uZine
Retour au sommaire

Web indépendant, Web citoyen

Cyber-économie mon amour

Internet & Journalisme

Pressions & répression



Exclusivité Libération : la guerre est dangereuse pour la santé
jeudi 11 janvier 2001




Questions sur les « possibles effets des munitions à l’uranium appauvri sur les soldats », mercredi 10 janvier, en pages événement de Libé. Pierre Desproges n’aurait sans doute pas renié les trois maximes suivantes, édictées avec le plus grand sérieux dans le journal de Serge July :

-  Bernard Kouchner, sur le terrain, rassure : « Les risques existent, mais [...] je pense qu’il n’y a pas de risque réel ». Pauvre Bernard, à force de jouer au héros, il nie le risque, même quand il le voit sous ses yeux.

-  Le ministre des Armées britanniques affirme quant à lui que l’uranium appauvri « continuera à faire partie de notre arsenal dans un avenir prévisible ». Il ne s’exprime pas en revanche sur le passé révolu et le présent actuel, ce qui est franchement inquiétant.

-  Le journaliste de Libé va encore plus loin : « L’uranium appauvri est très dur, c’est sa grande qualité militaire. Mais il est potentiellement dangereux pour la santé. C’est une tare rédhibitoire ».

Effectivement... Si Libé continue à faire péter de tels scoops, on va finir par apprendre que la guerre tue.