uZine
Retour au sommaire

Web indépendant, Web citoyen

Cyber-économie mon amour

Internet & Journalisme

Pressions & répression



Propagande politique
dimanche 19 novembre 2000




Pour savoir ce que veulent les parents-internautes, le journal Libération s’appuie sur le site powow.net, décrit comme « cyberjournal de l’éthique sur le net » - en fait un site de propagande politique initié et financé par Vivendi. Dans une double page consacrée vendredi 17 novembre aux résultats d’un sondage commandé par Libération et powow.net, le quotidien fondé par Sartre montre une population française préoccupée par « les sites de propagande idéologique » et majoritairement favorable au « contrôle de l’accès au Net ». L’article d’Edouard Launet, qui s’interroge sur les rôles relatifs de l’Etat et du marché dans le contrôle d’Internet, ne fait aucune mention des liens entre Vivendi et powow.net, pourtant clairement revendiqués par ce dernier sur son site. Propagande politique ?







> Contre propagande 20 janvier 2001, par Ariel le coriace

Pour ceux qui croient encore que Powow.net n’est que de la propagande pour VivenVice (comme l’auteur ahuri des lignes ci-dessus), je propose en toute subjectivité la lecture du dossier que cet hebdomadaire consacre aux hackers : il s’agit à peu de chose près d’une éloge des hackers et autres Robin des Bois des réseaux, et ce dans le cadre d’une enquête avec des avis de gens comme Sébastien Canevet ou Aris de Samizdat.net, qui écrasent de leur vision l’intransigeance d’un Alain Bensoussan.

Dit autrement : prenez le temps de lire, même si pesé et argumenté, ce dossier sonne oarfois comme l’opposé des thèses de Vivendi Universal (mécène du site). Et cela (me) fait plaisir...

Les hackers sur Powow.net

[Répondre à ce message]

Les hackers ne font pas de contre-propagande politique 1er septembre 2002, par fab

Les Hackers : rebelles ? Ils hackent simplement les sites que la progande télévisuelle demande de hacker. Et c’est tout !

Le grain de sable

[Répondre à ce message]