Pichu

[Répondre à ce message]

> > > > >re 1er mars 2002, par Habana (www.securit.fr.st)

là, je vois pas quoi ajouter... si ! passe ici :

www.foruminternet.org

heu, et tu va dans quels cafés, que je te passe le bonjour et qu’on boive un verre ?

@+

[Répondre à ce message]

> > > > > >re 1er mars 2002, par Cyrille l’emmerdeur de Bastille

Réponses en vrac,

Je suis moi même beaucoup spammé (environ 40 messages par nuit)mais je suis déformé par l’usage de l’Adsl et nettoyer tout ça ne me prend en général que quelques secondes (mais ça c’est le point crucial : accès payant et parfois lent = galère de spam). Répondre aux insultes est un jeu qui m’amuse et j’ai réussi à retourner quelques personnes avec qui j’entretiens maintenant des correspondances. Tout ça est très égoiste de ma part mais je m’amuse beaucoup et surtout je ne cache ni mon identité ni ne snobbe personne (contrairement au spam commercial anonyme) Un site existe où vous pourrez (si il est en état de marche) consulter quelques une des conneries que nous avons commises Tonio (un ami) et moi. L’adresse : www.multimania.com/asccl. Si vous connaissez quelqu’un désireux de reprendre le flambeau tombé des mains de Mehdi ... Je fréquente environ 20 bars différents à Paris (parfois tous le même soir) dont 4 me refusent désormais leur porte. Si tu veux toujours me suivre, n’emporte rien sur toi, il m’est arrivé de me réveiller (chez moi qd même)délesté d’à peu près tout sauf ma CB et mon répertoire téléphonique qui me rend bien service car j’ai perdu 5 portables dans l’ivresse. ENFIN : Je ne spamme plus. C’était une expérience amusante mais usante que de répondre à tous ces agités du bocal. A+ Cyrille

[Répondre à ce message]

> Touche pas à mon fich 28 mai 2002

pfff Camille Desmoulin héros romantique révolutionnaire, ça c’est vraiment de l’histoire comme on la pratiquait au début du siècle : image d’épinal vu par les historiens officiels de la Ivème république, si tu te dis si anticonformiste, va te renseigner sur ce soi disant "héros" et tu apprendras que comme fou sanguinaire il se place à l’extrème droite de Pinochet Quant à tes spams...t’inquiètes tout le mondes en fais plus ou moins regarde ça http://www.securit.fr.st/ c l’adresse de ta farouche opposante, comment je l’ai eu mmmmh en lisant sa réponse...c pas du spam c de la pub mais ou est la différence mmm

[Répondre à ce message]