uZine
Retour au sommaire

Web indépendant, Web citoyen

Cyber-économie mon amour

Internet & Journalisme

Pressions & répression



L’affaire des « Rimbaud » Warriors
mercredi 7 mai 2003




On apprend dans l’Express, que : « des écoutes, réalisées dans le cadre d’un dossier de vol de carte d’accès au réseau crypté Rimbaud, instruit à Paris, semblent en effet confirmer que Pierre-Henri Bunel a bien été contacté à plusieurs reprises. [...] Pascale Belin, la juge d’instruction chargée du dossier, considère les éléments suffisamment probants et met en examen l’intermédiaire présumé des Iraniens, Stéphane Jah, aujourd’hui incarcéré à Bois-d’Arcy. [...] Sous le pseudonyme de « Janvier », Stéphane Jah serait l’un des animateurs d’un site Internet sulfureux, Dgse.org ».

Dans Le Monde, reprenant Le Point, la fameuse carte « avait été retrouvé sur M. Ney au moment des faits alors qu’il travaillait comme vigile au Quai d’Orsay. » Ce dernier a été mis en examen pour « vol et atteinte à la sûreté de l’Etat » par le juge anti-terroriste Gilbert Thiel.







DIFFAMATIONS SUR JEAN-PAUL NEY 3 novembre 2006, par 0ooOO°°°°°

Thèses et foutaises.

Jean-Paul Ney est connu pour avoir été la victime d’une secte alors qu’il enquêtait pour Canal Plus sur celle-ci.

Tout ce que vous pouvez lire/voir sur Internet a son propos est BIDON.

LES LIVRES DE JEAN-PAUL NEY

JEAN-PAUL NEY GRAND REPORTER

JEAN-PAUL NEY EN PROCEDURE CONTRE ANTOINE CHAMPAGNE

LE SITE D’ANTOINE CHAMPAGNE CONSTATE PAR HUISSIER DE JUSTICE

LE SITE DE FRANCOIS VALY ALIAS CUBALIBRE CONSTATE PAR HUISSIER DE JUSTICE

DIFFAMATIONS SUR JEAN-PAUL NEY

[Répondre à ce message]

CALOMNIES SUR JEAN-PAUL NEY 3 novembre 2006, par 0ooOO°°°

Thèses et foutaises.

Jean-Paul Ney est connu pour avoir été la victime d’une secte alors qu’il enquêtait pour Canal Plus sur celle-ci.

Tout ce que vous pouvez lire/voir sur Internet a son propos est BIDON.

LES LIVRES DE JEAN-PAUL NEY

JEAN-PAUL NEY GRAND REPORTER

JEAN-PAUL NEY EN PROCEDURE CONTRE ANTOINE CHAMPAGNE

LE SITE D’ANTOINE CHAMPAGNE CONSTATE PAR HUISSIER DE JUSTICE

LE SITE DE FRANCOIS VALY ALIAS CUBALIBRE CONSTATE PAR HUISSIER DE JUSTICE

ATTAQUES SUR JEAN-PAUL NEY

[Répondre à ce message]

Fausse affaire, fausses informations, 12 juillet 2006, par Michel Zirbeck

Il suffit de voir le site du journaliste Jean-Paul Ney, il démontre pièces judiciaires à l’appui que tout ça c’est du vent.

Cessez de raconter des conneries SVP.

FAUSSES INFORMATIONS SUR JEAN-PAUL NEY

[Répondre à ce message]

JEAN-PAUL NEY diffamé et menacé sur INTERNET par des MALADES 29 juillet 2005, par mini mi

Exemple de confrères et autres personnes attaqués par la meute :

* Olivier Aichelbaum, journaliste et éditeur des magazines Pirates Mag, Le Virus Informatique, Les Puces Informatiques, il officiait chez ACBM, aujourd’hui Olivier Aichelbaum a tout perdu, il attaque en justice. Il raconte lui aussi son histoire sur sa page personnelle. Voyez sa réaction dans un message... Olivier Aichelbaum est victime des mêmes personnes qui m’attaquent "quelques personnes mènent depuis trois ans une véritable guerre économique afin de couler votre petit magazine : calomnies et dénigrement à grande échelle, appels au boycott, etc."

* Danielle Kaminsky, est journaliste, elle est aussi régulièrement diffammée et attaquée par le chef de file de la meute sur son forum-poubelle.

* Christophe Lagane, journaliste à VNU.net, il est régulièrement attaqué dans le même forum. Au bout d’un certain temps, et comme d’habitude, si aucun constat n’est fait, les traces disparaissent... et la police, tout comme la justice devient aveugle et manipulable à souhait.

* Christophe Casalegno, directeur technique du groupe Digital Network, a eu le malheur de me défendre face à cette meute enragée. Défiant les vomissures et autres désinformations sur sa personne et son travail, il attaque à présent avec l’outil judiciaire. Vous pouvez visiter sa page personnelle.

* Daniel Martin, commissaire divisionnaire et fondateur du département informatique de la DST. Il est le président du CyberCrime Institut. Lui aussi attaqué sans aucune gène par la meute ’champomesque’, il est traité de "croisé" dans ce papier-poubelle. On retrouve aussi plus tard la haine de ce malade mental vis à vis de Daniel Martin dans cette page constatée par huissier.

* Yves Bonnet, ancien directeur de la DST, préfet et député. Il est aujourd’hui le Président du CIRET-AVT. Il sera violemment attaqué par François Valy, alias CubaLibre, qui plus tard me menacera directement de mort.

Des sociétés d’informatique, magazines, éditeurs de service et autres personnes sont victimes de la meute, plus récemment encore, mon magazine "Le Confidentiel" a été la cible d’une diffamation ’champomesque’ en règle, nous avons du PUBLIER UN COMMUNIQUÉ

Par respect pour les autres victimes et l’action judiciaire en cours, je ne révèle pas d’autres noms pour le moment.

(Source : http://jpney.free.fr/JUSTICE/JEAN-PAUL-NEY-DOSSIER-JUSTICE-LISTE.htm

Site de conseils juridiques que devrait lire UZINE avant de publier DES MENSONGES

[Répondre à ce message]

Bizzare cette histoire... 21 mai 2004, par phil Mateo

Je remarque que la personne que vous citez est largement diffamée et attaquée sur internet. Je ne crois pas à ces sornettes, le journaliste en question a fait du bon travail.

[Répondre à ce message]

Encore du flood de forum par JPN... 10 mai 2004

Tout est dans le titre.

[Répondre à ce message]

FOUTAISES & MENSONGES 22 avril 2004, par Georges Blair

INFORMATION IMPORTANTE : Mensonges sur INTERNET

Chers lecteurs, Par un mélange subtil d’affaires réelles et irréelles, de fausses informations circulent sur Internet à propos du Directeur de la rédaction du magazine, Jean-Paul Ney. Notre service juridique et les conseils de Monsieur Jean-Paul Ney sont à l’œuvre pour attaquer ces diffamateurs en justice. Les auteurs et collaborateurs du Confidentiel, des gens respectables, sont aussi attaqués dans leur dignité. Nous vous demandons de ne pas réagir, vos multiples manifestations de soutien nous ont fait chaud au cœur et nous vous en remercions.

Vous avez pu constater le peu de professionnalisme de ces sites Internet appartenant à des individus identifiés.

Cette mise au pilori est inacceptable, les auteurs devront s’expliquer devant la justice de notre pays.

Si vous êtes témoins d’une diffamation, attaque ou fausse information à l’encontre de Monsieur Ney ou du magazine, adressez-nous un email à : servicejuridiqueATleconfidentiel.com

La rédaction & le service juridique.

Site du magazine Le Confidentiel

[Répondre à ce message]

> L’affaire des « Rimbaud » Warriors 7 avril 2004

Affaire Kitetoa c/ Jean-Paul Ney

Pour l’information des visiteurs de Kitetoa qui ont été les témoins de l’affaire Jean-Paul Ney.

Pendant deux ans Jean-Paul Ney s’en est pris au webmaster de Kitetoa.com. Ses menaces et autres diffamations ont pollué la vie du forum de Kitetoa.com

La confusion mentale de Jean-Paul Ney a débouché sur des menaces de mort qui ont été sanctionnées par le Tribunal Correctionnel de Nanterre par jugement du 10 mars 2004.

Jean-Paul Ney a présenté ses excuses à l’audience et a été condamné à un an de prison avec sursis.

En outre, il a été condamné à :

-  deux ans de mise à l’épreuve,
-  une obligation de soins psychiatriques
-  une interdiction d’entrer en contact avec le webmaster de Kitetoa.com ou sa famille
-  3000 euros de dommages et intérêts
-  et 1000 euros de frais de justice.

Point final (espérons- le) à cette affaire.

Signalons tout de même que la lecture du dossier d’instruction est édifiante. Jean-Paul Ney n’est pas une personne équilibrée. C’est d’ailleurs ce qu’a dit la juge au cours du procès et elle s’appuie sur les conclusions concordantes des expertises de trois psychiatres intervenus à des moments différents de la procédure.

Kitetoa

[Répondre à ce message]

Mensonges & désinformations sur Internet 22 avril 2004, par Pierre Minos

INFORMATION IMPORTANTE : Mensonges sur INTERNET

Chers lecteurs, Par un mélange subtil d’affaires réelles et irréelles, de fausses informations circulent sur Internet à propos du Directeur de la rédaction du magazine, Jean-Paul Ney. Notre service juridique et les conseils de Monsieur Jean-Paul Ney sont à l’œuvre pour attaquer ces diffamateurs en justice. Les auteurs et collaborateurs du Confidentiel, des gens respectables, sont aussi attaqués dans leur dignité. Nous vous demandons de ne pas réagir, vos multiples manifestations de soutien nous ont fait chaud au cœur et nous vous en remercions.

Vous avez pu constater le peu de professionnalisme de ces sites Internet appartenant à des individus identifiés.

Cette mise au pilori est inacceptable, les auteurs devront s’expliquer devant la justice de notre pays.

Si vous êtes témoins d’une diffamation, attaque ou fausse information à l’encontre de Monsieur Ney ou du magazine, adressez-nous un email à : servicejuridiqueATleconfidentiel.com


La rédaction du confidentiel, Jean-Paul Ney & le service juridique.


vérifier les travaux HONNETES de Jean-Paul Ney

[Répondre à ce message]

> Mensonges & désinformations sur Internet 27 mars 2005

mon cher inconnu. je ne connaissais pas jean-paul ney jusqu’alors, mais je suis allez voir sur son site, pour me faire une objective opinion. qu’y ai-je découvert ? mis à part qu’il n’a plus ni cv, ni photos ; mis à part que ces "reportages" sont "en cours d’upload", j’ai trouvé que le ton du site parano, affabulateur (ils vous mentent tous sauf moi...) ne m’inspirait guère confiance. j’ai donc, malgré vos avertissements, décidé d’affiner un peu cet impression en faisant une recherche sur l’outil le plus objectif du monde : google. ok, jpn il faut vous faire soigner.

[Répondre à ce message]

Antoine Champagne efface des preuves >> CASE JUSTICE 29 juillet 2005, par DCTPL

Samedi 21 Mai 2005 Usurpations et diffamations : Tout Internet se pose des questions... En prime quelques articles de loi pour pouvoir porter plainte

Vu sur la liste de diffusion du Virus Informatique :


De : Olivier A À : liste@virus.ldh.org Date : Aujourd’hui 00:34:16

Pris pour cible avec une intensité rarement vue, calomnié (il n’aurait soit disant jamais travaillé chez Canal+ contrairement à ses dires...) JPN qui encaissait sans rien dire depuis des mois avait finalement contre-attaqué avec à l’appui contrats de travail, fiches de paye, etc. Et depuis ? Pas un jour sans qu’on voit JPN dans un magazine, à la télé ou à la radio ! Mais surtout grand nettoyage des archives du forum d’Iznogoud et censure à tout va. Sans la moindre explication de ce brusque revirement. Hmm...


mais encore :


Subject : [LVI] Usurpation Date : Samedi 21 Mai 2005 16:40 From : XXXX To : liste@virus.ldh.org

Il y a quelques temps je vous avais informés avoir été victime d’une usurpation sur le forum de Kitetoa. Il parait que le coupable s’était dénoncé à l’époque. Il parait car moi je n’avais rien vu. Cette fois, au moins c’est clair, il s’agit d’un abonné de cette liste : Maxime Ritter. _Balancé_ par Doc Martine.

Pourquoi cette info contre Maxime surgit maintenant, et pourquoi Maxime se fait traiter de "con" et autre en prime ? Parce qu’il voudrait savoir pourquoi Jean-Paul Ney est devenu un sujet tabou du jour au lendemain. Une question que beaucoup se posent.

L’usurpation signée Maxime n’a pas été un acte qu’on peut qualifier d’intelligent (et certains propos mensongers qu’il a repris sur son site sans vérification non plus), mais ne tombons pas dans le piège de Doc Martine. Le problème ce ne sont pas les quelques messages de Maxime qu’elle a du éditer dernièrement. Le gros problème était dans toutes les archives qu’elle et/ou Antoine Champagne ont purgées dans l’urgence, des années de messages injurieux et diffamatoires. Et à votre avis qui étaient leurs principaux auteurs ?


On dit toujours que la vérité finit par sortir. Antoine Champagne et Doc Martine se rendent coupables, mais au fait, que dit la loi sur la destruction de preuves ? A noter par ailleurs que les faux en écriture sont sanctionnés par le code pénal (art. 441-1), et la destruction de preuves en vue de faire obstacle à la manifestation de la vérité (art. 434-4 ). Que dit la loi ?

Article 434-4

(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)

Est puni de trois ans d’emprisonnement et de 45000 euros d’amende le fait, en vue de faire obstacle à la manifestation de la vérité : 1º De modifier l’état des lieux d’un crime ou d’un délit soit par l’altération, la falsification ou l’effacement des traces ou indices, soit par l’apport, le déplacement ou la suppression d’objets quelconques ; 2º De détruire, soustraire, receler ou altérer un document public ou privé ou un objet de nature à faciliter la découverte d’un crime ou d’un délit, la recherche des preuves ou la condamnation des coupables. Lorsque les faits prévus au présent article sont commis par une personne qui, par ses fonctions, est appelée à concourir à la manifestation de la vérité, la peine est portée à cinq ans d’emprisonnement et à 75000 euros d’amende.

Article 441-1

(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)

Constitue un faux toute altération frauduleuse de la vérité, de nature à causer un préjudice et accomplie par quelque moyen que ce soit, dans un écrit ou tout autre support d’expression de la pensée qui a pour objet ou qui peut avoir pour effet d’établir la preuve d’un droit ou d’un fait ayant des conséquences juridiques. Le faux et l’usage de faux sont punis de trois ans d’emprisonnement et de 45000 euros d’amende.

Les auteurs, devraient réfléchir... Même la petite Martine du fond de sa Suisse, ne pourra échapper à la justice.

Site web de conseils juridiques CONTRE la meute de malades sur Internet qui menacent tout le monde

[Répondre à ce message]

KITECHIOTES ANTOINE CHAMPAGNE AUX CHIOTTES OK ?! 7 avril 2006, par Vava

xemple de confrères et autres personnes attaqués par la meute :

* Olivier Aichelbaum, journaliste et éditeur des magazines Pirates Mag, Le Virus Informatique, Les Puces Informatiques, il officiait chez ACBM, aujourd’hui Olivier Aichelbaum a tout perdu, il attaque en justice. Il raconte lui aussi son histoire sur sa page personnelle. Voyez sa réaction dans un message... Olivier Aichelbaum est victime des mêmes personnes qui m’attaquent "quelques personnes mènent depuis trois ans une véritable guerre économique afin de couler votre petit magazine : calomnies et dénigrement à grande échelle, appels au boycott, etc."

* Danielle Kaminsky, est journaliste, elle est aussi régulièrement diffammée et attaquée par le chef de file de la meute sur son forum-poubelle.

* Christophe Lagane, journaliste à VNU.net, il est régulièrement attaqué dans le même forum. Au bout d’un certain temps, et comme d’habitude, si aucun constat n’est fait, les traces disparaissent... et la police, tout comme la justice devient aveugle et manipulable à souhait.

* Christophe Casalegno, directeur technique du groupe Digital Network, a eu le malheur de me défendre face à cette meute enragée. Défiant les vomissures et autres désinformations sur sa personne et son travail, il attaque à présent avec l’outil judiciaire. Vous pouvez visiter sa page personnelle.

* Daniel Martin, commissaire divisionnaire et fondateur du département informatique de la DST. Il est le président du CyberCrime Institut. Lui aussi attaqué sans aucune gène par la meute ’champomesque’, il est traité de "croisé" dans ce papier-poubelle. On retrouve aussi plus tard la haine de ce malade mental vis à vis de Daniel Martin dans cette page constatée par huissier.

* Yves Bonnet, ancien directeur de la DST, préfet et député. Il est aujourd’hui le Président du CIRET-AVT. Il sera violemment attaqué par François Valy, alias CubaLibre, qui plus tard me menacera directement de mort.

Des sociétés d’informatique, magazines, éditeurs de service et autres personnes sont victimes de la meute, plus récemment encore, mon magazine "Le Confidentiel" a été la cible d’une diffamation ’champomesque’ en règle, nous avons du PUBLIER UN COMMUNIQUÉ

Par respect pour les autres victimes et l’action judiciaire en cours, je ne révèle pas d’autres noms pour le moment.

ANTOINE CHAMPAGNE DIFFAMATEUR PROFESSIONNEL

[Répondre à ce message]

> L’affaire des « Rimbaud » Warriors 8 septembre 2003, par lafaucheuse

super magazine à lire :

LE MONDE CONFIDENTIEL

SITE DU MONDE CONFIDENTIEL

[Répondre à ce message]

Le site du journaliste Jean-Paul Ney 8 décembre 2003, par jamanik

http://jpney.free.fr

ne confondez pas Ney et Janvier... l’un est un pro du journalisme d’investigation, l’autre se la joue james bond du rens français a deux sous avec son site même pas officiel...

pfff, les iraniens, QUEL TRAITRE CE STEPHANE JAH !!!

Allez voir ça aussi :

[Répondre à ce message]

> L’affaire des « Rimbaud » Warriors 22 avril 2004, par Georges Blair

Il a changé de titre je crois !!!

c’est LE CONFIDENTIEL !

voici le site http://www.leconfidentiel.com

[Répondre à ce message]

Le jugement contre JPN enfin en ligne ==> Obligation de soins psy selon la justice 8 juin 2004, par CubaLibre

Le malade mental reconnu en tant que tel :

http://minilien.com/ ?1osB2eHO3C

A la niche Jean-Paul Ney

Un bien beau jugement parfaitement éclairant sur la personnalité de ce malade mental

[Répondre à ce message]

VALY TA GUEULE 27 août 2005, par DOCTEUR JUSTICE

Subject : [LVI] Usurpation Date : Samedi 21 Mai 2005 16:40 From : XXXX To : liste@virus.ldh.org

Il y a quelques temps je vous avais informés avoir été victime d’une usurpation sur le forum de Kitetoa. Il parait que le coupable s’était dénoncé à l’époque. Il parait car moi je n’avais rien vu. Cette fois, au moins c’est clair, il s’agit d’un abonné de cette liste : Maxime Ritter. _Balancé_ par Doc Martine.

Pourquoi cette info contre Maxime surgit maintenant, et pourquoi Maxime se fait traiter de "con" et autre en prime ? Parce qu’il voudrait savoir pourquoi Jean-Paul Ney est devenu un sujet tabou du jour au lendemain. Une question que beaucoup se posent.

L’usurpation signée Maxime n’a pas été un acte qu’on peut qualifier d’intelligent (et certains propos mensongers qu’il a repris sur son site sans vérification non plus), mais ne tombons pas dans le piège de Doc Martine. Le problème ce ne sont pas les quelques messages de Maxime qu’elle a du éditer dernièrement. Le gros problème était dans toutes les archives qu’elle et/ou Antoine Champagne ont purgées dans l’urgence, des années de messages injurieux et diffamatoires. Et à votre avis qui étaient leurs principaux auteurs ?

On dit toujours que la vérité finit par sortir. Antoine Champagne et Doc Martine se rendent coupables, mais au fait, que dit la loi sur la destruction de preuves ? A noter par ailleurs que les faux en écriture sont sanctionnés par le code pénal (art. 441-1), et la destruction de preuves en vue de faire obstacle à la manifestation de la vérité (art. 434-4 ). Que dit la loi ?

Article 434-4

(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)

Est puni de trois ans d’emprisonnement et de 45000 euros d’amende le fait, en vue de faire obstacle à la manifestation de la vérité : 1º De modifier l’état des lieux d’un crime ou d’un délit soit par l’altération, la falsification ou l’effacement des traces ou indices, soit par l’apport, le déplacement ou la suppression d’objets quelconques ; 2º De détruire, soustraire, receler ou altérer un document public ou privé ou un objet de nature à faciliter la découverte d’un crime ou d’un délit, la recherche des preuves ou la condamnation des coupables. Lorsque les faits prévus au présent article sont commis par une personne qui, par ses fonctions, est appelée à concourir à la manifestation de la vérité, la peine est portée à cinq ans d’emprisonnement et à 75000 euros d’amende.

Article 441-1

(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)

Constitue un faux toute altération frauduleuse de la vérité, de nature à causer un préjudice et accomplie par quelque moyen que ce soit, dans un écrit ou tout autre support d’expression de la pensée qui a pour objet ou qui peut avoir pour effet d’établir la preuve d’un droit ou d’un fait ayant des conséquences juridiques. Le faux et l’usage de faux sont punis de trois ans d’emprisonnement et de 45000 euros d’amende.

Les auteurs, devraient réfléchir... Même la petite Martine du fond de sa Suisse, ne pourra échapper à la justice.

FRANCOIS VALY LE RACISTE DU NET

[Répondre à ce message]

DERAPAGE TEXTUEL. 20 juillet 2006, par nO

ON VOIT BIEN LE PROBLEME PSYCHATRIQUE bas alors on perd son sang froid on va encore pete un plomb et menacer des gens mais t’inquiete on sait que c’est pas toi t’es innocent comme le bebe qui vient de n’etre.

JUGEMENT

[Répondre à ce message]