uZine
Retour au sommaire

Web indépendant, Web citoyen

Cyber-économie mon amour

Internet & Journalisme

Pressions & répression



« Raffarin m’a tuer »
lundi 27 octobre 2003




La Commission paritaire des publications et agence de presse (CPPAP) n’a pas renouvelé le numéro attribué à Pirates Mag’ car elle estime que les informations présentées dans ce magazine du groupe ACBM pouvaient « faciliter le piratage informatique, qui est pénalement réprimé ».







> « Raffarin m’a tuer » 24 janvier 2004, par cybertanker

ptain,sa devient tres hard de se cultiver !!!!!

vive la liberté

[Répondre à ce message]

> « Raffarin m’a tuer » 4 novembre 2003

Bonjour,

Olivier Aichelbaum s’est fait une mauvaise réputation dans url:news:fr.comp.securite.virus

recherche avec google.com

[Répondre à ce message]

> « Raffarin m’a tuer » 27 septembre 2004

Ce sont plutôt des professionnels antivirus qui se sont chargés de lui faire cette mauvaise réputation pour le punir de son indépendance journalistique. Lire Le Virus Informatique 26.

[Répondre à ce message]

> « C’est surtout ta cupidité, et ton ignorance qui t’ont tué » 3 novembre 2003, par Che Gevara

H3ll0,

Lecteur pendant un certain temps des magazines prés-cités, j’ai pu remarquer un contenu éditorial inexistant, répétitif et abusant des hackeurs en herbe pour se faire du fric avec une revue dont les coûts d’impression et de réalisation sont minimes. Du pur opportunisme, qui plus est ne respectant pas la périodicité, ni le renouvellement du contenu - définition de la presse magazine-. Le retrait de la CPPAP est une excellente chose, car dument justifié.

Il faut savoir aussi que la CPPAP, n’empêche pas la parution, ni la diffusion du magazine. Il faut simplement qu’ACBM s’acquitte d’une TVA à 19.6 au lieu de 2.1 sur le prix de vente. Ce qui vis à vis des coûts relatifs à la réalisation de ce magazine (voir plus haut) ne représente rien par rapport à la marge bénéficiaire.

J’en déduis que ce retrait vient à point pour ACBM, qui n’a plus à justifier à ses lecteurs les titres racoleurs de ses magazines et l’absence de parution (manque d’idée et de compétence).

Autre argument, celui du retrait de la carte de journaliste à ses employés. Cela représente apparement aussi un manque à gagner pour l’équipe qui avait l’opportunité de limiter les charges sociales et de bénéficier d’un abattement d’impôt conséquent alors qu’il ne correspond à aucun fait économique. Et je ne parle pas de la supression de la taxe professionnelle dont bénéficie jusqu’à présent ACBM.

En outre, l’argument du piratage avancé par l’équipe ACBM est bidonné, il existe de nombreux magazines sur ce secteur qui donnent des éléments autrement plus sérieux pour faire des manips. Simplement, ils renouvellent leur contenu et publient périodiquement.

Qui est le loup ? Qui sont les agneaux ? Je vous le demande !

En tout cas, les chtites hackeurs ne seront plus des pigeons !

Au fait, pourquoi Raffarin ? Peut-être car l’uzine n’est pas vraiment un repère capitaliste, mais quand on agit telle que ACBM avec autant de cupidité et d’opportunisme, on peut se demander qui est le plus libéral des deux !

Ciao

Un consommacteur un tantinet éclairé !

Je connais les prix d’impression et de realisation d’un tel magazine, mais ma réaction est déjà longue par rapport à la brève !

[Répondre à ce message]

> « C’est surtout ta cupidité, et ton ignorance qui t’ont tué » 24 décembre 2003, par macgawel

contenu éditorial inexistant, répétitif et abusant des hackeurs en herbe

N’étant pas moi-même journaliste, je ne me permettrais pas de juger le contenu éditorial (même si je le trouve plus intéressant et moins répétitif que, au hasard, "PC achat"...) Pour ce qui est des "hackeurs en herbe", ben je n’ai jamais eu cette impression. Contrairement à certains de leurs "concurrents", les articles sont signés, écrits dans un français (relativement) corrects, et dénotent en général d’une culture informatique supérieure à celle d’un "hackeurs en herbe".

Il faut savoir aussi que la CPPAP, n’empêche pas la parution, ni la diffusion du magazine. Il faut simplement qu’ACBM s’acquitte d’une TVA à 19.6 au lieu de 2.1 sur le prix de vente.

Traduction : si la société veut consrver ses marges (faramineuses, d’après vos dires), le prix doit passer de 2 € à 2.35 €...Sans compter que, à ce que je sache, la revue ne peut plus bénéficier des NMPP.

J’en déduis que ce retrait vient à point pour ACBM, qui n’a plus à justifier à ses lecteurs les titres racoleurs de ses magazines et l’absence de parution (manque d’idée et de compétence).

Et depuis quand un magazine doit-il justifier son arrêt ? ACBM aurait très bien pu l’interrompre sans autre préavis. D’autant qu’ils n’avaient aucun intérêt à arréter un magazine qui leur rapporte autant :-P

Autre argument, celui du retrait de la carte de journaliste à ses employés.

Outre les énormes avantages financiers qu’elle semble offrir, la carte de presse "couvre" un minimum le professionnel, lui offre quelques facilités pour ses enquêtes, et accessoirement protège les éventuelles victimes d’articles calomnieux.

En outre, l’argument du piratage avancé par l’équipe ACBM est bidonné, il existe de nombreux magazines sur ce secteur qui donnent des éléments autrement plus sérieux pour faire des manips. Simplement, ils renouvellent leur contenu et publient périodiquement.

Justement, ce que conteste ACBM, c’est que la CPAP ait usé de cet argument. Je cite l’article :

La Commission, composée notamment de représentants du Ministère des Finances et du Ministère des Postes et de la Télécommunication, estime que les informations présentées pouvaient « faciliter le piratage informatique, qui est pénalement réprimé ».

Si quelqu’un peut trouver l’intégralité de la décision de la CPAP, peut-être qu’ACBM tente de nous abuser ? En attendant, je suis obligé de croire leur version, d’autant qu’ils avaient déjà été sanctionné pour leurs retards, ce qu’ils n’avaient pas nié...

Je connais les prix d’impression et de realisation d’un tel magazine, mais ma réaction est déjà longue par rapport à la brève !

’Curieux de savoir quelle est la marge dégagée par un magazine, dont le prix est compârable à d’autres du même accabit, sans publicité (sachant que les patrons de presse se plaignent tous de problèmes financiers...)

[Répondre à ce message]

> « C’est surtout ta cupidité, et ton ignorance qui t’ont tué » 23 avril 2004, par Lapin.Magique

Hé bé, un bel exemple de procès stalinien que tu viens de nous faire.

Vive la censure

[Répondre à ce message]