uZine
Retour au sommaire

Web indépendant, Web citoyen

Cyber-économie mon amour

Internet & Journalisme

Pressions & répression



Les pigistes américains devant la Cour suprême
jeudi 28 juin 2001




« Plusieurs journaux ont été condamnés pour avoir enfreint la loi américaine sur les droits de reproduction. Ils reprenaient d’anciens articles de leurs pigistes pour les diffuser sur supports numériques ». Jérôme Thorel pour ZDnet.

« Quelques titres de presse américains ont commencé à purger leur site internet des articles de leurs pigistes. Le New York Times déclare avoir déjà délesté son édition en ligne de 115 000 papiers écrits par plus de 27 000 de ses journalistes free-lance. Un lessivage imité par le journal Newsday, le Washington Post, Time magazine, AOL. Deux éditeurs électroniques pourraient suivre : Lexis-nexis, une banque de donnée d’archives, et Universal Microfilms, qui stocke les écrits sur des Cederoms. Cette vaste entreprise de nettoyage suit la décision rendue, lundi 25 juin, par la Cour Suprême des États-Unis dans une vaste querelle juridique qui oppose, depuis bientôt huit ans, quelques milliers de journalistes pigistes à ces grands groupes de presse. ». Julie Krassovsky pour Transfert.

« Sept des neuf juges de la Cour suprême américaine ont donné raison aux journalistes-pigistes contre les groupes de presses pour faire reconnaître leurs droits d’auteurs. ». Julie Guibault pour Branchez-Vous.

« Selon la Cour suprême des Etats-Unis, les éditeurs de presse ne pourront plus archiver sur le Web des articles de journalistes indépendants sans accord explicite de leur part. Ils doivent aussi leur verser une contribution supplémentaire. ». 01net.