uZine
Retour au sommaire

Web indépendant, Web citoyen

Cyber-économie mon amour

Internet & Journalisme

Pressions & répression



Quatrième semaine de pub dans Charlie
mercredi 31 janvier 2001




Juste un rappel : La guéguerre Philippe Val - « tarés, maniaques, mégalomanes, paranoïaques, nazis, fanatiques, délateurs » a pour origine la publication d’une information (eh oui !) sur le caractère publicitaire du "troc" d’espaces rédactionnels entre "Libé" et "Charlie Hebdo", un "échange de bons procédés" guidé par "un accord de solidarité" entre journaux de gauche. Ce détail dans la narration des faits a jusqu’ici été omis par Philippe Val lui-même, par son bon camarade Pierre Marcelle de "Libération" dans leurs chroniques et éditos, par "Libération" et par "Le Monde" dans leurs papiers consacrés à "l’affaire".







> Quatrième semaine de pub dans Charlie 29 avril 2001, par Ijon Tichy

Bonjour,

Ces attaques répétées contre Val me laissent perplexe. Y aurait-il lèse-majesté à constater qu’un très grand nombre d’échanges sur Internet ne volent pas très haut ? Il y a des exceptions, comme ici. Mais le monde des groupes de discussion est dominé par les forts en gueules, qui peuvent poster 50 messages par jour ; par les nantis, qui peuvent se payer un micro, une connexion et un accès fréquent, de l’ordre de plusieurs heures par jour. C’est cette loi de la jungle, ce laissez-faire laissez-passer propre aux fondements du libéralisme, que dénonce Val. Sans règles, il est illusoire de vouloir assimiler le comportement de l’internet à la démocratie. Rappelons-nous qu’Hitler a failli être désigné Homme du XXème siècle par le "vote des internautes". Un vote sans carte d’électeur, faut-il le préciser...

I. Tichy

[Répondre à ce message]

> Je n’ai pas trouvé l’article du Monde 31 janvier 2001

Si quelqu’un a le lien de l’article du Monde dont il est question, SVP faites tourner. Ce n’est pas que ce soit vraiment important, et il serait peut-être temps de lacher la grappe à ce pauvre Val, qui n’est pas du genre à se remettre en question et avec qui il semble vain de vouloir discuter. Mais bon, en temps qu’ancien (et peut-être futur) lecteur de Charlie, cette histoire me passionne... Val ouvrira-t-il les yeux ?

"Charlie tire dans le tas" par Edouard Launet, Libé 20-21 janvier

[Répondre à ce message]